Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Terrier de lapin de garenne dans le sable des dunes

Rabouillère : terrier de mise à bas.

Galerie de terrier communautaire.

Les dunes littorales sont creusées de part en part par des lapins qui s'assurent ainsi d'un logement de qualité : le terrier. Ce trou creusé la tête la première dans le sable, consolidé par les racines de la végétation dunaire et parfois cimenté par des particules de terre, a deux formes distinctes. La rabouillère est un trou peu profond, à accès unique, que les lapines creusent pour mettre bas sur une litière d'herbes sèches et de poils que la lapine se sera ôtés. Il s'agit donc d'un lieu de vie provisoire car dès que les lapereaux seront autonomes, la mère rejoindra sa colonie qui utilise des terriers de plusieurs mètres de longueur composés de salles de repos. L'entrée principale est large et peu discrète par contre les galeries de secours et leurs issues sont plus étroites et plus indétectables afin de limiter les attaques de prédateurs tels que les renards et les putois.

Les ongles des lapins ainsi que leurs dents poussent indéfiniment ce qui leur permet de construire des terriers autant que nécessaire. Les lapins se reproduisant énormément – un minimum de trois portées de cinq lapereaux par femelle dès son quatrième mois de vie – les colonies se subdivisent et creusent à nouveau des réseaux de terriers. Les avantages du sable sont : sa facilité de creusement, son pouvoir drainant, son pouvoir isotherme. Malheureusement, la dangerosité est élevée lors des fortes précipitations car les galeries s'effondrent et les lapins y meurent étouffés. Dans les périodes de pénombre, les lapins creusent après s'être alimentés, le reste du temps, ils vivent en terrier communautaire soit environ 16 heures par jour. Dans les faits la seule régulation des populations des lapins de garenne est la myxomatose transmise par des piqûres de puces et de moustiques.

Alors au vu des désordres occasionnés dans les dunes, faut-il considérer le lapin de garenne comme un nuisible ? Il ronge de jeunes arbustes invasifs, les lichens indésirables à sa portée ce qui est positif mais il se nourrit aussi de certains végétaux essentiels et clairsème la dune grise... Les lapins font des études de sol et gratouillent de ci de là. Ensuite par la multiplicité des terriers parfois simplement entamés et jamais achevés, n'est pas la moindre des atteintes envers la biodiversité... Néanmoins en comparaison avec la destruction des végétaux dunaires par les promeneurs hominidés, la nuisance essentielle reste le bipède en chaussures !



L'environnement dans tous ses états

Zone humide

Les carrières de sable de Kersiguenou

Les gravelots et la Covid-19

Nid d'hirondelles artificiel

La dégradation des plastiques

Les microplastiques

La mer commence ici

Qualité des eaux de baignade

Fauchage des prunelliers et polystyrène

Cordages marins

Panneaux polluants pour défendre l'environnement

Les objets de consommation de la mer

Poêle à charbon 1930

Pour ou contre les poubelles de plage

Bac à marée

Pollution des eaux de ruissellement

Risque de pollution bactériologique

Décharge de Kerlaër

Décharge de Landévennec

Plomb dans la Rade

Qualité des eaux de la Rade de Brest

L'usine de Poraon - eau potable

Stockage des déchets inertes

Ferme solaire photovoltaïque

L'assainissement sous surveillance préfectorale

La surveillance des égouts

Antenne relais et environnement

Les terriers des dunes

Dunes domaniales de Dinan Lestneven

Zones basses littorales - submersions marines - inondations

Législation de l'érosion du trait de côte

Marées noires

La pollution du transport aérien

Sable du Sahara

Risques technologiques

Surf propre ?

L'algue rouge - eutrophisation

Ulve - algue verte

Ulve tubuleuse

Colonisation des algues

Mer rouge jaune - Ceratium lineatum

Sécheresse : restrictions d'eau

Sécheresse : conséquence sur la nature

Catastrophe naturelle

Grippe aviaire

Couvert à gibier

Marquage des palettes non polluantes

Galette de fioul lourd

Introduction des résineux

Derniers actes de résistance avant la Libération – Jacques Mansion premier résistant en presqu'île de Crozon – Fenêtre à traverse - Nid d'hirondelles artificiel – Le calice des maisons – Linteau d'artisan : GOVRMELEN 1584 – Les écluses routières sont à la mode – Le mystère des lettres inversées – La bouteille de sirop Amour BaillyMouillage des sardiniersElectro-sémaphoriste du 19ème siècle – L'insupportable CharançonLitage sédimentaireTerres vaines et vagues Chapelle St Nicolas bâtiment militaire – Cale de St Nicolas, symbole de misère – Le détecteur de métaux : usages et interdictions – Un agave envahissant ou pas ? – Intégration des résidences : urbanisme – La visite de la presqu'île de Crozon par Camille VallaudSaint Norgard oublié – Pierre Profonde bombardée – Hagiotoponymes de la presqu'île de Crozon – Risque de pollution bactériologiquePorte-conteneurs à l'ancre – Le bilinguisme routier plein de surprises – Lister les boiteux et les idiots ! – Les inquiétudes de la carte scolaire – 1944 US + FFI/FFL contre les postes avancés allemands – Le canon belge antichar de "carrefour" – Toul ar Stang le hameau des orphelins – Munition FX – WW2 : Russes blancs à Toul ar Stang – La chapelle St Michel de Tromel – La station météo de la BAN – La chapelle de Trovéoc – La Route Neuve

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024