Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Les différentes espèces de méduses qui s'échouent sur les plages de Bretagne ne sont pas toutes urticantes. Le danger n'est pas dans la taille !

La méduse navigue entre deux eaux sous la surface de la mer à l'inverse des Vélelle (bleutée) et Physalie (Galère portugaise) qui ne sont pas des méduses et qui restent à la surface grâce à leur flotteur.

Pélagie - Pelagia noctiluca

Quelques méduses survivent à la marée basse en nageant dans des baïnes.

Les Pélagie sont des méduses dangereuses  de 8 cm de long en moyenne. En général, elles se déplacent par centaines et s'échouent ainsi. Les Pélagie provoquent des brûlures, des cloques, à cause de cellules venimeuses et ceci dès le moindre contact. Cette espèce est nommée de manière variable : méduse pélagique ou piqueur-mauve.

Chaque point luisant sur le sable est une méduse morte.
Une plage en novembre.

Méduse Pelagia noctiluca - Ne pas y toucher même morte ! Elle est susceptible d'émettre un effet lumineux quand elle est de "mauvaise humeur" !

Rhysostome atlantique - Rhysostoma octopus

Volumineuse jusqu'à 60kg et 80cm de diamètre, la méduse Rhysostome atlantique - Rhysostoma octopus - est inoffensive car elle ne possède pas de tentacules urticantes néanmoins certains témoignages parlent de désagréments de contact mais rien qui ne soit inquiétant. Cette méduse dispose d'une multitude de petites bouches sur ses bras et privilégie le plancton pour nourriture ce qui ne nécessite pas de produits paralysants avant l'absorption.

Méduse rayonnée - Chrysaora hysoscella

La méduse rayée dont le nom est Méduse rayonnée - Chrysaora hysoscella - est urticante. Sa présence sur les côtes bretonnes n'est pas anormale. Elle comporte 16 rayures et sa taille est de 10 à 30cm de diamètre en ce qui concerne son ombrelle. Elle semble se décolorer avec le temps.

A ne pas confondre avec :

Rien à voir avec une méduse, sans danger aucun, il s'agit d'une ponte.

Autre confusion possible, les restes translucides d'une Vélelle inoffensive.



Faune

Bourdon roux - Abeille - Abeille charpentière - Taon - Les mouches - Araignée crabe - Araignée Epeire diadème - Araignée Epeire concombre - Carabe violet - Cétoine dorée - Cardinal rouge - Criocère du lysGendarme - Chenilles processionnaires - Cicadelle - Cercope - Hanneton commun - Doryphore - Crache-sang - Guêpe commune + reine - Guêpe Poliste - Frelon asiatique - Lamie tisserand - Libellule Demoiselle Agrion - Sympétrum strié - Punaise verte - Punaise arlequin - Punaise nébuleuse - Syrphe - Criquet du brome - Puceron vert - Tipule Cousin - Otiorhynque - Coccinelle à 7 points - Fourmi genre Formica - Dasyte émeraude - Oedémère Noble

Méduses - Vélelle - Ponte de calmars - Bucarde - Telline - Crabe coryste - Crabe vert Etrille - Crabe araignée - Crevette Bouquet - Dauphin - Dauphin ambassadeur - Etoile de mer - Vers Eulalie - Hermelle - Huître sauvage - Identification des coquillages - Nasse réticulée - Phoque - Pouce-pied - Anatife - Tomate de mer - Rorqual - Baleine - Ligie océanique - Oursin-cœur

Belette - Blaireau - Martre des pins - Chauve-souris - Cheval breton - Chèvre - Chevreuil - Ecureuil - Lapin de Floride - Ragondin - Musaraigne

Crapaud - Triton

Lézard - Lézard vert - Orvet - Salamandre - Couleuvre à collier

Escargot de mer - Escargot des bois - Escargot des jardins - Oxychilus cellarius - Theba pisana - Cochlicella acuta - Escargot de Quimper - Limace

Toile blanche sur les plantes

Le môle de Lanvéoc – Container chinois – Le pont sans maître : Kervéneuré – Hommage au Nuage Bleu – La rafle de Crozon – La ravageuse Pyrale du buisSablière sculptée – Les coupes Rulianec et Breitling : Tennis-Clud de MorgatTal ar Groas ...

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2022