Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Feunteun ar Yeun

La fontaine du Yeun en Crozon est à mi-chemin entre Kerdreux et Ménesguen, en pleine verdure qui servit d'alimentation en eau potable à deux pas de la mer en contrebas dans une lande peu hospitalière. Le toponyme de Yeun apparaît dans plusieurs lieux de la presqu'île de Crozon. Yeun correspondant à Yves ou à marécage, il s'agit donc d'une fontaine de dévotion à l'égard de St Yves ou d'un descriptif du cadre champêtre. Cette fontaine minuscule avec une petite voûte, une pierre de débordement, un trou d'eau en pierres et une margelle plate rudimentaire, représente le décor que les femmes connaissaient pour aller puiser de l'eau durant des siècles. Les seaux portés à la main pour les démunies, à la brouette pour les argentées.

48° 11' 38.4" N
4° 32' 24.8" O

Fontaine d'Hirgars

La fontaine lavoir abreuvoir d'Hirgars détient la particularité de ne pas être composée de mortier de ciment. Elle est donc comme toutes les fontaines lavoirs abreuvoirs du 17ème, 18ème siècle, sans rénovation moderne dénaturante. Pierres sèches, bassin de petite taille, aucune marque religieuse... Un large chemin, en son dos, mène au manoir d'Hirgars. L'eau y coule encore et descend vers la rade de Brest en traversant le bois d'Hirgars.

48°16' 29.2" N
4° 22' 43.2" O

Fontaine de dévotion de Saint Egarec en Crozon

La fontaine de Saint Egarec est dédiée à l'abbé Egarec à qui l'on attribuait des guérisons miraculeuses des problèmes auditifs de ses fidèles et dont il ne subsiste que peu de repères écrits.

La fontaine aurait une datation du 17ème siècle et bien qu'elle fut enfouie sous un chemin de proximité, elle fut redécouverte en 1981, et rénovée en 2003.

Le statuaire du Saint Breton a disparu depuis longtemps. Cette fontaine de dévotion était rattachée à la chapelle de Saint Jean de Leidez détruite, comme la fontaine Saint Jean à côté.

La fontaine de dévotion de Saint-Jean de Leidez

La fontaine de dévotion de Saint-Jean de Leidez accompagnait la chapelle détruite. La fontaine n'a pas d'origine connue et se trouve composée d'une voûte en pierres recouverte par la végétation. Feunten Sant Yann en breton, une adaptation d'un saint Breton à la tournure française approchante exigé par l'Eglise.

Fontaine Saint Drigent – eau de source miraculeuse

La fontaine Saint Drigent se situe dans la proximité de la chapelle St Drigent/St Philibert en Crozon. Cette fontaine reconstruite en béton au début du 20 ème siècle était en pierres comme toutes les fontaines traditionnelles de Bretagne qui fournissaient l'eau potable aux pentys des environs. De la chapelle à la fontaine, la procession religieuse faisait le lien entre le christianisme et le paganisme... Dieu était à la chapelle et la guérison des maux de ventre des enfants grâce aux chemises de ceux-ci trempées dans l'eau de source bénéfique transforma la fontaine païenne en fontaine miraculeuse durant des siècles.

48° 15' 27.1" N
4° 31' 58.3" O

Lavoir de Collauber en Rostellec / Taladerc'h

Les anciens cadastres relèvent la présence d'une fontaine en amont qui alimente le lavoir, ce qui place le lavoir dans une configuration classique en alimentation en eau potable de l'époque.

Le lavoir est « posé » sur un ruisseau avec ses deux bassins, l'un pour le lavage, l'autre pour le rinçage. Un lavoir encore en usage en 1963 à Rostellec et Taladerc'h.

C'est un lavoir entièrement cimenté, il a donc subi une rénovation au mortier comme bien des lavoirs de la presqu'île au cours du 20ème siècle durant lequel, les surfaces planes et régulières obtenues paraissaient d'une grande modernité pour un coût de revient économique.

