Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Landévennec à visiter

Landévennec à découvrir

Aller à l'essentiel

Abbaye St Guénolé

Abbaye nouvelle

Eglise ND de Landévennec

Chapelle ND du Folgoat

Cimetière de bateaux

Flèche sillon du Pâl

Fontaine du Folgoat

Calvaires

Moulin à marée

Port Maria

Sculpture bronze moderne

Par curiosité

Hôtel Beauséjour

Cale et passage de Penforn

Aménagement du jardin

Salle polyvalente

Villa Crouan Farge

Menhirs / allées couvertes

Monument aux Morts

Bois du Loc'h

Histoire

Docteur Bavay

Albert Cortellari

Henriette Antoinette Rideau Vincent

Magasins - anciens petits commerces

La maison Reine Meunier

Maison Abbatiale

La commende

Inscriptions latines sur la pierre tombale du recteur

Yann Landevenneg

Repos de la Côte

Rue Crève-Coeur

Rue du Pâl

Route Neuve

Pêcheries des moines

Parcs à huîtres

Les écoles mixtes

Mairie

Le château du roi Gradlon

Patrimoine militaire

MILITARIA : de Vauban, 14-18, 39-45, à nos jours...

La ville de Landévennec a connu ses heures fastes quand elle était un point d'entrée majeur des marchandises en presqu'île de Crozon. Des bacs et des barques assuraient la traversée de l'Aulne. Passeur était un métier à plein temps durant des siècles dont les concessions étaient tenues par le clergé ou la noblesse.

Bien plus tard, la présence de l'escadre de réserve de la Marine Nationale dans l'anse de Penforn, proche de la ville, avait aussi assuré un grand dynamisme économique.

Landévennec s'est retrouvé isolé des voies de communication modernes. Rail et route qui n'enjambaient pas l'Aulne trop large en cette cité passaient au loin. Les flux commerciaux déplacés, la Marine ayant transformé le mouillage de ses navires en cimetière de bateaux, la vie quotidienne chavira rapidement. D'ailleurs à la fin de l'âge d'or, correspond une décroissance de la population que Landévennec n'a jamais retrouvée. Jusqu'en 1896 cette population croît régulièrement jusqu'à 1184 personnes, actuellement elle est d'environ 200 personnes.

En remontant le temps, à l'époque de la main mise économique des moines de l'abbaye de Landévennec, cette communauté religieuse était propriétaire d'une bonne moitié des terres de la presqu'île de Crozon, et en contrôlait encore un quart supplémentaire. La puissance économique de Landévennec était rayonnante et semblait vouée à l'éternité. Les razzias vikings, l’affaiblissement religieux par le renforcement des pouvoirs de la noblesse puis l’instauration des lois de la laïcité ont anéanti cette prospérité réservée à quelques mains privilégiées.

LANDEVENNEC - LANDEVENNEG : blasonnement -  d'hermine au gousset d'azur, chargé en chef d'un navire équipé et habillé d'or et en pal d'une crosse du même.
Création Yves Clerc'h et adopté à la délibération du conseil municipal du 1er décembre 1986.
Devise: « da vro atao » - au pays toujours.

Les inquiétudes de la carte scolaire – 1944 US + FFI/FFL contre les postes avancés allemands – Le canon belge antichar de "carrefour" – Toul ar Stang le hameau des orphelins – Munition FX – WW2 : Russes blancs à Toul ar Stang – La chapelle St Michel de Tromel – La station météo de la BAN – La chapelle de Trovéoc – La Route Neuve – Usages de la prière prônale – Le cimetière de Crozon – Les pierres tombales de noblesse – Les troncs des pauvres – Temples druidiques – Un tronçon d'un ancien Grand Chemin en Argol – Kergoff : vie et mort d'un hameau oublié – La population baisse de 3.9% en presqu'île ( page actualisée) – Souvenir de la chapelle de la Trinité d'Argol – La mort à nouveau :  accidents – Les trois mamelles de Ste Gwen en Argol – La preuve par le bœufPanneaux routiers à l'enversMairie de Landévennec – Le château du roi Gradlon – Le Bois du Loc'h subit les changements de régime – Une opposition municipale sous le coup de l'émotion – Guillaume Balay un Crozonnais célèbre – BIM Vigilante Y752 – Les routes et chemins des 18ème et 19ème siècles.

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024