Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Mairie de Landévennec : construction

Construction en parpaings de mâchefer, solution économique des bâtiments civils et militaires du début du 20ème siècle.

C'est la loi du 14 décembre 1789, suite à un vote de l'assemblée nationale, contresignée par le roi louis XVI (16) que les paroisses de l'Eglise catholique sont reconverties en communes laïques. Le 20 septembre 1792, l'assemblée impose le transfert des registres de l'état-civil émanant des cures vers les mairies concernées. L'officier d'état civil de la mairie prend le relais administratif.

Les premières mairies rurales sont des biens loués dans le privé, les municipalités ne peuvent pas assumer financièrement la construction d'un bâtiment spécifique en tant que mairie. Le règne de la débrouille municipale va perdurer partout en France.

En ce qui concerne la mairie de Landévennec, il en alla de même. Premier maire « recensé », Jacques Salaün :1827-1829. 12 maires plus tard, voici le mandat de Jacques le Goff : 1929-1935. Durant un siècle, les fameuses archives sont un problème récurrent de par l'encombrement, le maintien en ordre, et la conservation.

Dans le Bulletin du Syndicat d'Initiative de Landévennec n°5 datant de janvier 1984, un feuillet signé de Roger Lars, lui-même maire, décrit une période épique de l'administration municipale. En voici quelques traits repris :
• En janvier 1881, le maire Victor Ely, en fin de mandat, s'exprime par courrier postal à l'endroit du préfet pour l'informer qu'il garde les archives à son domicile. Le préfet lui conseille par retour, de stocker les dossiers à l'école.
• Amédée Planet, directeur de l'école des garçons, dispose des archives dans le secrétariat de mairie qui n'est autre que son logement de fonction ceci de 1897 (prise de ses fonctions de secrétaire de mairie) jusqu'en 1920 où il souhaite se retirer. Les votes (élections diverses) se font à l'école après déménagement des archives et installation des isoloirs. Une manutention atreignante qui durera jusqu'en 1932.
• La commune de Landévennec, guère plus argentée que les autres communes de la presqu'île, loue désormais un rez de chaussée chez l'habitant entre 100 fr (1920) à l'année, jusqu'à 300 fr en 1930.
•  Il faut donc attendre la mandature de Jacques Le Goff pour l'acquisition d'un petit terrain en centre bourg. Un premier terrain privé de 60m² (10 fr le m²) face aux Monument aux Morts est repéré depuis quelques mois et fait l'objet d'une promesse de vente le 2 août 1930.
• L'expert Paul Richard propose au conseil municipal du 1er juin 1930 un projet de construction de 16583,90 fr. La mairie s'emploie à emprunter 17000 fr à la Caisse des Dépôts et Consignations sur 20 ans avec un taux de 5%. La préfecture alloue une subvention de 1000 fr. Tout semble en bonne voie quand un nouveau terrain plus central de 74m²40 (15 fr le m²) est proposé par Jean Borvon. Achat au 1er février 1931.
• Une adjudication (12 décembre 1930) est tentée auprès des entreprises de construction mais le prix de l'expertise est trop juste. L'entrepreneur local Pierre Laurent fait cependant un devis de 19213,90 fr qui sera finalement accepté avec pour conséquence l'obtention d'un nouveau crédit complémentaire de 5000 fr sur 10 ans (taux 5%) auprès de Jean-Marie Borvon.
• Travaux réalisé entre le 1er avril et le 31 octobre 1931, comme convenu, à hauteur de 20102,75 fr.

Depuis la mairie, sur sa place éponyme, résiste aux évolutions administratives aux transferts de compétences de la communauté de communes...

Il n'est pas rare d'entendre les édiles se plaindre des contraintes venues d'en haut. A la lumière de cette élévation « poussive  » d'un local décent dédié à des fonctions légales imposées, sachant que les difficultés furent du même ordre quand il avait fallu construire les écoles obligatoires et normalisées, on comprend que l'autorité centrale, vive dans la décision, estime mal les répercussions de ses choix, hier comme aujourd'hui.

48° 17' 32.6" N
4° 16' 3.9" O

Landévennec à découvrir

Aller à l'essentiel

Abbaye St Guénolé

Abbaye nouvelle

Eglise ND de Landévennec

Chapelle ND du Folgoat

Cimetière de bateaux

Flèche sillon du Pâl

Fontaine du Folgoat

Calvaires

Moulin à marée

Port Maria

Sculpture bronze moderne

Par curiosité

Hôtel Beauséjour

Cale et passage de Penforn

Aménagement du jardin

Salle polyvalente

Villa Crouan Farge

Menhirs / allées couvertes

Monument aux Morts

Bois du Loc'h

Histoire

Docteur Bavay

Albert Cortellari

Henriette Antoinette Rideau Vincent

Magasins - anciens petits commerces

La maison Reine Meunier

Maison Abbatiale

La commende

Inscriptions latines sur la pierre tombale du recteur

Yann Landevenneg

Repos de la Côte

Rue Crève-Coeur

Rue du Pâl

Route Neuve

Pêcheries des moines

Parcs à huîtres

Les écoles mixtes

Mairie

Le château du roi Gradlon

Patrimoine militaire

MILITARIA : de Vauban, 14-18, 39-45, à nos jours...

Des hélicoptères intérimaires ? – L'histoire d'une réserve foncière – Une friche industrielle en presqu'île ! – L'adressage va-t-il faire disparaître les hameaux ? – Des panneaux électoraux inutilisés – La flamme olympique passe dans le Goulet – Maisons préfabriquées, une époque en passe d'oubli – Les bouquets de la mortCommunauté de femmes religieuses ou sorcières ? – L'influence de Charles de Gaulle en presqu'île – Derniers actes de résistance avant la Libération – Jacques Mansion premier résistant en presqu'île de Crozon – Fenêtre à traverse - Nid d'hirondelles artificiel – Le calice des maisons – Linteau d'artisan : GOVRMELEN 1584 – Les écluses routières sont à la mode – Le mystère des lettres inversées – La bouteille de sirop Amour BaillyMouillage des sardiniersElectro-sémaphoriste du 19ème siècle – L'insupportable CharançonLitage sédimentaireTerres vaines et vagues Chapelle St Nicolas bâtiment militaire – Cale de St Nicolas, symbole de misère – Le détecteur de métaux : usages et interdictions – Un agave envahissant ou pas ? – Intégration des résidences : urbanisme – La visite de la presqu'île de Crozon par Camille Vallaud

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024