Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Répartition des algues

La répartition des algues s'étage selon la profondeur de la mer. Les algues réagissent à la lumière du jour. Le spectre rouge de cette lumière pénètre peu la mer (10 mètres de profondeur environ) alors les algues vertes y prospèrent car elles absorbent le rouge. Inversement, la longueur des ondes de la lumière verte peut atteindre les 100 mètres de profondeur, on y trouve alors des algues rouges qui sélectionnent les ondes vertes. Les algues brunes occupent les étages intermédiaires et ont une préférence pour les ondes bleues. Cette fréquence lumineuse est au démarrage de la complexe fabrication de glucides conservés par les algues et à l'expulsion d'oxygène dans la mer.

Quel est ce grand mystère ? Le chloroplaste est un organite remarquable qui assure la photosynthèse. Ce composant accueille la coloration des algues en fonction des pigments qui les composent : chlorophylles a, b, c, d ; caroténoïdes ; phycobilines...

Chaque algue y trouve son compte et la colonisation des fonds marins semble d'une logique implacable... Malgré tout, les algues se déplacent dans des milieux qui ne leur sont pas forcément favorables et le transport le plus audacieux, voire aventureux, est une fixation sur une coquille vide. Les marées brassent violemment « l'attelage » et l'algue n'a de choix que de s'adapter à sa nouvelle exposition ou à périr.

Les algues vertes vivent sur les côtes et ont une grande résistance, y compris à survivre à découvert plus longtemps que les algues rouges que la privation d'eau salée atteint rapidement... Les algues vertes seraient à l'origine ancestrale de la végétation terrestre.

Les algues se nourrissent de nutriments marins sans aucune filtration, elles concentrent leur "nourriture" à des niveaux élevés comme l'iode par exemple qui est bénéfique mais aussi les métaux lourds qui sont dangereux. En comparaison, certains coquillages ont la capacité plus ou moins développée de filtrer leur nourriture et d'éviter les polluants éventuellement, souvent partiellement...


Warning: main(incluenvironnement.php) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /home/presquiln/www/flore/repartition-001.php on line 64

Warning: main() [function.include]: Failed opening 'incluenvironnement.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/lib/php') in /home/presquiln/www/flore/repartition-001.php on line 64

L'insupportable CharançonLitage sédimentaireTerres vaines et vagues Chapelle St Nicolas bâtiment militaire – Cale de St Nicolas, symbole de misère – Le détecteur de métaux : usages et interdictions – Un agave envahissant ou pas ? – Intégration des résidences : urbanisme – La visite de la presqu'île de Crozon par Camille VallaudSaint Norgard oublié – Pierre Profonde bombardée – Hagiotoponymes de la presqu'île de Crozon – Risque de pollution bactériologiquePorte-conteneurs à l'ancre – Le bilinguisme routier plein de surprises – Lister les boiteux et les idiots ! – Les inquiétudes de la carte scolaire – 1944 US + FFI/FFL contre les postes avancés allemands – Le canon belge antichar de "carrefour" – Toul ar Stang le hameau des orphelins – Munition FX – WW2 : Russes blancs à Toul ar Stang – La chapelle St Michel de Tromel – La station météo de la BAN – La chapelle de Trovéoc – La Route Neuve – Usages de la prière prônale – Le cimetière de Crozon – Les pierres tombales de noblesse – Les troncs des pauvres – Temples druidiques – Un tronçon d'un ancien Grand Chemin en Argol – Kergoff : vie et mort d'un hameau oublié

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024