Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Pourquoi les arbres penchent-ils en bord de mer ?

Les embruns viennent de la mer à droite. Côté océanique, peu de branches développées.

Les arbres de la dune noire n'échappent pas à l'inclinaison.

Un Ajonc d'Europe déséquilibré, la façade maritime est sur sa droite.

Un Houx dont les branches principales sont à l'horizontale. A droite, les bois sont brûlés.

Ce chêne dépérit côté maritime (à gauche) et croît de l'autre côté mais de façon exagérée. Surviendra un déséquilibre qui entraînera l'arbre à terre et le fera mourir en pleine jeunesse avec ou sans vent.

Les végétaux ci-dessus ne sont pas adaptés à une vie littorale, ils se sont trop avancés, ils en paient le prix ! Ce sont des végétaux de seconde bordée à l'arrière des pelouses aérohalines et de la lande.

Des arbres qui penchent dangereusement jusqu'à se coucher parfois, quoi de plus normal face à la mer, face aux vents, aux tempêtes...

Leçon d'interprétation de ce qui paraît évident. Un vent déchaîné qui arrache des arbres cela se produit en effet dans les sites exposés aux intempéries mais en région maritime comme peut l'être la presqu'île de Crozon, si le vent est un facteur aggravant, le sel est la cause de ce déséquilibre dans les ramures. Les embruns, les brumes, toutes les petites gouttes d'eau salée en suspension dans l'air viennent brûler les bourgeons côté mer de sorte que l'arbre continue sa croissance côté terre là où les bourgeons peuvent éclore hors sel. Progressivement le centre de gravité de l'arbre s'oriente vers les terres par le poids des branches nouvelles. L'arbre est prêt à tomber... à cause du sel de l'air et non par le vent... Il est parfois utile de se méfier des évidences qui sautent aux yeux...

La flore de la presqu'île de Crozon

Identification des fleurs sauvages

Changement de couleur des fleurs

Identification des fougères

Sore des fougères

Chêne Vert

Cyprès de Lambert

Pin maritime invasif

Forêt domaniale de Landévennec

Lande

Tourbière de Tromel

Tourbière d'Argol

Ajonc

Pelouse aérohaline

Les plantes du haut de plage

Jonc aigu

Oyat

Orge maritime

Lichen jaune

Lichen noir

Lépiote

Coprin chevelu

Scléroderme commun

Chasmophyte - plante de fissure

Herbiers de zostères - prairie sous-marine

Algue rose encroûtante

Algue Laminaire

Répartition des algues

Restauration de la végétation

Saule osier

Arbre qui penche

Les plantes invasives et le climat

Plante envahissante

Galle de l'érable

Maladies et chenilles du buis

Baies sauvages comestibles ou toxiques

Esule ronde

Pommiers à cidre

Les oiseaux font les poubelles : plasticose – Malédiction ou bienveillance de la chouette ? – Ports de pêche de la presqu'île de Crozon – Drapeau en berne – Le coq de clocher de Léon IV – 2 Toussaint Le Garrec méritants – Un commerce comme avant ! Chantier naval Péron en déconstruction – Ecole maternelle Louise Michel, un indice inquiétant – Des hélicoptères intérimaires ? – L'histoire d'une réserve foncière – Une friche industrielle en presqu'île ! – L'adressage va-t-il faire disparaître les hameaux ? – Des panneaux électoraux inutilisés – La flamme olympique passe dans le Goulet – Maisons préfabriquées, une époque en passe d'oubli – Les bouquets de la mortCommunauté de femmes religieuses ou sorcières ? – L'influence de Charles de Gaulle en presqu'île – Derniers actes de résistance avant la Libération – Jacques Mansion premier résistant en presqu'île de Crozon – Fenêtre à traverse - Nid d'hirondelles artificiel – Le calice des maisons – Linteau d'artisan : GOVRMELEN 1584 – Les écluses routières sont à la mode – Le mystère des lettres inversées

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024