Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Le krach boursier de 1929 laisse un bon souvenir à Roscanvel

Une crise boursière majeure se déclenche du jeudi 24 octobre au mardi 29 octobre 1929 à la bourse de New York. Les faillites s’enchaînent, des hommes d'affaires se suicident... Une période sombre de l'économie américaine s'installe durablement. La Grande Dépression met les gens à la rue et c'est tout le monde occidental qui vacille... A Roscanvel aussi c'est la crise, souvent de rire...

Des compagnies de la marine marchande en manque de fret opèrent un mouillage forain attentiste et gratuit en Rade de Brest dès la fin 1929 et jusqu'en 1939 pour quelques navires. Il n'y a plus de marchandises à transporter, moins de pétrole aussi à livrer et guère plus de passagers de croisière à transporter, alors cargos, pétroliers, paquebots sont immobilisés à moindre frais partout dans le monde. Certaines compagnies ne s'en remettront pas ou mal. Les cas du navire école Jacques Cartier et du paquebot Le Pérou sont exemplaires à ce titre. Les navires avant la seconde guerre mondiale ont à leur bord un gardiennage dans la plupart des cas, parfois durant quelques semaines un équipage reste en attente. Aux heures de permission, la détente se passe à Roscanvel dans les salles de bal, les débits de boisson. Le ravitaillement est ainsi assuré. La vente de fruits et légumes et de viandes est avantageuse. La commune de Roscanvel va bénéficier d'une ultime agitation aux bénéfices commerciaux très utiles aux propriétaires des commerces qui ont perdu progressivement la clientèle militaire qui abondait par le passé.

En 1940, l'armée d'occupation allemande fit un dernier tri entre les navires à réquisitionner parce que réutilisables malgré la rouille et ceux qui jouèrent le rôle de leurres envers l'aviation anglaise. En bricolant la silhouette, un pétrolier peut passer pour un navire de guerre. Des bombes larguées sur une carcasse cause moins de dommages stratégiques que sur un navire opérationnel. Les Anglais larguèrent des pots de peinture...

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, pour une fois Roscanvel avait su tirer parti du krach de 1929 avant de connaître les désastres de la seconde guerre mondiale.



Roscanvel à découvrir :

Aller à l'essentiel

Eglise de Saint Eloi

Pardon St Eloi

Calvaires

Trouée de Toul Brein

Fontaines et lavoirs

Moulins à eau

Etang de Kervian

Etang de Pen ar Poul

Postermen - fours à chaux et briques + mine

Four à chaux de la Fraternité

Par curiosité

La mairie de Roscanvel, l'ancienne école des filles

Ardoisière

Manoirs ou maison manales

L'ancienne poste

Hôtel Bellevue

Hôtel restaurant Kreis ar mor

Moulin à vent du Seigneur

Briqueterie de Lanvernazal

Briqueterie de Quélern

Cale de Quélern

Déblais et buses

Epave de véhicule

Presbytère

Villa Trombetta

Rocher Lieval

Cale de la route-digue

Chantier Naval Auguste Laë

Le pré, la rue du Luxembourg

Menhirs

Histoire

Amoureux éternels ?

Kerlaer le village des voleurs

Saint Pol Roux

Ecole Francis Mazé

Rue de Peisey-Nancroix

Ruines de Trévarguen

L'heureux krach de 1929

La Pagode

Tregoudan

Prisonniers Kabyles

Cimetière déplacé

Réfugiés Républicains Espagnols

Caserne Sourdis & cale

Caserne Pont Scorff

Lignes de Quélern

Patrimoine militaire

MILITARIA : de Vauban, 14-18, 39-45, à nos jours...

Aide sociale d'antan – Histoire du réseau électrique – L'ESSI: Morgat à la peineGarde-fou – Le môle de Lanvéoc – Container chinois – Le pont sans maître : Kervéneuré – Hommage au Nuage Bleu – La rafle de Crozon – La ravageuse Pyrale du buisSablière sculptée

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2022