Il semblerait qu'une chapelle St Gildas ait été élevée dans l'environnement d'une fontaine en amont. Chapelle attestée par la carte de Cassini (18ème siècle) qui est en ruines en 1810 et complètement disparue en 1830.

48° 17' 19.7" N
4° 31' 11.7" O

Fontaines, lavoir au Sud de Taladerc'h

Un petit lavoir à un seul bassin mais deux fontaines, l'une en béton l'autre en pierres hourdies dans le bas d'un pré dans une zone relativement humide et non construite. Apparemment loin de tout aujourd'hui et proche de la chapelle St Gildas dans un lointain passé. Cependant ce lavoir de taille modeste (privatif ?) n'apparaît pas sur le cadastre de 1831. Ce dernier représente une mare dans les parages. Oubli ? A moins que le lavoir ne soit un aménagement tardif. A quel lieu de vie correspond-il ? Le hameau le plus proche est celui de Taladerc'h... Le lavoir de Collauber est proche...

48° 17' 20.7" N
4° 31' 06" O

Fontaine lavoir St Pierre en Crozon

Le lavoir St Pierre porte la date de 1938 et se trouve en tout point conforme aux dispositions de l'époque à ceci près qu'il est construit en béton de galets maritimes. Le granulat concassé est hors de prix. Quelques entreprises proposent des galets ronds du bord de mer pour la constitution des bétons. La surface lisse des galets ne rend pas l'ouvrage solide parce que le ciment adhère mal mais, sur le moment, personne n'y songe. Depuis l'introduction du béton dans certaines villas et surtout dans certaines constructions militaires, il s'insinue dans les bâtis les plus ordinaires. Les murs de clôture, les lavoirs et fontaines... Pratique, rapide... Il devient tendance.

48° 14' 21" N
4° 29' 41.2" O

Fontaine lavoir du Yunic ou Yunig

Lavoir couvert du Yunic ou Yunig, ancien hameau contigu à Crozon. Le grand lavoir couvert fut construit à la fin du 19ème siècle et a certainement drainé toutes les femmes du quartier jusqu'en 1957, jusqu'à ce que l'eau courante arrive dans les maisons du voisinage.

48° 14' 39.2" N
4° 30' 7.3" O

Fontaine lavoir de Perros-Poullouguen

Une fontaine lavoir des plus classiques constituée d'un béton sommaire qui doit constituer une rénovation du début du 20ème siècle.

48° 15' 57.1" N
4° 32' 23.9" O

Fontaine lavoir de Gaoulac'h

Le lavoir de Gaoulac'h est séparé de la source qui l'alimente par la route du hameau. Un lavoir bétonné simple bassin.

48° 14' 41.4" N
4° 31' 46" O

Fontaine de Dinan

La fontaine de Dinan est bétonnée de manière similaire à d'autres fontaines de la presqu'île. Elle fut sans doute de pierres auparavant. L'eau courante passe devant la source aujourd'hui, elle n'est plus aussi indispensable désormais.

48° 14' 04.3" N
4° 32' 49.5" O

Fontaine lavoir de St Fiacre

Pierre de chapelle au nom du fabricien J.Coatquéas.

"JE. FVS. FAICT. EN. LAN. 1578. Y. COATQVEAS. FABRIQVE."

