Bombardements ou vols de reconnaissance sur la presqu'île de Crozon par la RAF et l'USAAF en 1944

Bombardements ou vols de reconnaissance enregistrés officiellement par la RAF ayant atteint la presqu'île de Crozon en tant que missions déterminées et tant que bombardements d'opportunité. En 1944, l'armée américaine intervient directement en presqu'île de Crozon, ce qui n'était pas le cas dans les années précédentes. Bombardements à très haute altitude avec des dégâts collatéraux significatifs dont leurs propres troupes.

21/04/1944
R.A.F./B.C. Mission Minage. G IV avec 10 Halifax et G VI avec 10 Halifax III survolent Camaret-sur-Mer vers 23 heures 30. 19 mines larguées dans le Goulet, 34 autres seront larguées dans la nuit à Lorient. Le survol est massif sans précaution comme dans les années passées. La largage de mines dans le Goulet est répétitif mais en catimini depuis trois ans déjà.

09/05/1944
R.A.F./B.C. Mission Bombardement. G V Escadrons 83ème avec 57 Lancaster et 6 Mosquito. Attaque à 0h00 à 0h30. Bombardement de la base de Lanvéoc-Poulmic. 1 avion Lancaster abattu. Equipage et Lt Whitford enterrés à Lanvéoc. 58 bombes de 4000lb, 902 bombes 500lb, 16 bombes 250 lbInc T.I. et 24 bombes éclairantes.

29/05/1944
Attaque de Lanvéoc-Poulmic qui provoque des dégâts civils hors base dans une maison et un blessé civil vers 20 heures. Des Sptifire du 610ème Escadron du R.A.F./F.C. sont dans les airs entre Morlaix et Ouessant mais il n'y a pas de mission officielle sur Lanvéoc-Poulmic.

25/08/1944
26/08/1944
Bombardement massif de la presqu'île par la RAF et l'USAAF. Des centaines d'avions engagés. Voir les détails de la mission.

03/09/1944
Bombardement massif et meurtrier de l'armée américaine. Voir les détails de la mission.

17/09/1944
8ème Air Force (aviation américaine). Escadrons 67ème avec deux A20 et R.C.N. avec 12 Typhoon. Mission photographique sur Brest et la presqu'île de Crozon pour constater les résultats des bombardements du 25/26 et du 03. La Flak (DCA allemande) est clairsemée et inopérante. Passages entre 14h52 et 16h43.

19/09/1944
9ème Air Force 362e F.G. Mission Sweep – Mission sur zone déterminée. Escadron 378ème avec 16 P47 survolent la presqu'île à plusieurs reprises entre 10h10 et 16h55.

Officiellement, le Général Allemand Ramcke commandant la place de Brest, caché dans une soute à munitions de l'armée française en Roscanvel, signe sa reddition auprès d'officiers Américains, qui libère la presqu'île à 16h30.

En 1944, la presqu'île de Crozon subissait 6 missions commandées, 1 mission non prévue, accomplies par l'aviation anglaise pendant que Brest et la rade (largage de mines, attaques de navires) en subissaient 309 (Lorient 154, St Nazaire 65) pour un total de mission de 1926 missions en Bretagne dont 860 en Finistère. L'aviation américaine est engagée dans des bombardements massifs et se substitue à la RAF sur les derniers jours de la guerre en presqu'île de Crozon.

La principale cible de l'aviation alliée fut l'aérodrome de Lanvéoc-Poulmic qui reçut environ 350 tonnes de bombes entre Juin 1940 et septembre 1944. Cependant, il faut retenir que le choix stratégique des armées alliées fut d'avoir protégé la base de Lanvéoc-Poulmic de la destruction totale car sa réutilisation après le débarquement* avait été envisagée. D'ailleurs, après guerre, des aménagements de l'OTAN furent réalisés.

* L'éventualité du débarquement en Bretagne (le général de Gaulle y était favorable) avait été évoquée mais le goulot d'étranglement de la région rennaise constituait une prise de risque d'enfermer les troupes alliées en Bretagne en cas de riposte sévère allemande.



A la une :

Manoir de Lescoat des Poulmic aux Bastard !
Les trous des bonnes-sœurs.
Attaques des diligences à Crozon !
Le manoir de Treyer de la famille Le Jar de Clesmeur.
Les intentions du PLUiH de la presqu'île de Crozon.
Super-Marché Concorde de Crozon.
La fonte des cloches sous la Révolution.
La manoir de Goandour de la famille de Gouandour.
De la place des femmes, des cigarettes et des cravates dans les conseils municipaux.
Les chantiers Courté.
L'aventure du Centre Hospitalier.
Les excursions maritimes pour visiter les grottes de Morgat, toute une histoire.
Les cordages marins synthétiques la fausse bonne idée.
Abri de projecteur de DCA français redécouvert à la Pointe des Espagnols.
La batterie extérieure de la Tour Vauban.
Un rorqual sans queue ni tête mystérieux.
Usine abri groupe électrogène de l'armée française de la fin du 19ème siècle.
Faire connaissance avec la limace rouge.
Rue et impasse du Moulin Cassé, l'ultime souvenir d'un moulin à vent camarétois.
L'exploitation des roselières pour le chaume traditionnel.
La corvée de la buée.
La Musaraigne, une amie du jardinier.
Bunker 634 : un blockhaus à coupole en 4 exemplaires en Roscanvel.
Remorqueur océanique et manutention d'ancres.
Le bunker 515 neu présent en presqu'île de Crozon.
Un câblier "français" dans l'anse de Morgat.
Un coup de vent différemment géré.
Carrière – Excavation militaire pour l'extraction de matériaux de construction des batteries de côte.
Des avisos et des hommages dans le Goulet.
Bâtiments-écoles type Léopard BE
Le guano à la loupe.
La grésification des sables dunaires.
Les manœuvres militaires de Telgruc.
Les fontaines lavoirs de Telgruc-sur-Mer.
La décharge de Kerlaër refait parler d'elle.
La digue de Telgruc-sur-Mer cache des histoires.
La ganivelle travaille à la survie des dunes.
La fausse méduse inoffensive : la jolie Vélelle.
Pêche du bord à vos risques et périls.
La vague artistique de Camaret au 19ème et début du 20ème. Des grands noms de la culture.
Pluie de météorites sur Crozon Lostmarc'h, pas de victimes en dehors d'une certitude !
Le pirate Portzmoguer honoré à Morgat par une rue.
Tregoudan se sépare de Crozon, une affaire d'état !
Marcel Sauvaige un peintre de la Bande Noire à Camaret.
L'Anatife le grand voyageur océanique !
Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021