Le presbytère de Telgruc-sur-mer

Le décret du 2 novembre 1789, permet à l'état de confisquer les biens de l'église et de les vendre aux enchères. Les biens de l'église tombent dans des mains privées qui achètent à bon prix du bâti pour en faire un usage moins œcuménique. Le presbytère devient un débit de boissons lucratif tenu par l'épouse d'un notaire qui fut maire de Telgruc. Le temps passe ainsi...

Plus tard, il fallut pourvoir l'église d'un presbytère et toute attente était mal vécue par les autorités diocaisaines. Le climat de la séparation de l'église et de l'état avait irrité les bons sens au début du 20ème siècle.

L'évêque de Quimper espérait une restitution ou un nouveau presbytère. Monseigneur Duparc édite une ordonnance d'interdit jeté le 19 mars 1913.
"Nous, Adolphe- Yves-Marie Duparc, évêque de Quimper et de Léon, Considérant que la résidence du clergé paroissial de Telgruc a été rendue impossible dans cette localité par le fait du conseil municipal, avons ordonné et ordonnons ce qui suit:
Art. 1. M. Calvez, recteur de Telgruc, et M. Madec, vicaire, quitteront immédiatement la paroisse.
Art. 2. Un prêtre, désigné par nous, résidera au presbytère d'Argol et sera chargé de faire le catéchisme aux enfants, d'administrer les malades et de procéder aux enterrements, sans aucune solennité.
Art. 3. Pour les baptêmes et les mariages, les habitants de Telgruc devront s'adresser aux paroisses voisines. A cet effet, nous autorisions expressément le clergé paroissial de Crozon, d'Argol et de Saint-Nic à inscrire les bans et célébrer les mariages des habitants de Telgruc, tant que durera la crise actuelle.
Art. 4. Toutes les sonneries religieuses sont interdites, même pour l'Angélus et les enterrements.
Art. 5. Nous ne rétablirons le clergé paroissial à Telgruc que lorsqu'on aura pu lui assurer un logement convenable.
Quimper, le 19 mars 1913."

22 octobre 1916 - le journal La Croix :
Le Conseil municipal de Telgruc ayant donné satisfaction à Mgr l'évêque de Quimper et souscrit aux conditions exigées par Sa Grandeur pour le rétablissement du culte public, Mgr Du parc a nommé un recteur dans cette paroisse.

Après des mois de tractations, la municipalité accepte de fournir un presbytère dans lequel un recteur à la réputation de diplomate, Monsieur Bourhis, y vivra au plus grand plaisir des Telgruciens catholiques et ceci en pleine première guerre mondiale.



Chapelle de Lanjulitte

Eglise St Magloire

Calvaires

Fontaine St Divy

Luzéoc romaine

Restauration du Moulin de Luzeoc

Les voiles du moulin à vent

Moulin à eau de Rosmadec

Centre de vacances de Trébéron

Les 2 Hôtels du Roi d'Ys

Villa Sévellec

Presbytère

Four à pain

Menhirs dolmens

Bombardement du 3 septembre

Blockhaus de Telgruc

Défense allemande de Telgruc-sur-Mer

Menez Luz

Menez Caon

Conserverie "La Telgrucienne"

Gendarmerie

Kerédan



A la une :

Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Le mauvais souvenir des marées noires en presqu'île.
Voie verte en cours de développement.
Le kiosque flottant avec sa baignoire !
La batterie de Beaufort, l'avant période Vaubanienne.
Le ruisseau de l'Aber et ses moulins à eau.
Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre.
La Martre des pins, ex-nuisible, peine à traverser les routes.
Etape du Tour de France en presqu'île de Crozon. Les photos de la caravane publicitaire.
Pétroliers en rade Brest : les livreurs de votre carburant.
L'Oursin cœur ou Souris des mers.
Une borne à incendie, rien que des normes !
Un orchestre de la seconde guerre mondiale.
Souvenir de la naissance du gouffre du Cap de la Chèvre.
Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Pêche.
Le port du Fret.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021