La fontaine fut remaniée en 1900 et se trouva affublée de trois niches dont l'une porte cette date. La plaque en kersantite au revers appartenait à la chapelle et porte les armes de la famille de Pentrez, sieurs de Rostellec, elle avait permis le classement de la façade de la chapelle parmi les monuments historiques. "D'or à un greslier d'azur, lié de gueules" soit un cor de chasse. A la pierre, à gauche du grand bassin, on y baptisait les nouveaux nés en cette fontaine de dévotion transformée en lavoir à qui on ajouta enfin un abreuvoir en allongement. C'est en 1891 que le conseil municipal de Crozon décide de la rénovation de la fontaine pour un budget prévisionnel de 152fr55 auxquels il faudra ajouter 100fr puisque les travaux seront bien plus onéreux que prévus. Curieusement, il existait un pardon et des ablutions que les habitants de Plougastel ne manquaient jamais, une fois par an. De l'eau était versée sur la tête des enfants par le curé afin de les prémunir de la maladie et tout particulièrement de l'eczéma. En 1914, l'eau fut aussi captée pour alimenter les prisonniers de l'Île Longue grâce à des motopompes sous cabane pour 1200m de conduite, une performance technique que la mairie rachètera pour 11700fr, après guerre pour qu'à partir de la fontaine du Yunic fut alimenté le bourg de Crozon. L'armée d'occupation allemande préleva de l'eau durant la seconde guerre mondiale mais fit assurer par les habitants le transport par citerne sur attelage. Une pompe à bras libre d'accès au gens de passage resta en service après 1944. Une nouvelle installation après la rénovation de la chapelle bombardée alimenta l'école du Cléguer. Le choix de recouvrir la source faisait suite à des incivilités de personnes qui y lavaient directement leur linge empêchant la consommation humaine. Le lavoir fut utilisé par des lavandières professionnelles.

48° 16' 55.8" N
4° 32' 3.7" O

Source lavoir de St Fiacre

Une source protégée et un simple lavoir pour sans doute un usage domestique. Le rinçage se faisait en bas du bassin contrairement au lavage. Le cimentage laisse à penser à une rénovation du 20ème siècle.

48° 16' 53.2" N
4° 31' 57.9" O

Fontaine lavoir abreuvoir de Pennahoat

La source arrive en bord de route en contrebas, la fontaine est sommaire et distante d'un long abreuvoir contigu au bassin unique du lavoir de taille plutôt réduite. Le ruisseau se poursuit derrière le mur de fond du lavoir. Le lavoir de Pennahoat est cimenté, donc rénové tardivement. Le toponyme de Pen-ar-Hoat d'origine que l'on trouve dans les écrits d'avant 1900, semble avoir été francisé en Pennahoat.

48° 15' 03.8" N
4° 23' 18.8" O

Abreuvoir de Kernaleguen-Tréflez

Grand abreuvoir de Kernaléguen-Tréflez cimenté donc installé ou rénové au début du 20ème siècle.

Abreuvoir et lavoir de Kerlouantec

Kerlouantec. Une disposition particulière : un abreuvoir alimenté avec une pompe à bras de puits Bodin et un peu à l'écart, en contrebas, un lavoir cimenté. Installation fin 19ème, début 20ème qui sépare très distinctement l'alimentation animale et humaine en eau potable et l'usage de l'eau pour la lessive. Cette mise à distance n'est pas fréquente.

48° 13' 22.1" N
4° 32' 1.1" O

Lavoir de Trélannec

Le lavoir du hameau de Trélannec se situe sur un versant menant à l'étang de l'Aber. Il semble avoir été un lavoir communautaire bien pratique pour les habitants qui s'assuraient d'une eau limpide.

48° 14' 31" N
4° 25' 25.1" O

Fontaine lavoir de Kertanguy

Le hameau de Kertanguy en Crozon dispose d'une fontaine-lavoir en pierres réhaussée de béton en contrebas de la chaussée.

48° 13' 24.4" N
4° 33' 08.2" O

Fontaine et deux lavoirs de Tal-ar-Groas

Lavoir de lavage.

Fontaine.

Lavoir de rinçage.

La déclivité du terrain place le lavoir de lavage (1) au plus haut, la fontaine (3) en position intermédiaire et son débord rejoint le débord du lavoir (1). Au plus bas, le lavoir de rinçage (2) dont le débord est indépendant.

Tal ar Groas présente deux lavoirs communautaires distants et une fontaine. La fontaine bien qu'amputée est en pierres. Les deux lavoirs, l'un de lavage, l'autre de rinçage sont crépis voire bétonnés mais semblent sous le crépi proposer de la pierre hourdie. Le village devait profiter de cette installation plutôt "vaste" pour le lavage et l'alimentation en eau. D'apparence, il y aurait trois sources ou trois émanations d'une même source.

