Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Les carrières de sable dans les dunes de Kersiguénou

La pointe de Dinan, château de Dinan à l'horizon. Dans les environs, il y avait eu des gravières.

Prunellier en fleur. Arbuste piquant considéré comme invasif.

Cette zone plane fut une ancienne carrière de sable. Elle est devenue une surface colonisée par des plantes parfois rares telles que la Cynoglossum officinale et la Prêle panachée. Cette dernière petite prêle des marais est une plante alpestre et son seul lieu d'expansion du Massif Armoricain est en presqu'île de Crozon dans des dunes humides.

Vestige d'une construction indéterminée. Les petites édifications du bord de mer sont parfois d'anciens postes des douanes... Il y a eu aussi dans les arrières dunes des activités militaires de l'armée française au 19ème siècle.

Tentes et voitures pour un camping sauvage des années 1970.

Colonies d'abeilles sauvages solitaires créant leur nid dans le sable des dunes au soleil.

Tarier pâtre femelle ayant en son bec matière à nourrir sa nichée. Les espèces d'oiseaux sont très nombreuses.

L'Oyat sur le sable des dunes.

Les dunes et le sable de Kersiguénou sont d'anciennes carrières de sable. Les prélèvements de sable commence à partir de la fin du 19ème siècle à l'avènement du mortier de ciment puis celui du béton. Matériaux très en vogue tellement ils sont novateurs dans la construction civile et militaire.

Des entreprises, grâce à des concessions, font des prélèvements significatifs dans plusieurs zones littorales de la presqu'île de Crozon. En ce qui concerne la plage de Kersiguenou le trait de côte en est affecté. L'incidence ne dérange aucune autorité à l'époque. La mer pénètre davantage la zone jusqu'à la limite d'une ancienne falaise ensablée. Les prélèvements sont très élevés en 1909, puis, progressivement, le niveau baisse jusqu'en 1967 date à laquelle commence le chantier de l'Île Longue et sa base sous-marine. Afin de préparer 300000 m3 de béton, les dunes de Kersiguenou se sont vues amoindries tout particulièrement sur une surface de 7000m2 aplanie pour l'occasion.

Après la fin du chantier, les dunes sont livrées au camping sauvage à chaque saison estivale jusqu'à ce que la loi littorale entre en vigueur en 1983...

Certaines sablières sont redevenues des aires floristique et faunistique très étoffées sous surveillance et avec entretien spécifique afin d'empêcher l'intrusion de plantes parasites ou limiter par girobroyage l'avancée des pruneliers.

Le secteur fut donc fortement dégradé par la présence humaine. La nature a repris ses droits pour, depuis des décennies, poursuivre un engraissement du littoral. Une nature qui n'est pas identique à celle qui était l'élue d'antan. De nouvelles plantes ont colonisé le site ainsi l'intervention humaine n'est jamais sans effet, et son retrait ne restitue pas exactement les paysages antérieurs. Le fait d'avoir soustrait du sable sur une forte épaisseur a diminué la végétation des dunes habituée à la sécheresse relative et augmenté la végétation des zones humides étalées sur un sous-sol argileux ou rocheux et une fine couche de sable ou de terre sablonneuse..

Lors de la seconde guerre mondiale, l'armée allemande a construit dans les dunes de Kersiguénou une position de défense dont le code était Cr7.



L'environnement dans tous ses états

Les carrières de sable de Kersiguenou

Les gravelots et la Covid-19

La dégradation des plastiques

Les microplastiques

Fauchage des prunelliers et polystyrène

Cordages marins

Panneaux polluants pour défendre l'environnement

Les objets de consommation de la mer

Poêle à charbon 1930

Pour ou contre les poubelles de plage

Bac à marée

Eaux de ruissellement

Décharge de Kerlaër

Plomb dans la Rade

Qualité des eaux de la Rade de Brest

L'usine de Poraon - eau potable

Stockage des déchets inertes

Ferme solaire photovoltaïque

L'assainissement sous surveillance préfectorale

La surveillance des égouts

Antenne relais et environnement

Les terriers des dunes

Dunes domaniales de Dinan Lestneven

Zones basses littorales - submersions marines - inondations

Marées noires

La pollution du transport aérien

Risques technologiques

Surf propre ?

L'algue rouge - eutrophisation

Ulve - algue verte

Ulve tubuleuse

Colonisation des algues

Sécheresse : restrictions d'eau

Sécheresse : conséquence sur la nature

Recherches

Ce qui semble être un réservoir sur la commune de Camaret : vos connaissances à son propos seraient les bienvenues. D'avance Merci.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2022