Brume de mer et embruns marins

Pas de vent, temps calme mais une fraîcheur envahit l'atmosphère et la brume grimpe sur les pentes de l'anse Saint Nicolas en diffusant une lumière nouvelle de fin du monde...

La brume avance lentement.



Sur le plateau du Cap de la Chèvre, la brume peine à s'étendre car un léger vent a tendance à la disperser.

Mer bleue, ciel bleu, néanmoins une nappe de brume de mer pénètre dans les terres de Kersiguénou.

Château de Dinan sous la brume.

Camaret envahi par la brume en quelques minutes.

Les alignements de Lagatjar sous la brume couvrante.

La brume de mer est un brouillard léger souvent localisé et aléatoire sous les effets des microclimats. La brume se forme dans une situation anticyclonique particulièrement calme dont l'air stable vient souvent du Nord. Une « langue » de fraîcheur d'un ou deux degrés plus froide que la surface de la mer suffit à ce que l'évaporation de celle-ci soit empêchée de monter en altitude. De fines particules d'eau en suspension ne sachant où aller lèchent les côtes et débordent provisoirement sur les terres. Au-dessus des terres, l'humidité perd de sa densité, la visibilité revient. Il suffit aussi que le vent se lève un peu, que l'air redevienne plus doux que la mer pour qu'en quelques minutes la brume de mer disparaisse.

Les embruns marins sont constitués exclusivement de gouttelettes d'eau de mer en suspension dans l'air, pas de pluie donc. Eau salée garantie qui asperge la végétation du littoral. Le sel modifie l'évolution de la végétation en réduisant la croissance de la plante. Le sel brûle les feuillages et sale la terre. Une plante s'alimente en eaux grâce à ses sels minéraux qui attirent l'eau du sol. Si ce sol est plus salé que la plante elle-même, cette dernière n'est plus en mesure d'attirer l'eau, elle meurt de soif au pays des pluies fréquentes. Le littoral dispose donc d'une flore spécifique qui parvient à gérer les excès de sel apportés par les embruns. Des embruns qui sont le fait d'une mer agitée. Un vent fort venant de l'océan vient caresser les crêtes des vagues qui sont emportées vers la côte. On parle alors d'effet aérosol comme un brumisateur...

Curiosités du pays

La coiffe du pays Rouzig

La coiffe Penn-Maout

Abreuvoirs anciens

Auge en pierre

Broyeuse hache-lande

Faneuse ancienne

Charrue de fonderie

Machine à traire

Bois de chauffage d'antan

Four à pain traditionnel breton

Chemins des goémoniers

Maison bateau de Crozon : une caloge

Publicités murales

Street-art

Mosaïques et devantures

Gares bigoudenes

Haltes et PN

Ponts ferroviaires

Brume et embruns - différence

Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ?

Ecume de mer

Tempête d'écume

Ruisseau du Kerloc'h

Ruisseau de l'Aber

Palplanche

Panneau indicateur

Tombe en ardoise

Tombe en fer forgé et fonte d'art

Eglises et chapelles

Calvaires

Niche votive

Gués

Aubette

Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930

Garde-corps de fenêtre en ferronnerie

Bac de lavage en béton

Pompe à bras

Puits

Pompage électrique

Voies Decauville

Cachoutage des voiles

Grand pavois

Embossage

Canon bollard

Mouillage forain

Balise de Basse Vieille

Espar

Arrondir les angles

Patrouilleur Kermorvan

Ardoises gravées

Borne des 1000 km du Gr34

Tessons de bouteille sur les murs

Devantures

Croix celtique

Vélo Anquetil

Moteur CLM

Soubassement en faux-appareils

Borne incendie

Vieilles tiges



A la une :

BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Le mauvais souvenir des marées noires en presqu'île.
Voie verte en cours de développement.
Le kiosque flottant avec sa baignoire !
La batterie de Beaufort, l'avant période Vaubanienne.
Le ruisseau de l'Aber et ses moulins à eau.
Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre.
La Martre des pins, ex-nuisible, peine à traverser les routes.
Etape du Tour de France en presqu'île de Crozon. Les photos de la caravane publicitaire.
Pétroliers en rade Brest : les livreurs de votre carburant.
L'Oursin cœur ou Souris des mers.
Une borne à incendie, rien que des normes !
Un orchestre de la seconde guerre mondiale.
Souvenir de la naissance du gouffre du Cap de la Chèvre.
Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Un petit papillon qui tend à se raréfier : l'Hespérie du faux buis.
Deux lignes de haute-tension pour la presqu'île !
Machine à traire Diabolo.
La voie romaine : la via rupta devenue route.
Recherche désespérément l'histoire de Kerédan en Telgruc !!!
La chute de l'Anglais à Lam Saoz.
Batailles navales à Camaret ! Sourdéac contre Fontenelle.
Les anciens ermitages les toponymes en Lan.
La monnaie de Postume en usage en presqu'île.
La position française de projecteur de marine de la batterie de Kerbonn.
La table de sacrifice de Pen-Hir.
La pointe du Guern / Tréboul une zone protégée ?!
Le chemin des ancres.
Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Pêche.
Le port du Fret.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021