Eglises et chapelles de la presqu'île de Crozon

Certaines églises sont d'éternelles miraculées : l'église St Pierre de Crozon a connu trois reconstructions et une restauration après la seconde guerre mondiale.

Entre l'époque des premiers moines souvent venus de la Grande Bretagne (Angleterre) et aujourd'hui, il y a, à l'origine des ermitages disséminés dans les sous-bois, puis plus tard, une "forêt" de calvaires et de chapelles durant l'âge d'or de la chrétienté bretonne. L'apogée du patrimoine religieux se situe sans doute au 17 ème et début 18ème siècle. Les premiers signes d’essoufflement de la propagation des lieux de culte se fait ressentir quand le pouvoir de l'Eglise s'estompe aux yeux des nobles. Ce sont ces derniers qui paient les édifices par des donations substantielles...

Après la multitude, vient le temps de l'entretien et des coûts dispendieux qui ne sont pas couverts par l'Eglise. Certaines chapelles ont une ouverture unique liée à la date du saint qu'elle glorifie... Des mois durant, l'église reste fermée. L'argent manque, des églises tombent en ruines.

La révolution de 1789 interdit les lieux de culte. Les prêtres réfractaires sont pourchassés. Chacun d'eux ayant pris connaissance de l'arrêté de déguerpissement notifié par le Directoire, certains partirent en exil, d'autres exercèrent un ministère clandestin. Les églises deviennent un temps des garnisons, des entrepôts... La tentation de les vendre comme biens nationaux existe bel et bien...

Le calme revient peu à peu. Les églises se remplissent de fidèles mais l'argent fait de plus en plus défaut. La séparation de l'Eglise et de l'Etat n'arrange rien.

Enfin la Seconde Guerre Mondiale expose le patrimoine religieux de Crozon à des destructions subites par des bombardements par exemple. Que reste t-il du temps des chapelles et des calvaires à "tous" les carrefours ? Des vestiges de l'art religieux qu'il faut glaner à grand renfort de curiosité. Il faut fouiner et apprécier les détails...

En 1745, Crozon est divisé en 18 arrondissements dont chacun a une chapelle servie par un prête. Chacun d'eux vit des quêtes en territoire de grande pauvreté en dehors des commerçants bourgeois et aristocrates. La dépendance matérielle du clergé envers l'aristocratie devient chronique, l'aristocratie étant de plus en plus contestée de par l'exagération et accumulation des privilèges au détriment d'une population vivant dans la crainte de Dieu, la société vacille. Plusieurs chapelles sont en ruines à la veille de la Révolution. Les chapelles Sainte Barbe, Sainte Marine de Morgat, Saint Germain de Crozon, Saint Gildas, Saint Louis en Quélern, Saint Guénolé en Saint Guénolé anciennement Landivinec, Saint Nicolas, Saint Jean de la Palue, Saint Sébastien,.
La Chapelle de la Madeleine proche du presbytère de Crozon, est une classe d'enseignement catholique jusqu'en 1810 environ. En 1811, le curé est contraint de céder la chapelle vouée à la démolition en échange de la réfection de la toiture du presbytère.
A la même époque Notre Dame de Pors Salud, la plus importante, est en ruines.
La chapelle Saint Michel en Dinan  disparaît au début du 20ème siècle.

Etrange passage terrestre d'une chapelle en Camaret. La chapelle Saint-Thomas de Cantorbéry construite au 16ème siècle dans le port et en mauvais état le siècle suivant. Reconstruite dans le cimetière de Camaret, transformée en ossuaire jusqu'à la démolition en 1835. Sa dénomination avait eu une intention de commémoration. Le roi d'Angleterre Henri II Plantagenet fit assassiner l'évêque Thomas dans la cathédrale de Canterbury en 1170.

