Etang de l'Aber - Crozon

L'étang de l'Aber côté terre.

La zone marine, en fond, derrière la route, la zone saumâtre en premier plan. Sur l'île de l'Aber, à l'horizon, (visite possible à marée basse) un fort défensif du 19ème siècle.

No man's land déprimant ? Non, faune et flore abondantes protégées mais fragiles. La zone a tendance à s'ensabler.

Un sanctuaire maritime de vie. Les dunes de l'horizon font barrage à la mer qui s'invite à chaque marée en remontant le cours d'eau douce pour occuper le polder partiellement. Des espèces végétales par dizaines...  Les arbres ni survivent pas à cause du sel.

Lors des grandes marées, la mer envahit le polder au delà du cordon dunaire qui à terme disparaîtra.

Obervez, il y a un Chevalier qui pêche et un Courlis qui vous ignore.

L'étang fut un temps une terre cultivée sur laquelle des arbres et des buissons croissaient jusqu'à ce que la mer soit libérée des digues et revienne comme aux origines. Les arbres morts par le sel servent de perchoir aux oiseaux qui n'aiment pas l'eau saumâtre !

La motte féodale de Rozan. Four à chaux sur le flanc droit.

La zone humide de l'Aber se divise en deux parties distinctes. La séparation est matérialisée par une route qui la traverse.

Côté mer, un milieu sablonneux de dunes et de prés-salés sur lequel court une rivière à marée basse. A marée haute, la rivière sinueuse se dilue dans l'eau salée. Cet ensemble est un lieu propice à la nidification des oiseaux marins au printemps. L'accès y est interdit à cette saison... du moins "officiellement".

Côté terre, un étang d'eau saumâtre avec ses incontournables vasières et roselières dans lesquelles une faune abondante vit discrètement. Des bruissements et des cris aux heures calmes du jour vous informent de la présence de cette multitude. L'étang est aussi une aire de repos pour les oiseaux migrateurs, et là, si la chance vous sourit et que vous avez la délicatesse de quitter votre voiture, vous pouvez surprendre des espèces d'oiseaux aquatiques considérés comme peu fréquents, voire rares... Les oiseaux communs se trouvent en bordure de la route, habitués au tapage... Les plus secrets préfèrent le fond de la zone humide de l'Aber et vous demandent de vous munir de jumelles pour les observer sans les déranger, question de respect !

Vous y verrez la motte féodale de Rozan, aujourd'hui un simple monticule de terre qui semble soutenir un four à chaux désaffecté. Le sommet de cette motte est un point général d'observation.

Les différents aménagements du polder ont fait disparaître une flore qui ne s'est jamais réinstallée depuis la réaffectation de la zone à l'état presque naturel. Les lieux aujourd'hui voient passer chaque jour des visiteurs qui ont toutes les peines à descendre de voiture et qui voient trois brins d'herbe et une centaine de mouettes... Ce qui fait doucement rire, les aigrettes, les hérons, les spatules blanches, les canards divers et variés, les chevaliers, les courlis, les... Les euphorbes, les chardons, les puccinellies, les chiendents... L'étang est une frayère grouillante, les alevins y découvrent la vie chez les humains.

Le mot breton aber signifie estuaire tout simplement...

Pointe du Guern / Tréboul

Eglise Saint Pierre et retable

Eglise Saint-Jean de Leïdez

Chapelle St Fiacre

Chapelle Saint Philibert - St Drigent

Les 2 Chapelles Saint Laurent

Chapelle St Hernot

Calvaires de Crozon

Calvaires de Tal ar Groas

L'ancienne forge de Tal ar Groas

Presbytère

Maisons de nobles

Manoir de Trébéron

Manoir d'Hirgars

Manoir de Kerivoas

Moulins à vent

Corps de garde de Postolonnec

Corps de garde de l'Aber

Colonie Ker-Jeanne du Portzic

Gendarmeries et écuries

Bars hôtels restaurants

Les mairies de Crozon

La poste

Rue Charles Levenez

Rue Louis-René de Caradeuc de La Chalotais

Labouret maître verrier

Maison de l'architecte Netter

Menez Gorre

Fontaines

St Fiacre

Rostellec

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Ramassage industriel des galets

Four à Chaux de Rozan

L'étang de l'Aber

Jumelage Sligo-Crozon

Plage de Lostmarc'h

Maison paroissiale

Centre culturel

Sculpteur Jacques Boënnec

Auguste Dizerbo

Colonie de vacances

Le centre des impôts de Crozon

Cinéma Le Rex

Conserverie Péron

Résidence seniors

Le port du Fret

 

Ecoles

Ecole Jeanne d'Arc - Ecole Sainte Anne - Ecole de Saint Fiacre - Ecole Jean Jaurès - Ecole de Tal ar Groas - CES Alain - Ecole Saint Hernot



A la une :

Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Le mauvais souvenir des marées noires en presqu'île.
Voie verte en cours de développement.
Le kiosque flottant avec sa baignoire !
La batterie de Beaufort, l'avant période Vaubanienne.
Le ruisseau de l'Aber et ses moulins à eau.
Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre.
La Martre des pins, ex-nuisible, peine à traverser les routes.
Etape du Tour de France en presqu'île de Crozon. Les photos de la caravane publicitaire.
Pétroliers en rade Brest : les livreurs de votre carburant.
L'Oursin cœur ou Souris des mers.
Une borne à incendie, rien que des normes !
Un orchestre de la seconde guerre mondiale.
Souvenir de la naissance du gouffre du Cap de la Chèvre.
Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Pêche.
Le port du Fret.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021