La Pertuisane sur le Song Day en Indochine

Les LSSL portant encore l'imatriculation américaine.

Une plaque du souvenir en Crozon qui en raconte long sur une période malcommode de l'histoire de France. Décryptage :
SONG DAY - en vietnamien s'écrit Sông Đáy et désigne le fleuve Day défluent (fleuve d'estuaire) du fleuve Rouge, se déversant dans le Golfe du Tonkin, une zone militarisée par l'armée française qui ne veut à aucun prix perdre l'Indochine. La colonie est tellement fructueuse qu'elle fut surnommée la "perle de l'empire".

Lors de la seconde guerre mondiale, le Japon prend le contrôle de la région. Si la France courbe l'échine, une opposition communiste vietnamienne s'élève : le Việt Minh. Cette force paramilitaire va défaire l'armée française insidieusement à partir de 1945 dans une guérilla qui s'acheva en juillet 1954.

La carte représente les provinces indochinoises, du Nord au Sud : Tonkin - Laos - Annam - Cambodge - Cochinchine.

La représentation rose est une lame de pertuisane, une lance d'origine italienne du 15ème siècle.

LSSL : Landing Ship Support Large. Les L.S.S.L. sont des navires de constructions américaines ayant appartenu à la marine américaine de la seconde guerre mondiale qui ont été offerts à différentes nations après guerre pour lutter contre le communisme partout où il se manifestait. Navires fortement armés pour le combat côtier, ils sont appréciables pour le transport de commando, de matériel et des combats d'artillerie en remontant les fleuves le plus en amont possible pour implanter des bases françaises dans la jungle.

La marine française reçoit ces navires numérotés en série et les rebaptisent à plusieurs reprises jusqu'à leur trouver un nom d'armement ancien : Arbalète Arquebuse, Hallebarde, Javeline, Pertuisane, Rapière.

Entre 1952 et 1954, ces frégates devenues fluviales accompagnent les "Dinassaut" - Divisions navales d'assaut. Elles se retrouvent parfois seules aussi pour des missions sensibles dans des territoires hostiles dans lesquels il n'y a aucune règle de guerre.

Sous deux commandements distincts, la "Pertuisane" détint les records des tirs d'artillerie et de mitraillages mais aussi le record des perforations de sa coque par des projectiles ennemis. La population vietnamienne l'appelait le "vieux tigre" car "l'ami français" qui devait les protéger du communisme sanguinaire, inquiétait souvent par la violence des canonnades. Il avait fallu changer les moteurs à bout de souffle tant la Pertuisane naviguait à pleine puissance trop souvent.

Les accords de Genève de juillet 1954 imposent le retrait de la France. Avant de partir, la Pertuisane évacue des milliers de Vietnamiens chrétiens qui eurent été exécutés par l'arrivée communiste. Enfin le navire est reversé à la marine américaine qui l'offrira au gouvernement Sud Vietnamien pour pièces détachées en 1955. Durant toute sa mission, la Pertuisane a connu plusieurs commandants - pachas.

Le 2 février 1954 : une date que seuls ceux qui l'ont vécue se souviennent.
Le 3 février 1954 : début du siège de Diên Biên Phu.

1126 marins sont morts en Indochine entre 1945 et 1954, bien souvent des "kakies". Les marins du large de blanc vêtus furent moins exposés que les marins de la jungle dont l'uniforme vert était inhabituel et dont les combats furent âpres et sanglants.



Après 1945

Chemin des ancres

Aviso

Frégate Primauguet

Frégate Alsace

Bâtiments-école type Léopard

Chasseur de mines type tripartite CMT

Patrouilleur austral Abatros

BATRAL Dumont d'Urville

BCR Marne

Half-track-m3

GMC DUKW 353

Pertuisane

Intrépide

Kiosque

Sémaphore du Toulinguet

Amer de Cornouaille

Amers de la Rade

Répartiteur téléphonique

zone aérienne LF-P 112

Voltigeur Mudry Cap 10

Bout des avions remorqueurs

Terminal pétrolier de l'Otan à Lanvéoc

Hélicoptère Alouette III

Hélicoptère Caïman marine NH90

Vedette de gendarmerie maritime P798

°°°

FORTS FORTIFICATIONS BATTERIES DE COTE AVANT 1939

BUNKERS - MUR DE L'ATLANTIQUE 1940-1944

DESTINS DES HOMMES ET FEMMES DE GUERRE



A la une :

