Sándor Márai

Sándor Márai Ecrivain et journaliste Hongrois – 11 avril 1900 – 22 février 1989 à San Diego aux Etats-Unis.

Les braises

Le roman les Braises nous plongent dans un empire austro-hongrois finissant où deux amis se livrent à une confrontation rude, mordante, sans concession. L'un comme l'autre n'arrivent plus à se comprendre, tant les idéaux, les sentiments enfouis divergent. La narration de cette amitié déchirée, nous porte, nous transporte.

Les confessions d'un bourgeois

Les confessions d'un bourgeois d'origine hongroise écrites en 1934 annoncent la grande tragédie de la Seconde Guerre Mondiale. Sandor Marai rédige une magistrale leçon d'humanité. Riche de son propre itinéraire, le ton intimiste et personnel donne de la force à ses confessions.
Ses racines, ses ancêtres, ses valeurs, ses conquêtes et bien évidemment aussi ses désillusions, voire ses déceptions, deviennent nôtres.
A travers le prisme d'une petite ville provinciale hongroise, la cohabitation entre Slovaques, Allemands, Hongrois et juifs s'avère un non événement.
Le parcours artistique et journalistique de l'auteur le conduit de Florence à Montparnasse et fait l'objet d'une minutie descriptive remarquable.
Le livre est un bel hymne à la démocratie.

L'Héritage d'Esther

Nous voici encore dans l'empire austro-hongrois qui s'éteint avec ce roman "L'Héritage d'Esther". Ce livre court nous entraîne dans un tête-à-tête entre Esther et Lajos, le seul homme qu'elle ait aimé. L'intensité des mots, la force des descriptions, font que ce Livre de Poche se lit sans reprendre son souffle. Le narrateur, tout en retenue, fait vibrer notre sensibilité.

Divorce à Buda

Un huis-clos entre un juge consciencieux, sérieux proche de son épouse et de ses enfants, et un brillant médecin, une ancienne connaissance que la vie a séparé. Ils se retrouvent réunis, une nuit, à Buda dans la maison du juge pour aborder le sujet du divorce du jeune médecin.
Ce face-à-face, dans lequel l'ombre d'une femme se glisse, nous fait découvrir les méandres de l'ensorcellement amoureux.
Tous les ressorts de la bourgeoisie hongroise selon les codes du vieil empire austro-hongrois y sont dépeints.

L'étrangère

Ce récit évoque, non sans pudeur, les affres de l'adultère. Sa femme, puis sa maîtresse Elise contribuent à l'enchaînement du désastre amoureux vécu par Viktor Askenazi. Les conventions sociales sont foulées. Combien d'interrogations existentialistes resteront-elles sans réponse  ?
La mélancolie, le romanesque, le mal de vivre, la noirceur de l'être et la cruauté sont décrits avec toute la finesse psychologique de l'auteur. Cette œuvre est la plus sombre de Sándor Márai : un très beau livre...



Découvrez tous les auteurs et leurs meilleures oeuvres

Policier

Roman

Bien-être

Psycho

Culture & divers

E-book en accès libre :

Nouvelles livres numériques gratuits

Les Heureux
La Réputation des Femmes et des Demoiselles
Dis-moi ton Nom puisque Je t'aime
Immunité Impunité Fraternité

En savoir un peu plus sur

Les prénoms bretons

Astro : compatibilité amoureuse



A la une :

Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Le mauvais souvenir des marées noires en presqu'île.
Voie verte en cours de développement.
Le kiosque flottant avec sa baignoire !
La batterie de Beaufort, l'avant période Vaubanienne.
Le ruisseau de l'Aber et ses moulins à eau.
Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre.
La Martre des pins, ex-nuisible, peine à traverser les routes.
Etape du Tour de France en presqu'île de Crozon. Les photos de la caravane publicitaire.
Pétroliers en rade Brest : les livreurs de votre carburant.
L'Oursin cœur ou Souris des mers.
Une borne à incendie, rien que des normes !
Un orchestre de la seconde guerre mondiale.
Souvenir de la naissance du gouffre du Cap de la Chèvre.
Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Pêche.
Le port du Fret.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021