48° 14' 50.6" N
4° 25' 06.3" O

Fontaine lavoir abreuvoir de St Driec

La disposition de l'accès à l'eau potable de St Driec est complète et représentative de ce que fut la distribution en fonction des besoins. Une fontaine en pierres avec un tablier monolithe. Une auge en pierre taillée. Un lavoir à double bassins et enfin l'abreuvoir. Dans l'ordre d'un écoulement sanitaire, un point de puisage et de consommation humaine, le lavage du linge suivi de son rinçage et l'alimentation en eau potable pour le bétail. Le ruisseau reprend son cours au-delà. La rénovation cimentée du 20ème siècle ne respecte pas forcément le point d'eau d'origine qui devait être utile à tout le hameau mais les consolidations ont permis de préserver un patrimoine typique de la région.

48° 17' 5.5" N
4° 31' 30.6" O

Fontaine lavoir abreuvoir de Goulien

La fontaine de Goulien s'accompagne d'un lavoir à bassin unique et d'un abreuvoir dans une disposition qui surprend. L'abreuvoir semble manquer de commodité pour un imposant troupeau. Ce pourrait être un indice d'une construction tardive à une époque ou l'élevage était désormais très réduit. La structure cimentée est celle de l'après guerre et une restauration d'août 1998 a ajouté un peu de béton. Une restauration de voisinage, en familles, organisée avec l'assistance de la commune de Crozon qui fournit les matériaux. La façon fut réalisée sur deux jours.

L'abreuvoir verse son trop-plein dans le lavoir et une sortie d'eau secondaire, plus pratique que le puisage en fontaine, remplit les récipients.

Lors de l'enfouissement de lignes électriques, la source faillit être détruite mais un miracle se produisit, l'homme prit soin de son patrimoine sans contrarier sa chère modernité... Un vrai miracle donc ! Ceci s'explique peut-être par le fait que Goulien est un nom de saint : Saint-Goulien ou Saint-Goulven...

Les anciens disent d'autre part que l'eau de la fontaine avait une saveur distincte de tout ce qu'il avait pu boire, le pot au feu et son kig ha farz n'en était que meilleur...

48° 14' 25.6" N
4° 32' 31.3" O

Fontaine abreuvoir lavoir de Kerguillé

La fontaine abreuvoir lavoir de Kerguillé se situe au Sud-Ouest du hameau au sommet de la falaise avec vue sur la mer. La fontaine est rase suivie de l'abreuvoir qui reçoit l'eau de source pour la transférer dans le lavoir à bassin unique dont le versoir de trop-plein repart vers un ruisseau allant à la mer en contrebas.

48° 13' 46" N
4° 33' 34.1" O

Goulien

Une structure qui surprend, directement insérée dans le ruisseau du Goulien tombant bientôt sur la plage éponyme. Est-ce un vestige du moulin à eau de Caledan ? Est-ce un lavoir spécifique ? Cet ensemble est proche de la "Vieille Batterie" et du Wn Cr8 allemand.

Fontaine de dévotion de St Guénolé

Tout premier plan, dans la végétation, le bassin double ; en second plan, la fontaine de dévotion ; sur sa droite un abreuvoir ; l'autre côté de la route, un dernier bassin autonome.

Bassin à part.

Le hameau de St Guénolé à l'Est immédiat de Crozon porte le nom de sa chapelle disparue depuis plusieurs siècles. Le hameau dispose d'une fontaine de dévotion comportant la tête d'un statuaire non identifiable par l'usure du temps. Une part de la chevelure subsiste. Il est probable que ce soit une tête de réemploi provenant d'un monument religieux aujourd'hui disparu. Est-ce St Guénolé le Saint fondateur de l'abbaye de Landévennec ? Sur la droite de la fontaine en moellons maçonnés, un abreuvoir. Devant la fontaine à plus d'un mètre de distance un bassin de lavoir lui aussi maçonné divisé en deux tardivement par du béton.

