Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Villa en béton armé Trombetta

Maison de l'entrepreneur Italien Trombetta construite en 1939, rue Quélern en Roscanvel, entièrement en béton armé, matériau de prédilection de ce constructeur de villas de villégiature en presqu'île de Crozon entre les deux guerres mondiales essentiellement. Cet entrepreneur avait une concession active de prélèvement de sable sur la plage de Trez Rouz, un avantage substantiel accordé par l'administration.

L'introduction du tout béton dans les maisons est une tendance du tout début du 20ème siècle qui ne va pas durer mais être adaptée. Le parpaing va rentrer dans le jeu de la construction individuelle car il représente une économie de moyens de mise en œuvre. Le coffrage du béton étant complexe à mettre en place, le parpaing, parfois fait sur place, était d'un usage bien plus pratique en dehors des ouvrages de soutènement. Ainsi les maisons tout béton sont devenues les témoins d'une évolution architecturale locale très prisée le temps d'une mode. Il est possible qu'après la seconde guerre mondiale, le manque de matériaux, de fer en particulier, ait pu ralentir la propagation du béton dont l'armée d'occupation allemande en avait fait une forte consommation pour le mur de l'Atlantique. Ceci d'autant, que Brest est à reconstruire en priorité.

Le cimetière de Roscanvel accueille la sépulture de Bruno Trombetta 1902-1980.



Roscanvel à découvrir :

Aller à l'essentiel

Eglise de Saint Eloi

Pardon St Eloi

Calvaires

Trouée de Toul Brein

Fontaines et lavoirs

Moulins à eau

Etang de Kervian

Etang de Pen ar Poul

Postermen - fours à chaux et briques + mine

Four à chaux de la Fraternité

Par curiosité

La mairie de Roscanvel, l'ancienne école des filles

Ardoisière

Manoirs ou maison manales

L'ancienne poste

Hôtel Bellevue

Hôtel restaurant Kreis ar mor

Moulin à vent du Seigneur

Briqueterie de Lanvernazal

Briqueterie de Quélern

Cale de Quélern

Déblais et buses

Epave de véhicule

Presbytère

Villa Trombetta

Rocher Lieval

Cale de la route-digue

Chantier Naval Auguste Laë

Le pré, la rue du Luxembourg

Menhirs

Ruisseau Ragadal

Histoire

Amoureux éternels ?

Kerlaer le village des voleurs

Saint Pol Roux

Ecole Francis Mazé

Rue de Peisey-Nancroix

Ruines de Trévarguen

L'heureux krach de 1929

La Pagode

Tregoudan

Prisonniers Kabyles

Cimetière déplacé

Réfugiés Républicains Espagnols

Caserne Sourdis & cale

Caserne Pont Scorff

Lignes de Quélern

Patrimoine militaire

MILITARIA : de Vauban, 14-18, 39-45, à nos jours...

Des hélicoptères intérimaires ? – L'histoire d'une réserve foncière – Une friche industrielle en presqu'île ! – L'adressage va-t-il faire disparaître les hameaux ? – Des panneaux électoraux inutilisés – La flamme olympique passe dans le Goulet – Maisons préfabriquées, une époque en passe d'oubli – Les bouquets de la mortCommunauté de femmes religieuses ou sorcières ? – L'influence de Charles de Gaulle en presqu'île – Derniers actes de résistance avant la Libération – Jacques Mansion premier résistant en presqu'île de Crozon – Fenêtre à traverse - Nid d'hirondelles artificiel – Le calice des maisons – Linteau d'artisan : GOVRMELEN 1584 – Les écluses routières sont à la mode – Le mystère des lettres inversées – La bouteille de sirop Amour BaillyMouillage des sardiniersElectro-sémaphoriste du 19ème siècle – L'insupportable CharançonLitage sédimentaireTerres vaines et vagues Chapelle St Nicolas bâtiment militaire – Cale de St Nicolas, symbole de misère – Le détecteur de métaux : usages et interdictions – Un agave envahissant ou pas ? – Intégration des résidences : urbanisme – La visite de la presqu'île de Crozon par Camille Vallaud

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024