Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Liaison maritime du port du Fret avec Brest

Au début du 19ème siècle, le Fret est un hameau dont les maisons en bord de rivage sont des magasins à sardines et quelques habitations de douaniers. On a toujours vécu ainsi depuis des siècles. Les Frêtois se retrouvent donc dans les deux auberges qui sont les seules distractions locales. Les barques sardinières sont échouées sur la grève vaseuse, il n'y a pas encore de quai, ni de cale... La navigation est modeste et se cantonne au transport de marchandises par petites embarquations. Bois, charbon, huiles, alcools, tissus, entrent en presqu'île... Farines, chanvres à cordages, sardines pressées, en repartent... Les notables de Crozon emploient les passeurs pour leurs plus grands bénéfices qu'ils investissent au bourg dans des maisons cossues.

Quelques audacieux Brestois embarquent sur des voiliers à voile unique carrée, ils sont voyageurs de commerce, un peu touristes découvreurs. Les marins se font rémunérer la traversée de la rade pour une piécette. Vers 1830, les touristes Brestois qui sont des bourgeois citadins empruntent des chaloupes à deux mâts plus rapides et paient 25 centimes la traversée. D'une vie citadine protestante aisée et éduquée à la française à la découverte des villages bretonnants de pêcheurs-paysans catholiques de la presqu'île, le choc culturel est manifeste et de retour à Brest, les aventuriers endimanchés narrent à gorges déployées les mœurs rustiques de leurs hôtes presqu'îliens qui réciproquement trouvent les emplumés bien trop guindés pour être francs du collier. Chacun s'observe et se méfie.

Les navires à vapeur apparaissent mais les premiers exemplaires font peur d'autant que sur certains d'entre-eux un panneau informatif annonce que la traversée est faite aux risques et périls du voyageur. Les chaudières ont une nature explosive incontrôlable... Le service est aléatoire. Le propriétaire du vapeur fait selon son bon vouloir alors les voiliers parviennent encore à assurer des traversées à la rame quand le vent manque, ils conservent une certaine disponibilité envers leurs clientèles disparates.

La technologie gagne du terrain, et les vapeurs deviennent la propriété de compagnies de transport maritime organisées avec des horaires de traversée réguliers, nous sommes déjà à la fin du 19ème siècle. Les "Vapeurs Brestois" dès 1894 changent la teneur et l'ampleur du transports de marchandises et des personnes.

Les magasins de sardines sont transformés en débits de boissons, ils sont au nombre de 18 sur les nouveaux quais. Les touristes affluent, le commerce est foisonnant, c'est toute la presqu'île qui en est bouleversée d'autant qu'au Sud de celle-ci, Morgat vit la même extension. Les hôtels poussent comme des champignons et un service hippomobile récupère au Fret les voyageurs pour les amener à l'hôtel de leur choix quand ce n'est pas la voiture attelée de l'hôtel qui se présente à eux. Il y a foule au Fret. Les quais sont bruyants aux beaux jours.

Une autre catégorie de marchands fait fortune, les grossistes en vin. Fini le temps du tord-boyaux que les pêcheurs-paysans de la presqu'île absorbaient sans vergogne. Les nouveaux arrivants sont habitués à des alcools plus digestes consommés sur les terrasses des hôtels et ou celles des villas de villégiature. Une certaine idée du luxe est entrée en presqu'île par le port du Fret...

La liaison maritime du Fret avec Brest est une vieille histoire. La Duchesse de Bretagne traversa à la voile la rade pour Brest avant de voguer vers l'Angleterre pour y épouser le roi Henri IV de Lancastre (1403).

Le train, puis la voiture particulière vont mettre un coup d'arrêt à cette navigation de proximité.

Le port du Fret à découvrir

Hôtel de la Terrasse au Fret

Les cales du Fret

Chantiers navals du Fret

Quais du Fret

Chapelle du père Benoît

Calvaire St Gildas

L'Harmattan

Maison Ursule

Moulin à marée

Etang du Fret

Liaison maritime le Fret - Brest

Villas de villégiature et maisons de notables

Le débit de boissons du Fret

Entreprise de gros

La poste du Fret

Moulins

Patrimoine militaire

MILITARIA : de Vauban, 14-18, 39-45, à nos jours...

Recherches

Ce qui semble être un réservoir sur la commune de Camaret : vos connaissances à son propos seraient les bienvenues. D'avance Merci.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2022