Ultime particularité, l'autre côté de la chaussée de desserte, un autre bassin rectangulaire dont l'usage est indéterminé.Il est alimenté par un autre cours d'eau.

48° 15' 3.4" N
4° 27' 47.2" O

Crozon à découvrir

Patrimoine religieux

Eglise Saint Pierre et retable

Pierres tombales d'église

Eglise Saint-Jean de Leïdez

Chapelle St Fiacre

Chapelle Saint Philibert - St Drigent

Les 2 Chapelles Saint Laurent

Chapelle St Hernot

Chapelle St Gildas

Calvaires de Crozon

Presbytère

Colonie Ker-Jeanne du Portzic

Demeures, vieilles pierres...

Menhirs & dolmens

Four à Chaux de Rozan

Fontaines

Maisons de nobles

Manoir de Trébéron

Manoir d'Hirgars

Manoir de Goandour

Manoir de Lescoat

Manoir de Treyer

Manoir de Kerivoas

Manoir de Quélern

Tal-ar-Groas

L'ancienne forge de Tal ar Groas

Moulins à vent

Maison paroissiale

Gendarmeries et écuries

Bars hôtels restaurants

Les mairies de Crozon

La poste

Maison de l'architecte Netter

Pont de Kervéneuré

Pont de la Poule

lieux

Cap de la Chèvre

Le port du Fret

L'étang de l'Aber

Rostellec

St Fiacre

Pointe du Guern / Tréboul

Rue Charles Levenez

Rue Louis-René de Caradeuc de La Chalotais

Menez Gorre

Les carrières de Poulpatré

Colonie de vacances

Ramassage industriel des galets

Plage de Lostmarc'h

Pointe et éperon barré de Lostmarc'h

Ile Vierge

Ile Perdue

Tourbière de Tromel

Cale de St Nicolas

Personnalités

Anne Le Bastard de Mesmeur

Sculpteur Jacques Boënnec

Labouret maître verrier

Auguste Dizerbo

Divers

Jumelage Sligo-Crozon

Centre culturel

Centre Hospitalier

Le centre des impôts de Crozon

Crédit Agricole

Cinéma Le Rex

Conserverie Péron

Résidence seniors

Super-Marché Concorde

Résidence de la Marine

La Marianne Crozonnaise

"Petite ville de demain"

Chapelle de ND de Porz Salud

Chapelle de St Sébastien

Chapelle St Michel

Chapelle St Nicolas

Saint Norgard

Cimetière de Crozon

Ecoles

Ecole Jeanne d'Arc - Ecole Sainte Anne - Ecole de Saint Fiacre - Ecole Jean Jaurès - Ecole de Tal ar Groas - CES Alain - Ecole Saint Hernot

Patrimoine militaire

MILITARIA : de Vauban, 14-18, 39-45, à nos jours...

Une friche industrielle en presqu'île ! – L'adressage va-t-il faire disparaître les hameaux ? – Des panneaux électoraux inutilisés – La flamme olympique passe dans le Goulet – Maisons préfabriquées, une époque en passe d'oubli – Les bouquets de la mortCommunauté de femmes religieuses ou sorcières ? – L'influence de Charles de Gaulle en presqu'île – Derniers actes de résistance avant la Libération – Jacques Mansion premier résistant en presqu'île de Crozon – Fenêtre à traverse - Nid d'hirondelles artificiel – Le calice des maisons – Linteau d'artisan : GOVRMELEN 1584 – Les écluses routières sont à la mode – Le mystère des lettres inversées – La bouteille de sirop Amour BaillyMouillage des sardiniersElectro-sémaphoriste du 19ème siècle – L'insupportable CharançonLitage sédimentaireTerres vaines et vagues Chapelle St Nicolas bâtiment militaire – Cale de St Nicolas, symbole de misère – Le détecteur de métaux : usages et interdictions – Un agave envahissant ou pas ? – Intégration des résidences : urbanisme – La visite de la presqu'île de Crozon par Camille Vallaud

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024