Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Fenêtre de toit - Châssis

La version la plus simple d'ouverture lumineuse sur un toit fut le vitrage remplaçant une ou plusieurs ardoises ce qui permettait d'éclairer des combles, des greniers.

Cependant, la condensation, l'absence de circulation d'air quand le grenier stockait des fourrages (émanation de gaz de fermentation auto-inflammable) nécessita une évolution du procédé. On passa alors au châssis fixe puis rapidement ouvrable. Une meilleure étanchéité, une gestion de la circulation de l'air, une possibilité d'entretien minimal. Le verre était épais pour supporter la grêle.

Le châssis sur toit pour éclairer les combles a connu une nouvelle amélioration par l'ajout d'une costière, le relèvement des cadres pour améliorer encore l'étanchéité. Côté matériaux, on passe du fer, à la fonte, et enfin au zinc pour limiter la corrosion...

Avec les nécessités d'isolation des combles, les fenêtres de toit son devenues plus ergonomiques et isolantes, il s'en est fini des châssis rouillés aux charmes d'autrefois. Par extension, l'appellation vasistas de toit est aussi employé.

La châtière est une ouverture de toit rampante sans vitrage qui a pour fonction la ventilation permanente du grenier.

Maison bretonne

Penty à vendre

Maison sur dépendance

Maison traditionnelle bretonne

Chaume de roseau

Epi de faîtage

Rideau breton

Volets portes clôtures bleus

Châssis de toit

Décoration de la maison

Des panneaux électoraux inutilisés – La flamme olympique passe dans le Goulet – Maisons préfabriquées, une époque en passe d'oubli – Les bouquets de la mortCommunauté de femmes religieuses ou sorcières ? – L'influence de Charles de Gaulle en presqu'île – Derniers actes de résistance avant la Libération – Jacques Mansion premier résistant en presqu'île de Crozon – Fenêtre à traverse - Nid d'hirondelles artificiel – Le calice des maisons – Linteau d'artisan : GOVRMELEN 1584 – Les écluses routières sont à la mode – Le mystère des lettres inversées – La bouteille de sirop Amour BaillyMouillage des sardiniersElectro-sémaphoriste du 19ème siècle – L'insupportable CharançonLitage sédimentaireTerres vaines et vagues Chapelle St Nicolas bâtiment militaire – Cale de St Nicolas, symbole de misère – Le détecteur de métaux : usages et interdictions – Un agave envahissant ou pas ? – Intégration des résidences : urbanisme – La visite de la presqu'île de Crozon par Camille VallaudSaint Norgard oublié – Pierre Profonde bombardée – Hagiotoponymes de la presqu'île de Crozon – Risque de pollution bactériologiquePorte-conteneurs à l'ancre – Le bilinguisme routier plein de surprises – Lister les boiteux et les idiots ! – Les inquiétudes de la carte scolaire – 1944 US + FFI/FFL contre les postes avancés allemands – Le canon belge antichar de "carrefour" – Toul ar Stang le hameau des orphelins – Munition FX – WW2 : Russes blancs à Toul ar Stang – La chapelle St Michel de Tromel – La station météo de la BAN – La chapelle de Trovéoc – La Route Neuve

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024