Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Algue Laminaire en laisse de mer

La Laminaire digitée – Laminaria digitata – semble être plantée dans le sable et y vivre. Les images sont trompeuses.

La Laminaire est composée de crampons / haptères – d'un thalle soit une tige (un stipe) et une fronde. Abandonnée sur la plage, elle appartient à la laisse de mer c'est à dire aux débris variés naturels ou pas que la mer abandonne en redescendant.

Les galets transportés sont de la taille d'un melon.

Après une forte de houle hivernale, les fonds marins sont ballotés avec violence durant des heures. Les algues Laminaire - Laminaria (regroupe plusieurs variétés) en sont les victimes. Ces algues commencent leurs vies sous la forme microscopique de fibres qui ne songent qu'à une seule chose se fixer sur un support dur. Des rochers certes, mais aussi, tout bêtement, des galets. Sur les trois à cinq ans qu'elles ont à vivre, elles se développent grandement parmi des millions d'autres. La houle passant violemment, de nombreuses laminaires des rochers cassent leur stipe (tige) et sont emportées vers la côte pour échouer sur la plage, se dessécher, se réduire en poudre et disparaître de la vue des humains. Les laminaires des galets font un voyage étrange, elles circulent dans un brassage infernal vers la côte et s'échouent avec leur support (substrat). Sur le rivage, si le sable est encore aspergé d'eau de mer, il est mou et avale le galet; si la Laminaire s'échoue sur un sable dense, son galet reste visible à la surface de la plage... Le suite est identique : séchage et disparition.

Ainsi des galets venus de loin circulent entre deux eaux et parcourent de grandes distances en quelques heures. Inversement les galets libres (sans algues) peuvent être ramenés sur les plages fortement exposées à la houle mais en un temps qui peut atteindre les années. Quand le galet est débarrassé de son algue, il roule esseulé et s'use au contact des autres galets pour devenir sable.

Drapeau en berne – Le coq de clocher de Léon IV – 2 Toussaint Le Garrec méritants – Un commerce comme avant ! Chantier naval Péron en déconstruction – Ecole maternelle Louise Michel, un indice inquiétant – Des hélicoptères intérimaires ? – L'histoire d'une réserve foncière – Une friche industrielle en presqu'île ! – L'adressage va-t-il faire disparaître les hameaux ? – Des panneaux électoraux inutilisés – La flamme olympique passe dans le Goulet – Maisons préfabriquées, une époque en passe d'oubli – Les bouquets de la mortCommunauté de femmes religieuses ou sorcières ? – L'influence de Charles de Gaulle en presqu'île – Derniers actes de résistance avant la Libération – Jacques Mansion premier résistant en presqu'île de Crozon – Fenêtre à traverse - Nid d'hirondelles artificiel – Le calice des maisons – Linteau d'artisan : GOVRMELEN 1584 – Les écluses routières sont à la mode – Le mystère des lettres inversées

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024