Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Pointe du Grand Gouin en Camaret - Pointe du Couvent

La pointe occupée par la dalle d'un projecteur allemand de la batterie Cr4.

La Pointe du Grand Gouin est un "pays" de lande bretonne bosselée naturellement ou par des trous de bombes de la seconde guerre mondiale.

Le Fort des Capucins garde l'entrée du Goulet de Brest avec une artillerie lourde de rupture durant un temps.

Phare du Minou.

Pointe St Mathieu.

Le Fort de la Fraternité garde l'entrée Est de l'anse de Camaret.

La lettre S représente la batterie de 2 mortiers situés à l'Ouest de la Pointe du Couvent. Ces mortiers atteignirent le point V, une caiche (embarcation à un pont) remplie d'une infanterie hostile. Une phase de la bataille de Trez-Rouz. Le saut de l'anglois = le débarquement de Lam Saoz.

La pointe du Grand Gouin de Camaret-sur-Mer se situe à hauteur du vestibule du Goulet de Brest haut lieu stratégique militaire qui devait être aménagé en batterie de côte pour qu'aucun navire ennemi ne tente une intrusion vers le port de Brest. A ce titre la pointe du Gouin depuis le 17ème siècle, et qui sait avant encore, mais aussi par l'armée allemande d'occupation dès 1940 est devenue un point crucial de la défense de Brest.

La traduction littérale du mot breton gouin est gaine. Une « féminité  » qui surprend pour décrire une pointe rocheuse en grès armoricain. La pointe du Grand Gouin ne s'est pas toujours appelée ainsi, le lieu magnifiquement panoramique fut aussi nommé la Pointe du Couvent... Une dénomination que l'on retrouve rarement dans les archives mais qui apparaît, par exemple, dans un plan de la bataille de Trez-Rouz. La Pointe du Couvent connaissait alors deux batteries de côte fort utiles pour éviter le mouillage d'une flotte ennemie dans l'anse de Camaret, ce que tenta la flotte anglo-hollandaise de 1694. A cette époque la pointe est hautement militarisée alors pourquoi cette appellation Pointe du Couvent, une mention française en pays breton  ? Certains historiens invoquent la présence d'un couvent de religieuses au 15ème siècle en un duché de Bretagne (939 à 1547) à moins que ce ne fut au 16ème siècle avant la militarisation intensive de l'avancée rocheuse. Camaret était sous autorité de l'abbaye de Daoulas (1173) jusqu'à la Croix du Loup. Une manière de percevoir la dîme par le biais du prieuré de Camaret. La présence d'un couvent en une telle posture n'est pas impensable, certains affirment que l'on peut y voir des pierres vestiges... Entre les murs de l'artillerie française et les bétons germaniques, il est difficile d'être affirmatif.

L'une des pages historiques du Gouin se lit à propos de la capture de la corvette Chevrette capturée par la Royal Navy en 1801.

La Pointe du Gouin fut le terrain de spectacles sons et lumières très courus par les Camarétois peu habitués aux distractions gratuites à la fin du 19ème siècle jusqu'à la seconde guerre mondiale : les manœuvres navales de l'armée française sous le feu des projecteurs de côte dans le tintamarre des canons des navires et des batteries. Ça pétaradait à qui mieux mieux et ça finissait toujours par des gorgeons dans les débits de boissons ou chez l'habitant. Les « fausses guerres » avaient un charme irréprochable... Après des siècles de menaces anglaises, après les flux intenses de navires marchands occidentaux venant à l'abri des tempêtes derrière la Pointe du Gouin que certains papes bénissaient pour sa qualité protectrice, le temps de la plaisance est venu.

Le Petit Gouin intéresse la côte qui part de la Pointe du Grand Gouin, vers le sillon de Camaret là où se situe le corps de garde 1846. La batterie allemande du Petit Gouin est aussi en embuscade.

Attention ne pas confondre avec la Pointe du Grouin de St Malo.

Camaret à découvrir

Aller à l'essentiel

Pointe de Pen-Hir

Manoir de Saint Pol Roux

Phare du Toulinguet

Tour Vauban

Alignements de Lagatjar et plus...

Patrimoine religieux

Eglise Saint Rémi

Chapelle ND de Rocamadour

Chapelle de Saint Julien

Calvaires

Pointe du Grand Gouin - du Couvent

Chanoine Bossennec

Le port, les quais...

Cimetière de bateau

Feux d'entrée du port

Arche de Camaret

Grue à mâter d'armement

Etang de Prat ar Pont & submersions

Quais

Brise-lames du port Vauban

Quartier du Stivel

Sauvetage en mer

Slipway

Béziers conserverie

Cabanes noires de coaltar

Chantier naval

L'usine rouge

Pressage des piles de sardines

Grand Magasin

Port de plaisance

Fresque murale Sevellec Henriot

Des pierres...

Villas de la Montagne – des artistes

Abri du marin

Hôtels "historiques"

In hoc signo vinces

Maison d'armateur

Maison des mareyeurs

Rues de Reims, Dixmude, de la Marne

Place St Thomas

Moulin à vent

Rue/impasse du Moulin Cassé

Pont du Kerloc'h

Réservoir à eau ?

Abattoir

Fontaines

Salle de Venise

Station service Purfina

Histoire

La vague artistique 19-20ème

Limites communales

Rue Georges Ancey

Chez Mémé Germaine

Auberge de jeunesse

Divers

Borne 1000km GR34

Ecole du Lannic

Ecole du Kerloc'h

Réparation mécanique

Patrimoine militaire

MILITARIA : de Vauban, 14-18, 39-45, à nos jours...

Recherches

Ce qui semble être un réservoir sur la commune de Camaret : vos connaissances à son propos seraient les bienvenues. D'avance Merci.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2022