Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Chapelle St Nicolas - Magasin de poudre

Le contexte de la chapelle, côté baie de Douarnenez.

Le cap de la Chèvre sous protection de St Nicolas. Un grain tombe sur Sein.

Le village de Rostudel.

La chapelle de Saint Nicolas a bel et bien existé puisqu'elle est citée dans la nomenclature des édifices religieux de la presqu'île de Crozon éditée à différentes reprises par l'évêché de Quimper. Une citation néanmoins accompagnée d'une mention « pour mémoire » et à laquelle n'est jamais attaché le moindre revenu connu dans le rôle des décimes – argent des quêtes et dons entre autres.

Aucune trace de cette chapelle au Cap de la Chèvre, il semble alors difficile d'en déterminer le lieu d'implantation. La carte de Cassini du 18ème siècle mentionne « St Nicolas » avec un symbole de chapelle au Sud du village de Rostudel. La chapelle n'aurait donc pas été dédiée à l'usage privilégié des villageois mais aurait été construite sur le plateau de lande du Cap, en plein vent, exposée aux déluges des pluies océaniques, face à l'immensité de la mer avec pour saint protecteur Nicolas. Un saint aux multiples patronages : enfants, célibataires, jeunes-femmes en attente du mariage... et marins dans la tempête. Les habitants vivant partiellement de la mer, allaient sans doute y prier pour bénéficier d'une protection contre la noyade, le naufrage... Il est tout à fait concevable que des familles endeuillées de la presqu'île de Crozon aient pu venir en « pèlerinage » pour la mémoire des disparus. Il s'en passait tant au large !

Une statue de bois polychrome du 15ème ou 16ème siècle, dite de St Nicolas, est présente en la chapelle de St Hernot en Crozon et serait le seul vestige de la chapelle démantelée.

La seule donnée affirmée et incontestable consiste à relever le fait dûment enregistré par l'armée française que cette chapelle fut un magasin à poudre jusqu'à la construction d'un magasin réglementaire en 1780.

Les batteries de différents âges dont celle de Rouvalour et de différents positionnement de la côte de l'anse de St Nicolas jusqu'au Cap de la Chèvre, réclamaient un magasin pour mettre la poudre à canon au sec mais quant à réquisitionner un édifice religieux en usage, cela surprend. On peut supposer que la faiblesse du nombre d'habitants de Rostudel et des environs, quand la chapelle fut défraîchie, l'évêché ne jugea pas bon d'en restaurer la structure et préféra concentrer les efforts financiers sur la chapelle de St Hernot un peu plus au Nord. L'Eglise a-t-elle loué ou vendu l'édifice à l'armée ? Selon le positionnement de Cassini, la chapelle était à équidistance très raisonnable de plusieurs corps de garde et batteries.

Les chapelles éloignées et misérables avaient un sol en terre-battue incompatible avec le stockage de barils de poudre à cause de l'humidité. Il fallut assurément installer un plancher de bois en chêne sur un vide sanitaire et ceci sans clou pour éviter la moindre étincelle. Il fallut changer les gonds de fer en gonds de bronze des portes et condamner les éventuels vitraux pour empêcher un rayonnement solaire direct pour les mêmes causes. Il fallut obturer le clocher, voire le supprimer pour ne pas en faire un amer, donc une cible ; et par contre installer des évents pour ventiler le local.

Les boulets ennemis tirés des vaisseaux de ligne de la baie de Douarnenez, ne pouvant atteindre un bâtiment sur un haut de falaise sans s'approcher de la côte et se faire canonner par les batteries de côte française, l'idée de cette utilisation militaire d'un lieu de culte n'était pas mauvaise. Les batteries de St Nicolas puis du Cap de la Chèvre étaient purement dissuasives et n'étaient en alerte que rarement dans l'année, hors période napoléonienne. L'économie d'un magasin de poudre pour une armée qui avait du mal à financer l'artillerie côtière de la France relevait du bon sens.

Quelques écrits incertains stipulent que la chapelle était considérée en ruines en 1784.

Le Cap de la Chèvre étant devenu hautement militaire avec le temps, l'armée ayant agrandi ses terrains militaires avec une interdiction de visite du monde civil, qui sait si la chapelle ne fut pas réquisitionnée et détruite par l'armée elle-même qui réemploya les pierres dans le sémaphore ou des bâtiments adjacents.