Le vice-amiral Thévenard à la Pointe du Toulinguet et aux alignements de Lagatjar.
Le maréchal Pétain à Morgat.
Louis-Ferdinand Céline décroché pour l'oubli !
Eugène Boudin à Camaret-sur-Mer.
Le danger d'une baïne, que faire ?
Le mangeur d'étamines : le Dasyte émeraude.
Nettoyage par criblage de la plage de Morgat.
Des marques de tracteurs anciens qui n'existent plus ou presque.
Du nouveau dans les orties, le papillon Carte Géographique arrive en presqu'île !
Surf et environnement, un rapport difficile !
Une nouvelle ponte pour les gravelots ! Troisième année de reproduction dans l'extros ! 2 poussins au 2 mai !
Cherche infos sur le "réservoir" de Camaret ! Merci de votre aide.
Les risques technologiques en Presqu'île de Crozon.
Le remorqueur Abeille Bourbon dans l'anse de Camaret.
Les anciennes carrières de la presqu'île.
La batterie de "la Mort Anglaise".
Le monument aux Morts d'Argol : le grand déplacement !
L'histoire des échaliers des enclos paroissiaux.
La position allemande du Marros pour défendre le pont de Térénez.
Les urinoirs d'Argol, une affaire d'Etat !
La géomatique surveille le recul des falaises en presqu'île de Crozon.
Les vapeurs du transport aérien, une calamité que les anciens avaient prévue.
L'activité humaine contre nature : fauchage des prunelliers et polystyrène indésirable.
Araignée Epeire concombre : la belle verte !
Fourmi, le genre Formica.
L'affaire de la rampe (rue) de la Montagne enfin éclaircie.
Flakartillerie légère et mobile.
De la grande guerre au tir aux poulets, l'histoire du canon de 32cm de Roscanvel.
Tournage d'un film policier à Morgat avec la célèbre vedette Suzanne Grandais.
Le bois du Kador, son histoire pour préparer sa découverte.
Un crime de guerre ordinaire resté impuni.
Le pré, la rue, le Grand Café du Luxembourg.
Garenne Goarem, les lapins du moyen-âge.
La répartition des algues.
Les limites élastiques de la commune de Camaret.
Bientôt le départ de la Grive Litorne.
Les victimes du cuirassé Danton.
L'Atalante d'Ifremer.
La batterie du Portzic "effacée" par une table de pique-nique.
Le sup foil est bien là à  Crozon !
Sensations fortes au rocher de la Cormorandière.
Les vestiges d'un poste de télémétrie Audouard à la Pointe des Espagnols.
Les défenses allemandes de Morgat.
Le radar pédagogique moins innocent qu'il en a l'air.
Un patrimoinne militaire sous-estimé : "la Vieille Batterie" du 17ème siècle.
Regelbau 667.
Une ancienne batterie française devenue allemande : Pourjoint.
Le monument aux morts de Crozon fit éructer le préfet.
Anne Le Bastard de Mesmeur, une religieuse royaliste.
Manoir de Lescoat des Poulmic aux Bastard !
Les trous des bonnes-sœurs.
Attaques des diligences à Crozon !
Le manoir de Treyer de la famille Le Jar de Clesmeur.
Les intentions du PLUiH de la presqu'île de Crozon.
Super-Marché Concorde de Crozon.
La fonte des cloches sous la Révolution.
La manoir de Goandour de la famille de Gouandour.
De la place des femmes, des cigarettes et des cravates dans les conseils municipaux.
Les chantiers Courté.
L'aventure du Centre Hospitalier.
Les excursions maritimes pour visiter les grottes de Morgat, toute une histoire.
Les cordages marins synthétiques la fausse bonne idée.
Abri de projecteur de DCA français redécouvert à la Pointe des Espagnols.
La batterie extérieure de la Tour Vauban.
Un rorqual sans queue ni tête mystérieux.
Usine abri groupe électrogène de l'armée française de la fin du 19ème siècle.
Faire connaissance avec la limace rouge.
Rue et impasse du Moulin Cassé, l'ultime souvenir d'un moulin à vent camarétois.
L'exploitation des roselières pour le chaume traditionnel.
La corvée de la buée.
La Musaraigne, une amie du jardinier.
Bunker 634 : un blockhaus à coupole en 4 exemplaires en Roscanvel.
Remorqueur océanique et manutention d'ancres.
Le bunker 515 neu présent en presqu'île de Crozon.
Un câblier "français" dans l'anse de Morgat.
Un coup de vent différemment géré.
Carrière – Excavation militaire pour l'extraction de matériaux de construction des batteries de côte.
Des avisos et des hommages dans le Goulet.
Bâtiments-écoles type Léopard BE
Le guano à la loupe.
La grésification des sables dunaires.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021