Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Le bois du Loc'h en Landévennec

Poulier du Loc'h à gauche, en creux.

Zone boisée perchée à 84 m d'altitude (sommet du Taillis) sur de la roche avec un accès occidental du GR34 par escalier. Vue sur le Loc'h et sur la rade de Brest.

Changement de régime, changement de bois !

La politique influe la gestion et la toponymie des forêts, voici un exemple de la presqu'île de Crozon : le bois du Loc'h. Le bois du Loc'h est une parcelle de 229 hectares bordant la rade de Brest entre le Loc'h de Quillien et Landévennec.

D'aujourd'hui aux temps ultérieurs :
• Aujourd'hui le "Bois du Loc'h" appartient à la forêt domaniale de Landévennec. Il s'agit d'un massif de chênes (majoritaires) en bord de mer.
• De 1790 à la fin du 19ème siècle, le bois était désigné en tant que "Bois National".
• Précédemment, durant la seconde moitié du 18ème siècle, le bois avait pour toponyme le "Bois Royal".
• Avant cela, la carte de Cassini et d'autres documents monastiques mentionnaient le nom de "Bois du Loc".

La vaste parcelle boisée fut une possession de l'abbaye de Landévennec avec un droit d'exploitation sans cesse exercé par les moines pour contribuer à leurs revenus. Lors du passage au statut de commende, le bois est devenu un bien géré par les abbés commendataires mais sous autorité indirecte, sans cesse croissante, de la royauté qui se symbolisa par une désignation explicite excluant tout recours à des prétentions privées. Fin 1790, le monastère de Landévennec est dépourvu de moines et devient un bien national. Il n'est désormais plus possible d'appeler le bois sous le toponyme de Royal, National fait parfaitement l'affaire d'autant que la Marine Nationale a des vues sur l'exploitation des bois pour ses navires en construction au port de Brest jusqu'à 1870 environ, et ceci avant que les navires ne soient construits en acier. Le bois borde la mer et des embarcations viennent chercher les grumes puis traversent la rade en une heure ou deux selon les vents. Un avantage d'exploitation certain par rapport à d'autres forêts sans doute mieux dotées en bois de maturité. Pendant cette période de construction navale, l'administration des eaux et forêts classe le domaine en tant que canton du Loc'h. Canton, dans ce cas, n'a aucune teneur politique, il s'agit d'un regroupement de parcelles homogènes. D'Ouest en Est, la forêt se divise en bois dont les toponymes suivent : Bois de Men Bouron, Bois du Bris, Bois de Rosian / Poulhallec, Bois de Roscouré / de la Provision, Bois de la Coste, Bois du Port des Anglais. La parcelle suivante, exclue du bois, est celle du Styvel Ber aux portes des huîtrières.

Le bois comportait deux signaux étant une hauteur : d'Ouest en Est, le signal du Taillis, le signal Bar coat costez.

Bois exploité jusqu'en 1949 dont la zone Ouest de 72 hectares est classée en réserve biologique intégrale (RBI) depuis 2006 et est enregistré par une ONG (UICN) depuis le 11 décembre 2018 – distinction remise au Musée de l'Homme à Paris. Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). 81 espèces animales et végétales répertoriées dans un bois sans intervention humaine.

Loc'h = estuaire de ruisseau marécageux. Toponyme fréquent en presqu'île de Crozon.

Bois Ouest RBI
48° 17' 11.4" N
4° 20' 5.9" O

Landévennec à découvrir

Aller à l'essentiel

Abbaye St Guénolé

Abbaye nouvelle

Eglise ND de Landévennec

Chapelle ND du Folgoat

Cimetière de bateaux

Flèche sillon du Pâl

Fontaine du Folgoat

Calvaires

Moulin à marée

Port Maria

Sculpture bronze moderne

Par curiosité

Hôtel Beauséjour

Cale et passage de Penforn

Aménagement du jardin

Salle polyvalente

Villa Crouan Farge

Menhirs / allées couvertes

Monument aux Morts

Bois du Loc'h

Histoire

Docteur Bavay

Albert Cortellari

Henriette Antoinette Rideau Vincent

Magasins - anciens petits commerces

La maison Reine Meunier

Maison Abbatiale

La commende

Inscriptions latines sur la pierre tombale du recteur

Yann Landevenneg

Repos de la Côte

Rue Crève-Coeur

Rue du Pâl

Route Neuve

Pêcheries des moines

Parcs à huîtres

Les écoles mixtes

Mairie

Le château du roi Gradlon

Patrimoine militaire

MILITARIA : de Vauban, 14-18, 39-45, à nos jours...

Des hélicoptères intérimaires ? – L'histoire d'une réserve foncière – Une friche industrielle en presqu'île ! – L'adressage va-t-il faire disparaître les hameaux ? – Des panneaux électoraux inutilisés – La flamme olympique passe dans le Goulet – Maisons préfabriquées, une époque en passe d'oubli – Les bouquets de la mortCommunauté de femmes religieuses ou sorcières ? – L'influence de Charles de Gaulle en presqu'île – Derniers actes de résistance avant la Libération – Jacques Mansion premier résistant en presqu'île de Crozon – Fenêtre à traverse - Nid d'hirondelles artificiel – Le calice des maisons – Linteau d'artisan : GOVRMELEN 1584 – Les écluses routières sont à la mode – Le mystère des lettres inversées – La bouteille de sirop Amour BaillyMouillage des sardiniersElectro-sémaphoriste du 19ème siècle – L'insupportable CharançonLitage sédimentaireTerres vaines et vagues Chapelle St Nicolas bâtiment militaire – Cale de St Nicolas, symbole de misère – Le détecteur de métaux : usages et interdictions – Un agave envahissant ou pas ? – Intégration des résidences : urbanisme – La visite de la presqu'île de Crozon par Camille Vallaud

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024