Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Poste avancé de Toul ar Stang en 1944 - IV./Ost. Btl.633

Menez-Hom. Lieu de combats.

Même si les parcelles de 1944 étaient plus petites, les terrains à découvert s'avéraient périlleux, surtout après une forte pluie à cause de la boue. Le poste avancé allemand de Toul ar Stang avait pour mission de parer à toute avancée alliée à partir d'une position de campagne, c'est-à-dire une position non-bétonnée. Le Menez-Hom est en arrière plan.

Une partie de la résistance française locale provenait du centre Bretagne.

Tourbière : un piège naturel.

Une tourbière dans un sous-bois : infranchissable pour des blindés. Seuls des fantassins connaissant le terrain peuvent traverser la zone humide. Néanmoins, il est impossible de courir.

Toul ar Stang était un hameau perdu au Sud de la montagne d'Argol avec vue imprenable sur le Menez Hom. Un territoire inhospitalier au possible, tourbières, marécages, et terrains à découvert vaguement séparés par des haies. Depuis le début de l'année 1944, l'état major allemand dirigeant la presqu'île de Crozon par le biais du général Erwin Rauch de la 343ème division d'infanterie de forteresse se trouve confronté à un besoin de renforcement des lignes côté Est (côté Ménez-Hom). Le point de défense de la presqu'île de Crozon le plus à l'Est se situait à Toul ar Stang en Argol, loin de tout, loin des voies de communication, sans grand intérêt stratégique. En dehors de signaler la progression américaine, le poste n'a pas de capacité défensive significative.

Un point de résistance russe est ainsi installé à Toul ar Stang avec quelques soldats du IV./Ost. Btl.633 du Major Snizarewski – 4ème compagnie du 633ème bataillon étranger de l'Est. Ces Russes blancs (anti-communistes) sont envoyés dans des situations à l'écart en faisant en sorte qu'ils ne puissent pas se regrouper et se rebeller. Ils se savent perdus, ils sont alcoolisés, agressifs et particulièrement déçus de la défaite allemande qui se prépare ainsi que du mépris qu'ils ont subi dans cette armée. Ces soldats étaient de corvée en tous genres et sous équipés, plus souvent vus avec une pelle qu'avec une arme. Armement russe exclusivement quand ils étaient autorisés à en disposer en isolé en tant qu'avant-garde ou poste de surveillance écartés des forces allemandes.

On ignore si la demi section russe sous uniforme allemand a combattu à Toul ar Stang. La position était modeste avec une mitrailleuse, un mortier pas davantage. Pas de canons anti-char réservés aux points de résistance routiers pour atteindre l'avant-garde de la cavalerie américaine. Vivaient-ils aux crochets du hameau ? Allaient-ils jusqu'au bourg d'Argol se divertir  ?

Le 24/25 août 1944, l'armée allemande dynamite le pont de Térénez pour couper toute intrusion américaine par le Nord de la presqu'île de Crozon. Ils entendent la déflagration. Sont-ils restés sur place sachant que le Ménez-Hom est parallèlement sous la mitraille ?

Les Américains avec les FTP et FFI font tomber le Ménez-Hom tenu par des Caucasiens pour la plupart qui ont négocié leur reddition après des combats denses, ceci au 1er septembre 1944. Au soir, l'avant-garde américaine avec les partisans sont à Argol, ce qui sous-entend que si la position des Russes blancs était active, ceux-ci ont vu passer des éléments de la 15th Cavalry – 15ème régiment mécanisé de reconnaissance 8ème corps de la 3ème armée américaine – de la Task Force A – force composite d'avant-garde créée le 1er août 1944 provisoirement – avec à leur Nord des résistants du bataillon Stalingrad allant vers Trégarvan déserté par les Allemands et à leur Sud les blindés légers du 15th et des résistants du bataillon Normandie. Le Groupement FFI de Landerneau s'était présenté au centre devant le Ménez-Hom, a-t-il poursuivi sur sa lancée ? Dans ce cas, il serait passé à Toul ar Stang pour sécurisation. Des éléments épars de la résistance presqu'îlienne étaient aussi au Ménez-Hom, connaissant Toul ar Stang, le nettoyage du poste leur incomba peut-être.

La situation allemande à Toul ar Stang est stratégiquement anecdotique ; que les Russes déployés aient combattu ou pas, se soient repliés ou pas, aient déserté ou se soient repliés, n'a aucune importance. Par contre historiquement, cette situation prouve que l'armée régulière allemande s'est servie de ses alliés de circonstance en les isolant et en les mettant dans des postes avancés sans protection. Toul ar Stang ne pouvait compter sur aucun tir croisé comme sur toute ligne de défense efficace – ligne de St Efflez - Tal ar Groas - Keradennec. Toul ar Stang est sur une altitude de 150 mètres, les autres postes avancés étaient sur les départementales Tal-ar-Groas Le Faou au Nord (le plus proche Quinivel 90m d'altitude distance 5,5km cède le 2 septembre en journée) et Tal ar Groas Douarnenez au Sud (le plus proche Pen ar Guer 47m d'altitude distance 7,5km cède le 3 septembre au petit matin) en contrebas.

