Bac à marée

Afin de rendre propre les plages souillées par les déchets marins abandonnés par la marée, le bac à marée est une poubelle de grande dimension en général en bois qui permet à tout promeneur de déposer ses trouvailles parfois volumineuses - macro-déchets - gros déchets. La solution de collecte n'aide en rien la collecte des microplastiques - particules minuscules. Les contenus des bacs sont régulièrement collectés par une société qui gère le tri. Un tri modeste car peu de déchets sont recyclables.

Les bacs de collecte des déchets marins sont plus nombreux à partir de 2018. Selon les premiers chiffres de certaines communes, les déchets collectés se catégorisent de la sorte en 2020 : 1% de métaux recyclables, 2% de plastiques recyclables, 3% de verre recyclables, 6% de bois, 88% de matériaux incinérables destinés à la valorisation énergétique - production de chaleur ou d'électricité via une turbine. En 2020, La communauté de communes de la presqu'île de Crozon et de l'Aulne maritime est intégrée à un syndicat chargé du traitement des déchets qui pratique l’incinération et donc la production de chaleur qui est perdue car non récupérée. Un projet de chauffage de serre pour la production de tomates en hiver fait débat.

A noter que les communes du littoral pratiquant la mesure de propreté ont constaté qu'en été les bacs à marée se remplissaient de sacs à ordures touristiques en l'absence de poubelles de plage, c'est donc à ce titre que les bacs ne sont pas en service durant la période estivale.

En 2020, si vous venez à la plage avec une bouteille en plastique d'eau minérale dont vous êtes l'heureux-se propriétaire, il vous est recommandé de la remporter chez vous après usage. Si vous rencontrez par mégarde sur la plage, la même bouteille en plastique mais dont vous n'êtes pas le-la propriétaire, vous êtes invité-e à la recueillir et à la déposer dans le bac à marée. Dans certaines communes, vous avez la possibilité d'appeler un numéro de téléphone quand le bac est plein afin qu'un ramassage municipal précoce soit effectué avant une dispersion malencontreuse des déchets...

En l'absence de ramassage, la mer reprend les déchets, les brasse et les fractionne jusqu'à les transformer en microparticules absorbées par la faune ou la flore marine avec des conséquences graves pour la biodiversité.

PPP : Preventing Plastic Pollution - Un projet européen pour lutter contre la pollution plastique - étudie les déchets plastiques marins en Rade de Brest et en Baie de Douarnenez de 2020 à 2023 sachant qu'une grande part des déchets proviennent des rivières et donc de la négligence humaine dans les communes à l'intérieur des territoires.



L'environnement dans tous ses états

Les carrières de sable de Kersiguenou

Les gravelots et la Covid-19

La dégradation des plastiques

Les microplastiques

Panneaux polluants pour défendre l'environnement

Les objets de consommation de la mer

Poêle à charbon 1930

Pour ou contre les poubelles de plage

Bac à marée

Eaux de ruissellement

Plomb dans la Rade

Qualité des eaux de la Rade de Brest

Stockage des déchets inertes

Ferme solaire photovoltaïque

L'assainissement sous surveillance préfectorale

La surveillance des égouts

Antenne relais et environnement

Les terriers des dunes

Zones basses littorales - submersions marines - inondations



A la une :

Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Un petit papillon qui tend à se raréfier : l'Hespérie du faux buis.
Deux lignes de haute-tension pour la presqu'île !
Machine à traire Diabolo.
La voie romaine : la via rupta devenue route.
Recherche désespérément l'histoire de Kerédan en Telgruc !!!
La chute de l'Anglais à Lam Saoz.
Batailles navales à Camaret ! Sourdéac contre Fontenelle.
Les anciens ermitages les toponymes en Lan.
La monnaie de Postume en usage en presqu'île.
La position française de projecteur de marine de la batterie de Kerbonn.
La table de sacrifice de Pen-Hir.
La pointe du Guern / Tréboul une zone protégée ?!
Le chemin des ancres.
Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Vedette de gendarmerie maritime P798.
Regelbau Flak 307 - Encuvement Fl307.
SeeTakt C 42 - Position Cr 42 d'un radar allemand en Roscanvel.
Les effets de la loi du milliard aux émigrés.
Risques d'inondations en presqu'île de Crozon : les zones basses de submersion marine.
Les terriers des dunes.
Les conséquences des carrières de sable de Kersiguenou.
Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ?
Vestiges de portes belges ou porte Cointet sur les plages.
L'engraissement de l'anse de Dinan, du sable, rien que du sable...?
La surveillance des égouts une nécessité environnementale
La vie agitée des curés de la presqu'île de Crozon.
Le crash d'un Noratlas 2501 dans les Pyrénées, à bord un Camarétois.
Pêche.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021