Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Pointe de Pen Hir Camaret-sur-Mer en photos

Bern Id à gauche et Ar Forc'h à droite.

La lande rase du littoral breton, bruyère et ajonc pour l'essentiel.

Table d'orientation en faïence. En haut de la photo, un cadre en pierre au sol, l'empreinte d'un mât sémaphorique de la marine française. La pointe fut un signal de transmission et bien avant on y faisait des feux pour prévenir la venue de l'ennemi qui était souvent l'Anglais.

Les Tas de Pois (commune de Camaret-sur-Mer) sont cinq rochers nés de l'érosion à l'extrémité de la Pointe de Pen Hir. Chacun d'eux porte un petit nom breton. Le plus charmant, le plus à l'Ouest et avancé dans la mer, tout pointu comme un chapeau chinois, voici Bern Id (tas de blé), le petit Ar Forc'h (la fourche) prend la suite, vient le Chelott ou Chelot (dentelle), Pen Glaz (tête verte), le Daouët proche de la pointe et le grand Daouët fait la jonction avec le continent. La légende affirme que ce sont des Titans qui les ont construits. Les Tas de Pois s'apprécient dans des lumières extrêmes et crépusculaires pour des photos magnifiques, des atmosphères tempétueuses...

La randonnée pédestre du GR34 - borne du km 1000 - se faufile en haut de cette vénérable falaise de grès de 475 millions d'années. Le sentier côtier passe à la "Salle Verte" et permet de visiter les alentours tels que le monument de la Croix de Lorraine, la batterie de Kerbonn, le Musée Mémorial de la Bataille de l'Atlantique, la plage du Veryac'h et son site géologique remarquable... Un peu plus loin les villas de la "Montagne" et les ruines du manoir de St Pol Roux, la pointe du Toulinguet et son phare. Au loin le rocher du Lion imperturbable.

L'histoire de la Pointe de Pen-hir est d'abord une histoire de surveillance militaire de l'armée française qui avait fermé les lieux. Aujourd'hui c'est un rendez-vous d'escalade...

L'anse de Pen-Hir fut une zone de mouillage des barques sardinières de Douarnenez à la fin du 19ème et début du 20ème siècle; "jusqu'à ne plus voir la mer", disaient les anciens tant les embarcations étaient nombreuses prêtent à partir au large suivre les bancs de sardines. Les marins pêcheurs y passaient la nuit sous la voile pliée en deux comme une tente avant de partir naviguer au petit matin.

La Pointe de Pen Hir ne s'est pas toujours appelée ainsi mais "Penn Tir" – "Pointe de la terre en friche" en breton ancien. Le breton moderne a supporté une francisation qui a dénaturé les sens initiaux. Si aujourd'hui cette avancée rocheuse détient un intérêt historique par la présence avérée de populations du néolithique – preuves sont données par la présence d'une pierre de sacrifice et de bris de silex alors que ce minéral n'est pas présent en presqu'île de Crozon – les habitants d'antan du village de pêcheurs de Pen-Hir n'y voyaient qu'un tas de cailloux incultivable et sans valeur que leurs très lointains ancêtres transformaient en menhirs. Il est souvent évoqué la probabilité que les alignements de Lagatjar se poursuivaient jusqu'à la pointe, ce qui en faisait un lieu de culte plus important que celui de Carnac.

Puis, au delà de l'histoire, il y a les récits tellement proches des légendes que l'on en ignore la véracité. Une communauté religieuse indéterminée, peut-être féminine, aurait vécu, il y a longtemps, à l'ombre de Penn Tir, sur les pentes Est, une communauté du diable pour les uns, infréquentable pour les autres... La mort y rôdait sévèrement dit-on...

Camaret à découvrir

Aller à l'essentiel

Pointe de Pen-Hir

Manoir de Saint Pol Roux

Phare du Toulinguet

Tour Vauban

Alignements de Lagatjar et plus...

Table de sacrifice ou pierre plate ?

Patrimoine religieux

Eglise Saint Rémi

Chapelle ND de Rocamadour

Chapelle de Saint Julien

Calvaires

Pointe du Grand Gouin - du Couvent

Chanoine Bossennec

Presbytère

Le port, les quais...

Cimetière de bateau

Caseyeur Kelou Mad

Feux d'entrée du port

Arche de Camaret

Grue à mâter d'armement

Etang de Prat ar Pont & submersions

Quais

Brise-lames du port Vauban

Quartier du Stivel

Sauvetage en mer

Slipway

Béziers conserverie

Cabanes noires de coaltar

Chantier naval

L'usine rouge

Pressage des piles de sardines

Grand Magasin

Port de plaisance

Fresque murale Sevellec Henriot

Des pierres...

Villas de la Montagne – des artistes

Abri du marin

Hôtels "historiques"

In hoc signo vinces

Maison d'armateur

Maison des mareyeurs

Rues de Reims, Dixmude, de la Marne

Place St Thomas

Moulin à vent

Rue/impasse du Moulin Cassé

Pont du Kerloc'h

Réservoir à eau de la gare

Abattoir

Fontaines

Salle de Venise

Station service Purfina

Histoire

La vague artistique 19-20ème

Limites communales

Rue Georges Ancey

Chez Mémé Germaine

Auberge de jeunesse

Inscription maritime

Communauté de femmes religieuses ou sorcières

Divers

Borne 1000km GR34

Ecole du Lannic

Ecole du Kerloc'h

Réparation mécanique

Louis-Auguste Téphany

Patrimoine militaire

MILITARIA : de Vauban, 14-18, 39-45, à nos jours...

Une friche industrielle en presqu'île ! – L'adressage va-t-il faire disparaître les hameaux ? – Des panneaux électoraux inutilisés – La flamme olympique passe dans le Goulet – Maisons préfabriquées, une époque en passe d'oubli – Les bouquets de la mortCommunauté de femmes religieuses ou sorcières ? – L'influence de Charles de Gaulle en presqu'île – Derniers actes de résistance avant la Libération – Jacques Mansion premier résistant en presqu'île de Crozon – Fenêtre à traverse - Nid d'hirondelles artificiel – Le calice des maisons – Linteau d'artisan : GOVRMELEN 1584 – Les écluses routières sont à la mode – Le mystère des lettres inversées – La bouteille de sirop Amour BaillyMouillage des sardiniersElectro-sémaphoriste du 19ème siècle – L'insupportable CharançonLitage sédimentaireTerres vaines et vagues Chapelle St Nicolas bâtiment militaire – Cale de St Nicolas, symbole de misère – Le détecteur de métaux : usages et interdictions – Un agave envahissant ou pas ? – Intégration des résidences : urbanisme – La visite de la presqu'île de Crozon par Camille Vallaud

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024