Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Bataille navale de Casablanca - Aviso Commandant Delage

Un service funéraire est célébré le 4 décembre 1942 en l'église de Camaret-sur-Mer. Georges Louis Marie Taniou est Mort pour la France le 8 novembre 1942 à Casablanca à 20 ans. Ce second maître radiotélégraphiste à bord de l'aviso dragueur Commandant Delage est tué lors de l'attaque du port de Casablanca par une partie de la flotte américaine qui protège le débarquement de l'opération Torch. A cette époque, la marine française est sous l'autorité du gouvernement de Vichy et se réfugie en outre dans des ports déclarés neutres. Le Maroc bien que sous protectorat français est considéré comme pays neutre. Le commandement allié (anglo-américain) redoute que la flotte française ne passe au service de l'Allemagne. La détruire est donc un impératif de guerre d'autant qu'elle est regroupée et sans activité. Suite à cette attaque navale, la seconde escadre légère de la France subit des pertes humaines et matérielles bien plus importantes que celles des Américains. D'un point de vue humain, les Américains déplorent 172 morts tandis que la France déplorent 462 morts et 200 blessés. L'aviso Commandant Delage est touché mais reprendra du service jusqu'en 1960. Dans la plus grande confusion géopolitique franco-française, certains bâtiments vont rejoindre les alliés abandonnant ainsi leur neutralité. A l'après guerre, des procès furent organisés pour faire la part des choses, quels officiers furent collaborationnistes, lesquels furent gaullistes... Certains cas démontrèrent l’ambiguïté d'une période trouble...

Quoiqu'il en soit, mourir sous le feu de l'ennemi permet à une famille endeuillée de supporter l'insupportable. Quant à mourir sous le feu ami destiné à l'anéantissement de l'un des siens, l'épreuve dut prendre une ampleur plus dévastatrice...

Selon l'état-major américain la bataille navale de Casablanca est une victoire sur l'Allemagne. Les sous-marins allemands occupés à combattre les Etat-Unis au large de Casablanca n'agirent pas sur les navires très exposés du débarquement de l'Afrique du Nord. L'état-major français considère la bataille navale de Casablanca comme une défaite utile. Certains officiers craignaient qu'une passivité à l'égard de l'agresseur fut traduit par des représailles sur le territoire français par une autorité allemande toujours à l’affût d'une transgression des conditions de l'armistice. La marine française avait obligation de préserver la neutralité du Maroc en empêchant la venue des ennemis de l'Allemagne nazie. Elle se rendit aux Américains après trois jours de combats navals sanglants, une façon de préparer la victoire finale de 1945.



Destins de guerre

Qui a construit le Mur de l'Atlantique de la presqu'île de Crozon ?

19e RI & 118e RI

2e RAC & 3e RAP

13ème RIC

87e RIT

Manœuvres à Telgruc

Sous -marin Germinal

Sous marins Naïade Q015 et Q124

Dixmude

Tahure

Monument aux morts de Crozon

Monument aux morts de Landévennec

La Fronde

Débarquement d'Athènes

3 frères morts pendant la grande guerre

La guerre 14-18 en presqu'île

Remorqueur Atlas

Croiseur Ernest Renan

Cuirassé Danton

Cuirassé Suffren

Croiseur cuirassé Kléber et sous-marin allemand UC-61

Le Bouclier

El Ksiba Maroc

Le Pluton

Le Sfax

Cuirassé Bretagne

Cargo le Granville

Camp de Watenstedt

Déporté politique et déporté résistant

Résistant 18 ans fusillé

25/26 août 1944 bombardement de Roscanvel

3 septembre 1944 bombardement de Telgruc

Rafle de Crozon

Mémorial de l'aéronautique

Le 248 RI 208ème compagnie et 5ème Bataillon en 1940

La bataille de l'Ailette le 5 et 6 juin 1940

Résistance à Camaret

Réseau Vengeance

Bataillon de FTP - Franc-tireur-partisan

Répartition des œufs

Commandant L'Herminier

La bataille navale de Casablanca

L'Emigrant sous protection allemande

Tante Yvonne

Marcel Clédic

Maquis de Spezet

Jean Ménez

Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre

Georges Robin de l'I A de Camaret

Yves Lagatu

La Soizic

Bateaux de Camaret arraisonnés ou mitraillés par la Royal Navy et la RAF

La Suzanne-Renée - Réseaux d'évasions des pilotes Américains et Anglais de la WW2

La Croix de Pen-Hir

Rose Bruteller

Opération Rhubarb

Les bancs de brouillard

Morts pour la France

Soldats inconnus

Les tombes du Commonwealth de : Camaret - Crozon - Lanvéoc - Roscanvel

Les forces américaines de la libération de Brest et Crozon

3rd Division Air Force

Task force (A et B)

Les forces allemandes lors de la libération de Brest et Crozon

Les légions étrangères allemandes présentes en Crozon

Feldkommandantur 752

2. Tactical Air Force RAF

Gardien de batterie

Pilote aviateur Gaston Beven

Officier mécanicien Capitaine Jean Tassa

Guy Eder de la Fontenelle

Crime de guerre

Camp de prisonniers de Rostellec

Bateaux communistes

°°°

MILITARIA : de Vauban 14-18, 39-45, à nos jours

La guerre 14-18 vue de la presqu'île de Crozon – Algue encroûtante rose – Infanticide à Crozon – Marquage de la palette récupérable – Des nouvelles du Guillemot de TroïlCollaboration économique durant la WW2 – Georges Robin "Trompe la mort" – Inscription maritime d'antan de Camaret – Bateaux communistes à Morgat – Couvert à gibier – Evolution du châssis de toitPot de chambre souvenir, souvenir – Bureau départemental de répartition des œufs – Ambiguïté de la guerre : la bataille navale de CasablancaPlatier définition – "Petites villes de demain" miroir aux alouettes – Temps de Vanneau ! – La Marianne CrozonnaiseRue de la Fontaine, une histoire d'eau – Hommage à la Jeanne D'ArcHélice symbolique en Lanvéoc – Frontstalag 284 Rostellec – Bal de la Maison-Blanche.

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2022