Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Les vapeurs des avions dans le ciel

Aujourd'hui, bien que l'espace aérien de la presqu'île de Crozon soit restrictif, on devine dans les parages des avions et leurs vapeurs qui ne font plus peur à personne. On peut tout savoir en temps et en heure. L'avion de la photographie ci-dessus est un Boing 747-8 de la compagnie Cargolux Airlines International soit un avion cargo (fret) luxembourgeois reliant Chicago à Luxembourg pour un vol de 7h45. Au passage sur les côtes Nord du Finistère et non pas à proximité des haubans du pont de Térénez comme la perspective le laisse penser, il a 31 minutes de retard et son couloir aérien a été modifié. Il devait passer au-dessus de la Manche et par dessus la presqu'île du Cotentin, il passe nettement plus au Sud, ce qui permet de l'apercevoir du pont de Térénez. Il n'y a plus de divin mystère, plus d'angoisse mais quelques questionnements à propos de la pollution. Cette navette aérienne, parmi d'autres, que transporte-t-elle entre les USA et le Luxembourg, un dimanche, qui ne peut pas être transporté autrement, ou être fabriqué sur place ?

Les premières traînées de condensation contrails que les Presqu'îliens ont vu dans le ciel provenaient de l'avion fusée allemand Me 163B en 1944. La guerre étant là avec ses bruits, ses victimes, les fumées, les lueurs, tout cet embrasement ne permit pas d'apprécier la nouveauté technologique des avions sans hélice.

Le premier vol commercial à réaction date du 5 mai 1952 entre Londres et Johannesburg. L'avion de ligne Comet De Havilland, parcourt alors 11 000 km en 23 heures et 23 minutes. A partir de cette date, le ciel dévoile les fameuses traînées blanches et ce n'est que peu à peu que l'on s'en craint moins dans les campagnes bien que depuis qu'il y ait des vols commerciaux le temps est détraqué. Il ne pleut plus comme avant ! Ce n'est pas une boutade, des agriculteurs sont convaincus de la nuisance climatique des vols aériens dont on ne sait pas grand chose. Les anciennes générations se demandent si c'est le diable, ou dieu, qui promeut des signes. Certains curés y voient un instant de grâce pour raffermir la foi sans bien sûr expliquer la nature de la vapeur et son origine thermique d'un air chaud dans un ciel froid. Le mystique n'aime pas l'explication pragmatique.

Les vapeurs sont le fait d'émissions d'oxydes d'azote (NOx), polluant éphémère à effet climatique non déterminé. La combustion de kérosène, carburant qui permet la rotation des réacteurs, pollue l'air par l'émission de dioxyde de carbone (CO2), polluant tenace. La croissance du trafic aérien ne cesse de s'amplifier, 7 à 9% (par an) dans les années 2020...

Et si la peur des anciens était justifiée ; incultes, suspicieux, méprisés par la classe des sachants, ils considéraient que tout ce fatras moderne n'était pas le vrai progrès, celui qui ne détruit rien. Ils y voyaient une grande calamité. Le réchauffement climatique est une certitude. En 2050, l'émission des gaz à effet de serre du transport aérien sera de 22% de l'émission mondiale. Assurément, le transport aérien est une calamité que même le diable n'aurait pas osé inventer dans ses plus mauvais jours tant le préjudice est évident.



L'environnement dans tous ses états

Zone humide

Les carrières de sable de Kersiguenou

Les gravelots et la Covid-19

Nid d'hirondelles artificiel

La dégradation des plastiques

Les microplastiques

La mer commence ici

Qualité des eaux de baignade

Fauchage des prunelliers et polystyrène

Cordages marins

Panneaux polluants pour défendre l'environnement

Les objets de consommation de la mer

Poêle à charbon 1930

Pour ou contre les poubelles de plage

Bac à marée

Pollution des eaux de ruissellement

Risque de pollution bactériologique

Décharge de Kerlaër

Décharge de Landévennec

Plomb dans la Rade

Qualité des eaux de la Rade de Brest

L'usine de Poraon - eau potable

Stockage des déchets inertes

Ferme solaire photovoltaïque

L'assainissement sous surveillance préfectorale

La surveillance des égouts

Antenne relais et environnement

Les terriers des dunes

Dunes domaniales de Dinan Lestneven

Zones basses littorales - submersions marines - inondations

Législation de l'érosion du trait de côte

Marées noires

La pollution du transport aérien

Sable du Sahara

Risques technologiques

Surf propre ?

L'algue rouge - eutrophisation

Ulve - algue verte

Ulve tubuleuse

Colonisation des algues

Mer rouge jaune - Ceratium lineatum

Sécheresse : restrictions d'eau

Sécheresse : conséquence sur la nature

Catastrophe naturelle

Grippe aviaire

Couvert à gibier

Marquage des palettes non polluantes

Galette de fioul lourd

Introduction des résineux

Derniers actes de résistance avant la Libération – Jacques Mansion premier résistant en presqu'île de Crozon – Fenêtre à traverse - Nid d'hirondelles artificiel – Le calice des maisons – Linteau d'artisan : GOVRMELEN 1584 – Les écluses routières sont à la mode – Le mystère des lettres inversées – La bouteille de sirop Amour BaillyMouillage des sardiniersElectro-sémaphoriste du 19ème siècle – L'insupportable CharançonLitage sédimentaireTerres vaines et vagues Chapelle St Nicolas bâtiment militaire – Cale de St Nicolas, symbole de misère – Le détecteur de métaux : usages et interdictions – Un agave envahissant ou pas ? – Intégration des résidences : urbanisme – La visite de la presqu'île de Crozon par Camille VallaudSaint Norgard oublié – Pierre Profonde bombardée – Hagiotoponymes de la presqu'île de Crozon – Risque de pollution bactériologiquePorte-conteneurs à l'ancre – Le bilinguisme routier plein de surprises – Lister les boiteux et les idiots ! – Les inquiétudes de la carte scolaire – 1944 US + FFI/FFL contre les postes avancés allemands – Le canon belge antichar de "carrefour" – Toul ar Stang le hameau des orphelins – Munition FX – WW2 : Russes blancs à Toul ar Stang – La chapelle St Michel de Tromel – La station météo de la BAN – La chapelle de Trovéoc – La Route Neuve

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024