Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Ajoncs de Bretagne

Avril.

Au printemps, le Prunelier fleurit (fleurs blanches), cela fait des semaines déjà que l'Ajonc d'Europe est en fleurs.

La lande, en second plan, fleurira fin juin ; l'ajonc d'hiver sera fané alors. L'ajonc d'été reprendra le flambeau dans la lande.

L'Ajonc d'Europe fait du bois.

Fin de la floraison de l'ajonc d'hiver. Mai.

Juillet.
1- Ajonc d'Europe (toupet).
2- Ajonc nain (hérissé).
3- Ajonc de Le Gall (bas).

Ajonc de Le Gall – Ulex gallii.

Ajonc de Le Gall parmi la lande (Bruyère et Calune).

Floraison estivale de l'Ajonc nain d'été - Ulex minor. Août.

En fond, le genêt, en premier plan l'ajonc.

La Bretagne compte 4 variétés d'ajoncs sur les 5 françaises (ajonc de provence) :
L'Ajonc de Breogan – Ulex breoganii se répartit dans la Bretagne Sud-Est et les Pays de Loire.

La presqu'île de Crozon en compte 3 variétés :
• Ajonc d'Europe – Ulex europaeus. Une variété qui a envahi certaines landes et territoires intermédiaires non cultivés avant les zones forestières. Selon le descriptif officiel, le plant adulte fait 2m à 2.5m de haut. Ceci s'avère exact pour les plants éloignés de la côte. Les plants sur les hauteurs de falaise n'atteignent pas cette hauteur et restent rabougris jusqu'à ressembler aux tailles des autres variétés. Adulte, l'Ajonc d'Europe fait du bois ainsi son tronc est dégarni, son toupet est hirsute mais pas toujours...
• Ajonc nain – Ulex minor. Une variété pas si naine que cela puisqu'elle atteint le mètre adulte. Sa répartition est beaucoup plus restreinte et se situe souvent, mais pas exclusivement, en retrait du littoral sans atteindre les premiers taillis avant les bois. Là encore le descriptif type indique des tiges bien érigées sans être buissonneuses. Ceci peut être constaté sur le terrain mais l'Ajonc d'Europe, avant sa maturité, est capable d'avoir cet aspect hérissé.
• Ajonc de Le Gall – Ulex gallii. Il pourrait s'appeler l'ajonc nain puisque c'est le plus petit : 30 cm à 50 cm au plus. Pas plus grand que les bruyères, il se mélange avec celles-ci dans les landes littorales.

Bien sûr, les botanistes qui seraient susceptibles de lire cette énumération approximative pourraient hurler à l'ignorance scandaleuse... Pour un promeneur solitaire ou en goguette, l'identification des ajoncs reste très périlleuse. Seules les périodes de floraison sont un indicateur probable pour candide prudent car elles se différencient selon la variété.

L'Ajonc d'Europe fleurit de novembre à mai. Ensuite les gousses vertes velues ("duvet" blanc) deviennent noires et sèches à l'été durant lequel elles éclatent pour libérer les graines. Donc, si vous voyez un ajonc fleuri au mois d'août, lors d'une randonnée, vous êtes assuré-e qu'il ne s'agit pas d'Ulex Europaeus.
L'Ajonc de Le Gall fleurit de juillet à septembre, voire octobre ; étant dans les bruyères du bord de mer, franchement petit, il devrait être reconnaissable.
L'Ajonc nain fleurit en juillet, souvent en août, jusqu'à novembre ; étant en retrait de la côte proche des buissons, il ne saurait vous échapper. Il arrive à votre taille parfois dans des verts un peu plus tendres que ceux de ses "cousins".

Certains pays considèrent l'ajonc comme une plante invasive à détruire. La Bretagne adopte l'ajonc pour fleur emblématique de la région ; titre officiel : Emblème végétal de la Bretagne 2016... Une légende bretonne prétend que les âmes noires repentantes s'y cachent, il est donc déconseillé de zieuter dans les buissons d'ajonc au risque d'attraper un mauvais sort, les morts cherchant à vider leur mauvaise conscience dans votre esprit impur.
Sinon, les graines contiennent des alcaloïdes toxiques – cytisine utilisée dans la lutte contre le tabagisme. Cependant, la plante, hors période de mise en graine, était donnée aux vaches après avoir passé l'ajonc à la broyeuse. Le bois restant était le seul bois de chauffage en presqu'île.

Enfin, certains « curieux » s'interrogent sur la différence entre un genêt et un ajonc... Fort heureusement, le genêt est unique et absolument sans épine, on peut donc en faire des brassées pour fabriquer un balai sans se blesser. Tous les ajoncs sont piquants avec des épines de plusieurs centimètres qui vous griffent au moindre frottement. Simples griffures certes, mais fortement déplaisantes tout de même.

La flore de la presqu'île de Crozon

Identification des fleurs sauvages

Changement de couleur des fleurs

Identification des fougères

Sore des fougères

Cyprès de Lambert

Forêt domaniale de Landévennec

Lande

Ajonc

Pelouse aérohaline

Les plantes du haut de plage

Jonc aigu

Orge maritime

Lichen jaune

Lichen noir

Lépiote

Coprin chevelu

Scléroderme commun

Chasmophyte - plante de fissure

Herbiers de zostères - prairie sous-marine

Algue Laminaire

Répartition des algues

Restauration de la végétation

Saule osier

Arbre qui penche

Les plantes invasives et le climat

Galle de l'érable

Baies sauvages comestibles ou toxiques

Pommiers à cidre

Recherches

Ce qui semble être un réservoir sur la commune de Camaret : vos connaissances à son propos seraient les bienvenues. D'avance Merci.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2022


Warning: main(../include/content.php) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /home/presquiln/www/flore/ajonc-ulex-001.php on line 152

Warning: main() [function.include]: Failed opening '../include/content.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/lib/php') in /home/presquiln/www/flore/ajonc-ulex-001.php on line 152