Cela rappelle l'armée française et l'exposition au danger de ses tirailleurs Sénégalais dont certains d'entre-eux, prisonniers de l'occupant à Landaoudec, ont servi à élever le Mur de l'Atlantique.



Destins de guerre

19 juin 1940 premier jour d'occupation allemande

Qui a construit le Mur de l'Atlantique de la presqu'île de Crozon ?

19e RI & 118e RI

2e RAC & 3e RAP

13ème RIC

87e RIT

Manœuvres à Telgruc

Sous -marin Germinal

Sous marins Naïade Q015 et Q124

Dixmude

Tahure

Monument aux morts de Crozon

Monument aux morts de Landévennec

La Fronde

Débarquement d'Athènes

3 frères morts pendant la grande guerre

La guerre 14-18 en presqu'île

L'arraisonnement du Nieuw Amsterdam

Remorqueur Atlas

Croiseur Ernest Renan

Cuirassé Danton

Cuirassé Suffren

Croiseur cuirassé Kléber et sous-marin allemand UC-61

Le Bouclier

El Ksiba Maroc

Le Pluton

Le Sfax

Cuirassé Bretagne

Cargo le Granville

Camp de Watenstedt

Déporté politique et déporté résistant

Résistant 18 ans fusillé

Criminels de guerre allemands

25/26 août 1944 bombardement de Roscanvel

3 septembre 1944 bombardement de Telgruc

Rafle de Crozon

Mémorial de l'aéronautique

Le 248 RI 208ème compagnie et 5ème Bataillon en 1940

La bataille de l'Ailette le 5 et 6 juin 1940

Résistance à Camaret

Réseau Vengeance

Bataillon de FTP - Franc-tireur-partisan

Plan Vert et plan Violet

Répartition des œufs

L'inflation

Commandant L'Herminier

La bataille navale de Casablanca

L'Emigrant sous protection allemande

Tante Yvonne

Marcel Clédic

Maquis de Spezet

Jean Ménez

Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre

Georges Robin de l'I A de Camaret

Yves Lagatu

Compagnon de la Libération

La Soizic

Bateaux de Camaret arraisonnés ou mitraillés par la Royal Navy et la RAF

La Suzanne-Renée - Réseaux d'évasions des pilotes Américains et Anglais de la WW2

La Croix de Pen-Hir

Rose Bruteller

Opération Rhubarb

Les bancs de brouillard

Morts pour la France

Soldats inconnus

Les tombes du Commonwealth de : Camaret - Crozon - Lanvéoc - Roscanvel

Crashs des avions

Poste avancé Toul ar Stang : Russes blancs

Les forces américaines de la libération de Brest et Crozon

3rd Division Air Force

Task force (A et B)

Les forces allemandes lors de la libération de Brest et Crozon

Les légions étrangères allemandes présentes en Crozon

Feldkommandantur 752

2. Tactical Air Force RAF

Gardien de batterie

Pilote aviateur Gaston Beven

Officier mécanicien Capitaine Jean Tassa

Guy Eder de la Fontenelle

Crime de guerre

Camp de prisonniers de Rostellec

Bateaux communistes

Hermann von Boetticher

Accueil des familles juives

°°°

MILITARIA : de Vauban 14-18, 39-45, à nos jours

Lister les boiteux et les idiots ! – Les inquiétudes de la carte scolaire – 1944 US + FFI/FFL contre les postes avancés allemands – Le canon belge antichar de "carrefour" – Toul ar Stang le hameau des orphelins – Munition FX – WW2 : Russes blancs à Toul ar Stang – La chapelle St Michel de Tromel – La station météo de la BAN – La chapelle de Trovéoc – La Route Neuve – Usages de la prière prônale – Le cimetière de Crozon – Les pierres tombales de noblesse – Les troncs des pauvres – Temples druidiques – Un tronçon d'un ancien Grand Chemin en Argol – Kergoff : vie et mort d'un hameau oublié – La population baisse de 3.9% en presqu'île ( page actualisée) – Souvenir de la chapelle de la Trinité d'Argol – La mort à nouveau :  accidents – Les trois mamelles de Ste Gwen en Argol – La preuve par le bœufPanneaux routiers à l'enversMairie de Landévennec – Le château du roi Gradlon – Le Bois du Loc'h subit les changements de régime – Une opposition municipale sous le coup de l'émotion – Guillaume Balay un Crozonnais célèbre – BIM Vigilante Y752 – Les routes et chemins des 18ème et 19ème siècles.

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024