Si la chapelle était sur parcelle civile, une vente par adjudication probablement, passa le bien dans le domaine privé. La chapelle St Nicolas déconstruite, ses pierres furent dans ce cas, récupérées par les habitants ou le nouveau propriétaire de la parcelle et n'exista plus définitivement.

La zone connut une très relative autonomie agricole grâce aux troupeaux de moutons pâturant la lande voisine avec l'agrément militaire qui y voyait un moindre entretien.

L'Anse de St Nicolas, mouillage longtemps apprécié, renouant avec l'esprit de protection tant prié, rappelle l'existence d'un lieu de sainteté complètement évaporé à regret.

Crozon à découvrir

Patrimoine religieux

Eglise Saint Pierre et retable

Pierres tombales d'église

Eglise Saint-Jean de Leïdez

Chapelle St Fiacre

Chapelle Saint Philibert - St Drigent

Les 2 Chapelles Saint Laurent

Chapelle St Hernot

Chapelle St Gildas

Calvaires de Crozon

Presbytère

Colonie Ker-Jeanne du Portzic

Demeures, vieilles pierres...

Menhirs & dolmens

Four à Chaux de Rozan

Fontaines

Maisons de nobles

Manoir de Trébéron

Manoir d'Hirgars

Manoir de Goandour

Manoir de Lescoat

Manoir de Treyer

Manoir de Kerivoas

Manoir de Quélern

Tal-ar-Groas

L'ancienne forge de Tal ar Groas

Moulins à vent

Maison paroissiale

Gendarmeries et écuries

Bars hôtels restaurants

Les mairies de Crozon

La poste

Maison de l'architecte Netter

Pont de Kervéneuré

Pont de la Poule

lieux

Le port du Fret

L'étang de l'Aber

Rostellec

St Fiacre

Pointe du Guern / Tréboul

Rue Charles Levenez

Rue Louis-René de Caradeuc de La Chalotais

Menez Gorre

Les carrières de Poulpatré

Colonie de vacances

Ramassage industriel des galets

Plage de Lostmarc'h

Pointe et éperon barré de Lostmarc'h

Ile Vierge

Ile Perdue

Tourbière de Tromel

Cale de St Nicolas

Personnalités

Anne Le Bastard de Mesmeur

Sculpteur Jacques Boënnec

Labouret maître verrier

Auguste Dizerbo

Divers

Jumelage Sligo-Crozon

Centre culturel

Centre Hospitalier

Le centre des impôts de Crozon

Crédit Agricole

Cinéma Le Rex

Conserverie Péron

Résidence seniors

Super-Marché Concorde

Résidence de la Marine

La Marianne Crozonnaise

"Petite ville de demain"

Chapelle de ND de Porz Salud

Chapelle de St Sébastien

Chapelle St Michel

Chapelle St Nicolas

Saint Norgard

Cimetière de Crozon

Ecoles

Ecole Jeanne d'Arc - Ecole Sainte Anne - Ecole de Saint Fiacre - Ecole Jean Jaurès - Ecole de Tal ar Groas - CES Alain - Ecole Saint Hernot

Patrimoine militaire

MILITARIA : de Vauban, 14-18, 39-45, à nos jours...

Derniers actes de résistance avant la Libération – Jacques Mansion premier résistant en presqu'île de Crozon – Fenêtre à traverse - Nid d'hirondelles artificiel – Le calice des maisons – Linteau d'artisan : GOVRMELEN 1584 – Les écluses routières sont à la mode – Le mystère des lettres inversées – La bouteille de sirop Amour BaillyMouillage des sardiniersElectro-sémaphoriste du 19ème siècle – L'insupportable CharançonLitage sédimentaireTerres vaines et vagues Chapelle St Nicolas bâtiment militaire – Cale de St Nicolas, symbole de misère – Le détecteur de métaux : usages et interdictions – Un agave envahissant ou pas ? – Intégration des résidences : urbanisme – La visite de la presqu'île de Crozon par Camille VallaudSaint Norgard oublié – Pierre Profonde bombardée – Hagiotoponymes de la presqu'île de Crozon – Risque de pollution bactériologiquePorte-conteneurs à l'ancre – Le bilinguisme routier plein de surprises – Lister les boiteux et les idiots ! – Les inquiétudes de la carte scolaire – 1944 US + FFI/FFL contre les postes avancés allemands – Le canon belge antichar de "carrefour" – Toul ar Stang le hameau des orphelins – Munition FX – WW2 : Russes blancs à Toul ar Stang – La chapelle St Michel de Tromel – La station météo de la BAN – La chapelle de Trovéoc – La Route Neuve

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024