Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Presbytère de Roscanvel

Le presbytère devenu agence postale de la commune avec sur sa droite l'ancienne briqueterie - hôtel de Lanvernazal. Le presbytère d'origine était plutôt à la place des bancs, en longueur, sur la gauche. Le presbytère actuel, plus petit, prend la place d'une dépendance.

Une pierre datée 1672 en kersanton est récupérée dans le mur séparatif à l'angle Ouest.

Le muret est ancien, sa hauteur initiale était d'environ 2 m à l'époque du presbytère du 19ème siècle.

Parcelle basse, la parcelle haute du jardin est dans les feuillages à droite.

Seul vestige de l'ancien presbytère la porte de communication vers l'église qui était incluse dans le pignon Ouest.

Mur repris par rapport à la version originale à deux portes.

Le presbytère de Roscanvel est signalé sur le cadastre de 1831 comportant 6 bâtiments au total. Le presbytère lui-même, le plus à l'Ouest et proche de l'église, une extension à l'Est et 4 autres dépendances de plus petites tailles autour d'une cour sur une grande parcelle de terre à deux niveaux comportant au Nord un grand jardin sur la partie élevée. Le bâti vieillissant et sans doute incorrectement entretenu ne put offrir que des signes de vieillesse. Puis vint le temps de la seconde guerre mondiale et des bombardements de la commune de Roscanvel empêtrée dans les batteries allemandes. L'architecte Philippe bien connu en presqu'île pour différentes constructions dont des villas a en charge l'expertise du presbytère en 1947 et rédige une note certifiant que deux bâtiments proches sont détruits et de façon induite que le presbytère est condamné. Seulement, l'après guerre est d'abord consacré à la reconstruction des maisons civiles des familles qui n'ont plus rien. Néanmoins le maire de Roscanvel, Louis Thomas, intervient dès que possible pour qu'un nouveau Presbytère soit construit. Tout est rasé et un bâti de style néo-breton aux allures de maison secondaire est construit en 1959.

L'abbé François Rolland, recteur de Roscanvel et officiant à Saint-Fiacre aussi, part à la retraite en 1996 après 6 années de cure dans la commune. Les paroissiens lui offrent un fauteuil et une télévision à son départ. Pas de remplacement prévu. Le père Joseph Bleuven, recteur de Camaret, prend en charge la paroisse ainsi que celle de Lanvéoc en 1998 sans pour autant y résider.

Dans les années 2000 la pression de la Poste au niveau national est forte. Il y a du désengagement dans l'air, la commune doit trouver un local à sa charge et y mettre un employé municipal pour ouvrir une agence postale communale qui assure les menus services de base sachant que la Poste de Crozon concentre les prestations élevées. La municipalité pense un temps à la bibliothèque ou directement dans la mairie avant de se résoudre à réemployer le presbytère. L'agence postale du presbytère ouvre donc en 2007 avec au guichet un receveur des postes qui est aussi un agent communal. L'ancienne poste est rachetée par la mairie qui veut en faire un commerce.

L'escalier qui longe le mur extérieur de la parcelle du presbytère et passe derrière l'église. Les marches sont des pierres de récupération du fort de la Fraternité.

Escalier public de l'église à gauche, mur séparatif au centre, escalier privé du curé pour atteindre son potager.

Second escalier (Est) pour atteindre le potager.



Roscanvel à découvrir :

Aller à l'essentiel

Eglise de Saint Eloi

Pardon St Eloi

Calvaires

Trouée de Toul Brein

Fontaines et lavoirs

Moulins à eau

Etang de Kervian

Etang de Pen ar Poul

Postermen - fours à chaux et briques + mine

Four à chaux de la Fraternité

Par curiosité

La mairie de Roscanvel, l'ancienne école des filles

Ardoisière

Manoirs ou maison manales

L'ancienne poste

Hôtel Bellevue

Hôtel restaurant Kreis ar mor

Moulin à vent du Seigneur

Briqueterie de Lanvernazal

Briqueterie de Quélern

Cale de Quélern

Déblais et buses

Epave de véhicule

Presbytère

Villa Trombetta

Rocher Lieval

Cale de la route-digue

Chantier Naval Auguste Laë

Le pré, la rue du Luxembourg

Menhirs

Ruisseau Ragadal

Commerce à double activité

Histoire

Amoureux éternels ?

Kerlaer le village des voleurs

Saint Pol Roux

Ecole Francis Mazé

Rue de Peisey-Nancroix

Ruines de Trévarguen

L'heureux krach de 1929

La Pagode

Tregoudan

Prisonniers Kabyles

Cimetière déplacé

Réfugiés Républicains Espagnols

Caserne Sourdis & cale

Caserne Pont Scorff

Lignes de Quélern

Patrimoine militaire

MILITARIA : de Vauban, 14-18, 39-45, à nos jours...

Les oiseaux font les poubelles : plasticose – Malédiction ou bienveillance de la chouette ? – Ports de pêche de la presqu'île de Crozon – Drapeau en berne – Le coq de clocher de Léon IV – 2 Toussaint Le Garrec méritants – Un commerce comme avant ! Chantier naval Péron en déconstruction – Ecole maternelle Louise Michel, un indice inquiétant – Des hélicoptères intérimaires ? – L'histoire d'une réserve foncière – Une friche industrielle en presqu'île ! – L'adressage va-t-il faire disparaître les hameaux ? – Des panneaux électoraux inutilisés – La flamme olympique passe dans le Goulet – Maisons préfabriquées, une époque en passe d'oubli – Les bouquets de la mortCommunauté de femmes religieuses ou sorcières ? – L'influence de Charles de Gaulle en presqu'île – Derniers actes de résistance avant la Libération – Jacques Mansion premier résistant en presqu'île de Crozon – Fenêtre à traverse - Nid d'hirondelles artificiel – Le calice des maisons – Linteau d'artisan : GOVRMELEN 1584 – Les écluses routières sont à la mode – Le mystère des lettres inversées

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024