Création de la commune de Lanvéoc et premier maire

Pas de boîte aux lettres. On peut s'offrir pour qui peut un commissionnaire pour que la lettre soit postée à Crozon pour 10 à 15 sous - une fortune. Pas de registre d'état civil, on nait ou on meurt à discrétion. Entre Lanvaux et Crozon rien que de la boue dans de vagues chemins vicinaux. La section cadastrale de Lanvéoc est sous la coupe de Crozon bien éloigné. Les notables de Crozon faisant affaires à Lanvaux ne veulent pas entendre parler d'une séparation définitive par crainte de perdre le contrôle de leurs autorités affairistes. Seul un conseiller municipal de Lanvéoc siège en mairie de Crozon... Un certain Mr Jamault est nommé adjoint spécial de Lanvéoc, troisième adjoint du maire de Crozon, sur suggestion préfectorale avant la nouvelle ère ! La manœuvre consiste à faire taire la dissidence qui ne s'éteint pas et se renforce davantage. Crozon perçoit différents droits des terres, des biens, des marchés de la section de Lanvéoc, un revenu intéressant.

En 1864, une démarche des Lanvéociens auprès du préfet échoue sauf sur un point : la création d'une section locale d'état-civil. Maigre consolation mais c'est aussi un premier signe d'autonomie, une première victoire. Le nouvel adjoint spécial Jean-Claude Gaonac'h tiendra le registre. Des manœuvres dans les deux camps accumulent les tensions; le maire de Crozon, Hervé Louboutin, n'apprécie guère les gesticulations lanvéociennes. Pourtant, les petits budgets d'aménagement de Crozon servent Crozon et oublient Lanvéoc en tout. La préfecture le constate à force de recevoir des plaintes et des complaintes des habitants. La municipalité crozonnaise conteste la cabale : les Crozonnais se saignent pour le confort des Lanvéociens paraît-il. L'affaire se complique, les habitants d'Hirgars et de Saint Laurent ne veulent pas être rattachés à Lanvéoc pour cause de relations commerciales privilégiées avec Crozon.

D'un point de vue légal, le quartier de Lanvéoc est assez peuplé selon la circulaire ministérielle du 29 août 1849. La succursale de Lanvéoc est dotée de 13 auberges, d'un hôtel et de 400 habitants "au bourg". Dans cet état d'esprit de juste droit, une nouvelle pétition passe dans les mains du préfet, puis dans la salle du conseil municipal de Crozon. Bon sens ou miracle, on ne le saura jamais, l'unanimité vote en session extraordinaire l'érection de Lanvéoc en commune, le 15 octobre 1871.

Le député Pompery organise une première élection municipale qui aboutit à la nomination du premier maire de Lanvéoc, Jean-Claude Gaonac'h, habitant le Hellen, le 18 juillet 1872. Cet élu était l'adjoint spécial de Lanvéoc au conseil municipal de Crozon avant la scission. Premier conseil municipal lanvéocien, le 3 septembre 1872. Après l'euphorie, le désenchantement, les finances de la nouvelle commune sont bien insuffisantes pour assumer tous les travaux à effectuer, la rémunération d'un maître et d'une maîtresse d'école, la finalisation de la nouvelle chapelle, la création d'un nouveau cimetière... Plus problématique encore, les bateaux qui livraient et chargeaient ne viennent plus à Lanvéoc. Tout se passe au Fret dorénavant. On fait payer l'indépendance au prix fort. A Crozon, on hurle au scandale; tant que la mairie de Lanvéoc ne sera pas suffisamment dotée, les fonctionnaires de la nouvelle commune seront payés par Crozon.

Le nouveau maire veut un môle décent pour des navires d'un tonnage nouveau... faute de finances cela reste lettre morte. Le premier maire de Lanvéoc se bat sur tout avec peu de moyens et meurt en 1879. L'accueil portuaire ne sera jamais mené jusqu'au bout de ce qu'il aurait fallu. Le Fret rayonne, Lanvéoc décline jusqu'à ce que l'armée investisse la commune et installe une base navale à partir de 1930.



Le port, ses cales, sa plage...

Amer de Penn-ar-Vir

Eglise Sainte Anne

La Poste

Briqueterie du Stang

Moulins

Rue Casse-cou

Menhirs

Ecole Yves Offret

Les maisons Ty Breiz

Manoir de Kerhontenant

Manoir de Poulmic

Manoir de Hellen

Fontaines

Calvaires

Le fort de Lanvéoc

Le sous marin Sfax

Tombes du Commonwealth

Création de la commune de Lanvéoc et premier maire



A la une :

L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Le mauvais souvenir des marées noires en presqu'île.
Voie verte en cours de développement.
Le kiosque flottant avec sa baignoire !
La batterie de Beaufort, l'avant période Vaubanienne.
Le ruisseau de l'Aber et ses moulins à eau.
Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre.
La Martre des pins, ex-nuisible, peine à traverser les routes.
Etape du Tour de France en presqu'île de Crozon. Les photos de la caravane publicitaire.
Pétroliers en rade Brest : les livreurs de votre carburant.
L'Oursin cœur ou Souris des mers.
Une borne à incendie, rien que des normes !
Un orchestre de la seconde guerre mondiale.
Souvenir de la naissance du gouffre du Cap de la Chèvre.
Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Un petit papillon qui tend à se raréfier : l'Hespérie du faux buis.
Deux lignes de haute-tension pour la presqu'île !
Machine à traire Diabolo.
La voie romaine : la via rupta devenue route.
Recherche désespérément l'histoire de Kerédan en Telgruc !!!
La chute de l'Anglais à Lam Saoz.
Batailles navales à Camaret ! Sourdéac contre Fontenelle.
Les anciens ermitages les toponymes en Lan.
La monnaie de Postume en usage en presqu'île.
La position française de projecteur de marine de la batterie de Kerbonn.
La table de sacrifice de Pen-Hir.
La pointe du Guern / Tréboul une zone protégée ?!
Le chemin des ancres.
Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Pêche.
Le port du Fret.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021