Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Niche votive sculptée en architecture

Niche votive en kersanton.

Maison de Lazare de Saint-Georges, milieu 17e siècle

Le modillon en pierre de Logonna a "survécu" parce qu'il ne représentait rien de spécifiquement religieux susceptible de contrairier des velléités révolutionnaires.

Niche funéraire réemployée dans une façade.

Notre Dame de Roscudon - Cantique breton Itron Varia de Roskudon. Niche votive du presbytère de Telgruc-sur-Mer.

Niche moderne.

Les niches votives avec une voûte en cul-de-four (voûte rappelant la forme du four à pain d'antan) étaient une décoration architecturale au-dessus des linteaux des fenêtres ou des portes. Chaque niche était dotée bien souvent d'un saint sous la forme d'un statuaire religieux assurant la protection divine des maîtres de maison. La noblesse ou les riches négociants avaient une forte attirance pour l'affichage de signes religieux conforment à l'état d'esprit des époques successives jusqu'à ce que la révolution française de 1789 interdise toute appartenance religieuse au bénéfice du culte de l'être suprême. Un culte imposé par les dépositaires de la révolution tel que Robespierre, auquel personne ne crut mais que l'on adopta par crainte d'être guillotiné. La noblesse craignant pour ses jours se dépêcha de descendre et sans doute de détruire les saints indésirables. En cas d'oubli, le peuple en colère s'en chargea bien souvent. Les niches restèrent vides même si la révolution s'était bien éloignée avec le temps. Ce type d'affichage d'aisance perdit de son crédit, on n'osa plus être religieux à outrance dans une république devenue laïque.

Depuis la renaissance italienne du 15ème siècle, la niche comme élément décoratif interne ou externe à des églises ou des châteaux, parfois avec une voûte en coquille, s'intégrait lors de la construction de la demeure après avoir été taillée dans un atelier de sculpture. L'installation obéissait à la règle de la bénédiction par le curé de la paroisse. L'église tolérait le culte des saints à domicile avec néanmoins l'arrière pensée de recueillir des dons des familles riches. Chacun y trouvait son compte d'utilité...

A la fin du 19ème siècle et au début du 20ème, quelques maisons nouvellement construites ou réaménagées ont intégré des niches récupérées ainsi que des saints provenant de mobiliers funéraires de cimetières déplacés. La sainte Vierge est la plus représentative. La dernière génération de niche ne fait plus appel à de la sculpture, il s'agit d'un renforcement dans la maçonnerie.

Curiosités du pays

Tradition

La coiffe du pays Rouzig - La coiffe Penn-Maout

Pierres

Abreuvoirs anciens - Auge en pierre - Four à pain traditionnel breton - Ardoises gravées - Murs en pierres sèches - Lettres inversées

Construction & équipement

Bac de lavage en béton - Pompe à bras - Puits - Pompage électrique - Borne incendie - Voies Decauville - Arrondir les angles - Fenêtre à traverse - Garde-corps de fenêtre en ferronnerie - Soubassement en faux-appareils - Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930 - Devantures - Mosaïques et devantures - Aubette - Panneau indicateur - Palplanche - Gués - Carrières - Tessons de bouteille sur les murs - Radar pédagogique - Panonceau notaire - Chemin creux - Toilettes publiques - Bilinguisme routier - Ecluses routières

Religieux

Niche votive - Echalier d'enclos paroissial - Tombe en ardoise - Tombe en fer forgé et fonte d'art - Croix celtique - Croix huguenote - Sablière sculptée - Tronc - Calice

Machines agricoles

Broyeuse hache-lande - Coupe racine - Arracheuse de pomme de terre - Charrue de fonderie - Machine à traire - Tracteurs anciens - Défilé de tracteurs

Transports

Chemins des goémoniers - Maison bateau de Crozon : une caloge - Gares bigoudenes - Haltes et PN - Ponts ferroviaires - Voies Decauville - Réserves à eau de gare - Garde-fou - Conteneurs SNCF - Hélicoptère Samu - Rando vélo

Marine

Cachoutage des voiles - Grand pavois - Embossage - Canon bollard - Mouillage forain - Balise de Basse Vieille - Espar - Balise Rocher du Mengant Mengam - Balise maritime de danger

Nature

Brume et embruns - différence - Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ? - Coup de vent - Ecume de mer - Tempête d'écume - Ruisseau du Kerloc'h - Ruisseau de l'Aber - Ganivelle - Bois de chauffage d'antan

Trouvailles

Vélo Anquetil - Moteur CLM - Vieilles tiges - Publicités murales - Street-art - Container - Pot de chambre - Caméra piège photographique - Détecteur de métaux - Sirop Bailly

Jacques Mansion premier résistant en presqu'île de Crozon – Fenêtre à traverse - Nid d'hirondelles artificiel – Le calice des maisons – Linteau d'artisan : GOVRMELEN 1584 – Les écluses routières sont à la mode – Le mystère des lettres inversées – La bouteille de sirop Amour BaillyMouillage des sardiniersElectro-sémaphoriste du 19ème siècle – L'insupportable CharançonLitage sédimentaireTerres vaines et vagues Chapelle St Nicolas bâtiment militaire – Cale de St Nicolas, symbole de misère – Le détecteur de métaux : usages et interdictions – Un agave envahissant ou pas ? – Intégration des résidences : urbanisme – La visite de la presqu'île de Crozon par Camille VallaudSaint Norgard oublié – Pierre Profonde bombardée – Hagiotoponymes de la presqu'île de Crozon – Risque de pollution bactériologiquePorte-conteneurs à l'ancre – Le bilinguisme routier plein de surprises – Lister les boiteux et les idiots ! – Les inquiétudes de la carte scolaire – 1944 US + FFI/FFL contre les postes avancés allemands – Le canon belge antichar de "carrefour" – Toul ar Stang le hameau des orphelins – Munition FX – WW2 : Russes blancs à Toul ar Stang – La chapelle St Michel de Tromel – La station météo de la BAN – La chapelle de Trovéoc – La Route Neuve

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024