Listes des églises et chapelles de la presqu'île de Crozon :

Argol - Eglise St Pierre St Paul Ste Geneviève

Camaret - Eglise St Rémy

Camaret - Chapelle St Julien

Camaret - Chapelle de Rocamadour

Crozon - Eglise St Pierre

Crozon - Chapelle St Fiacre

Crozon - Chapelle St Hernot

Crozon - Chapelle St Jean Leidez (vestiges)

Crozon - Chapelle St Laurent

Crozon - Chapelle St Philibert-St Drigent

Landévennec - Abbaye

Landévennec - Eglise Notre Dame

Lanvéoc - Eglise Ste Anne

Roscanvel - Eglise St Eloi

Telgruc-sur-mer - Chapelle de Lanjulitte

Telgruc-sur-mer - Eglise St Magloire


Les édifices religieux disparus d'Argol :
- Chapelle de la Trinité, à Coat-Garrec, route de Trégarvan. Une croix, dite Kroaz-an-Dreinded, en marque l'emplacement.
- Chapelle Notre-Dame de Bonne Nouvelle ou de Rochamadour (elle est dite en 1666 Rochemadou), à Trovéoc. La cloche datée 1634 a été placée au fronton de la sacristie de l'église paroissiale.
- Chapelle Saint-Goulven, à Lanvily.
- Chapelle Saint-Yves, près de Lanbiby.

Les édifices religieux disparus de Lanvéoc :
- Chapelle Sainte-Anne détruite en 1870 était dans le cimetière.
- Chapelle Saint-Joseph du Poulmic.
- Chapelle Saint-Jean et Saint-François, à Kerhouantenan.

Les édifices religieux disparus de Roscanvel :
- Chapelle Sainte-Catherine à Men-Caër.
- Chapelle Saint-Sébastien entre le Gouérest et Trévarguen.
- Chapelle Saint-Louis dans le fort de Quélern.

Les édifices religieux disparus de Telgruc-sur-Mer :
- Chapelle de Luzéoc.
- Chapelle Saint-Thomas à Kerédan et sa fontaine. Une statue de Saint Thomas émanant de la chapelle ruinée fut mise sur la source puis déplacée à l'église de Telgruc pour la protéger. Elle se retrouve dans les ruines de l'église bombardée de St Magloire. Elle est déposée dans les dépendances du presbytère avant de disparaître.
- Chapelle de la Vierge Noire à Penhoat-Jardin avec sa fontaine miraculeuse.
- Moustoir - très petit monastère - lieu de prière à l'écart - supposé à Per-ar-Roz / Rostégoff.



A la une :

Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Le mauvais souvenir des marées noires en presqu'île.
Voie verte en cours de développement.
Le kiosque flottant avec sa baignoire !
La batterie de Beaufort, l'avant période Vaubanienne.
Le ruisseau de l'Aber et ses moulins à eau.
Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre.
La Martre des pins, ex-nuisible, peine à traverser les routes.
Etape du Tour de France en presqu'île de Crozon. Les photos de la caravane publicitaire.
Pétroliers en rade Brest : les livreurs de votre carburant.
L'Oursin cœur ou Souris des mers.
Une borne à incendie, rien que des normes !
Un orchestre de la seconde guerre mondiale.
Souvenir de la naissance du gouffre du Cap de la Chèvre.
Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Un petit papillon qui tend à se raréfier : l'Hespérie du faux buis.
Deux lignes de haute-tension pour la presqu'île !
Machine à traire Diabolo.
La voie romaine : la via rupta devenue route.
Recherche désespérément l'histoire de Kerédan en Telgruc !!!
La chute de l'Anglais à Lam Saoz.
Batailles navales à Camaret ! Sourdéac contre Fontenelle.
Les anciens ermitages les toponymes en Lan.
La monnaie de Postume en usage en presqu'île.
La position française de projecteur de marine de la batterie de Kerbonn.
La table de sacrifice de Pen-Hir.
La pointe du Guern / Tréboul une zone protégée ?!
Le chemin des ancres.
Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Pêche.
Le port du Fret.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021