Slipway de Camaret-sur-Mer

Dans les années 1950, la pêche à la langouste est un espoir économique fort à Camaret-sur-Mer. Les langoustiers, bateaux dédiés à cette pêche s'allongent de plus en plus. Faire échouer un mauritanien de 25 m et plus sur le sillon comme cela se faisait par le passé dans les chantiers navals locaux devient périlleux. Le chalutier doit être sorti de l'eau proprement et sa coque pleinement accessible aux charpentiers de marine.

Grâce à des subventions et à l'implication de la CCI de Brest (Chambre de Commerce et de l'Industrie) un slipway de 80m par 28m est construit. Le slipway de Camaret est conforme aux techniques employées à Douarnenez et Concarneau (1956), celles du fabriquant Anciens établissements Joseph Paris à Nantes. Ce dispositif est utile quelques années avant que les langoustiers en bois ne deviennent des reliques. La taille des unités de pêche n'ayant de cesse de s'agrandir, l'emploi de l'acier devient une nécessité technique. Camaret n'a pas su s'adapter. Le poids de la tradition, la spécialisation de la pêche envers une seule ressource ont contribué à la déroute.

Le slip-way poursuit son activité partielle grâce à des chantiers de réparation tels que Mécamar (jusqu'en 2013 puis Presqu'île mécanique marine) et les Charpentiers de Marine Camarétois (ancien chantiers Albert Péron – en exercice depuis 1990 - liquidation judiciaire en 2016).

Un slip-way (à la française) ou slipway (à l'anglaise) est une cale, soit un plan incliné communément en béton désormais (slip) plongeant du rivage dans la mer, équipée de rails parallèles (way) servant à un déplacement d'un ou plusieurs chariots. Le ou les chariots descendent la pente tout en étant attachés à des câbles d'acier qui rejoignent des treuils motorisés. Le slipway se poursuit sous le niveau de la mer, les chariots y sont immergés. Le bateau se présente de face (ou de travers comme à Camaret) et se pose sur les chariots. Une fois l'ensemble parfaitement stabilisé, les treuils enroule les câbles, le bateau conserve sa position verticale et se retrouve au sec sur le quai pour réparations. Celles-ci effectuées, l'opération de descente des chariots sous le niveau de la mer permet au bateau de flotter de lui-même.

L'anglicisme slipway proviendrait de l'armée américaine du temps des hydravions dont le système de mise et de sortie d'eau était ainsi conçu. C'est en tous les cas ce qui s'est fait avec le premier slip-way de Camaret-sur-Mer, celui de la CAM 59 lors de la première guerre mondiale.

Découvrir

Pointe de Pen-Hir

Pointe du Grand Gouin - du Couvent

Corps de garde du Gouin

Arche de Camaret

Chanoine Bossennec

Cimetière de bateau

Feux d'entrée du port

Fresque murale Sevellec Henriot

Grue à mâter d'armement

Phare du Toulinguet

Port de plaisance

Brise-lames du port Vauban

La vague artistique 19-20ème

Quai Gustave Toudouze

Quai Kléber

Etang de Prat ar Pont & submersions

Quai Téphany

Quartier du Stivel

Sauvetage en mer

Slipway

Tour Vauban

Villas maisons hôtels

Chez Mémé Germaine

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Fontaines



A la une :

Le manoir de Treyer de la famille Le Jar de Clesmeur.
Les intentions du PLUiH de la presqu'île de Crozon.
Super-Marché Concorde de Crozon.
La fonte des cloches sous la Révolution.
La manoir de Goandour de la famille de Gouandour.
De la place des femmes, des cigarettes et des cravates dans les conseils municipaux.
Les chantiers Courté.
L'aventure du Centre Hospitalier.
Les excursions maritimes pour visiter les grottes de Morgat, toute une histoire.
Les cordages marins synthétiques la fausse bonne idée.
Abri de projecteur de DCA français redécouvert à la Pointe des Espagnols.
La batterie extérieure de la Tour Vauban.
Un rorqual sans queue ni tête mystérieux.
Usine abri groupe électrogène de l'armée française de la fin du 19ème siècle.
Faire connaissance avec la limace rouge.
Rue et impasse du Moulin Cassé, l'ultime souvenir d'un moulin à vent camarétois.
L'exploitation des roselières pour le chaume traditionnel.
La corvée de la buée.
La Musaraigne, une amie du jardinier.
Bunker 634 : un blockhaus à coupole en 4 exemplaires en Roscanvel.
Remorqueur océanique et manutention d'ancres.
Le bunker 515 neu présent en presqu'île de Crozon.
Un câblier "français" dans l'anse de Morgat.
Un coup de vent différemment géré.
Carrière – Excavation militaire pour l'extraction de matériaux de construction des batteries de côte.
Des avisos et des hommages dans le Goulet.
Bâtiments-écoles type Léopard BE
Le guano à la loupe.
La grésification des sables dunaires.
Les manœuvres militaires de Telgruc.
Les fontaines lavoirs de Telgruc-sur-Mer.
La décharge de Kerlaër refait parler d'elle.
La digue de Telgruc-sur-Mer cache des histoires.
La ganivelle travaille à la survie des dunes.
La fausse méduse inoffensive : la jolie Vélelle.
Pêche du bord à vos risques et périls.
La vague artistique de Camaret au 19ème et début du 20ème. Des grands noms de la culture.
Pluie de météorites sur Crozon Lostmarc'h, pas de victimes en dehors d'une certitude !
Le pirate Portzmoguer honoré à Morgat par une rue.
Tregoudan se sépare de Crozon, une affaire d'état !
Marcel Sauvaige un peintre de la Bande Noire à Camaret.
L'Anatife le grand voyageur océanique !
Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021