Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Bouteille de médicament de la pharmacie industrielle A. Bailly

Trouvaille d'une ferme abandonnée et ruinée au hameau disparu de Kergoff en Argol.

Depuis 1870, la pharmacie Chopard au 15 rue de Rome à Paris commercialise, entre autres, des médicaments fabrication maison. Le pharmacien Chopard vend la boutique de 20 m² en 1901 à Amour Albin Bailly (1881-1930) qui en profite pour changer le nom de la boutique en « Pharmacie de Rome  ». La boutique est gérée par le frère aîné : Elysé Antoine Bailly.

Fils de meunier du Jura, des problèmes de santé empêchent Amour Bailly d'éclore comme il l'espérait dans le milieu hospitalier. Il s'investit donc dans la pharmacie avec son frère dans des débuts difficiles.

En 1906, il dépose le brevet et la marque « Théïol », un sirop calmant aux multiples propriétés et aux recettes évolutives durant les décennies de son exploitation.

Dans la foulée, le pharmacien de 1ère classe reprend à son compte la fabrique des médicaments Chopard pour en faire une exploitation industrielle. Chopard était créatif mais pas commerçant. Sa réputation de pharmacien de qualité était reconnue à Paris dans le quartier St Lazare.

1909, création du sirop « Pulmosérum » qui obtient une réputation nationale et qui nécessite une fabrication à la chaîne dans l'usine du « Laboratoire Bailly ». Le produit est toujours en vente, à base de codéine comme à son origine.

La 1ère guerre mondiale suspend l'entreprise. Le pharmacien mobilisé distribue gracieusement aux hôpitaux ses produits pharmaceutiques. Le geste est apprécié, il finit la guerre en tant qu'officier.

L'après guerre est florissant et après différentes recherches et suite à une thèse, Amour Bailly devient docteur en pharmacie en 1921.

1923, l'usine s'étend sur 1 hectare et emploie 300 personnes. Les exportations dans les colonies sont lucratives.

Publication d'une revue gratuite distribuée aux médecins y compris à l'étranger, une idée publicitaire de plus de la part du d'Elysé Bailly.

Les frères Bailly se rendent propriétaires de tout l'immeuble de la rue de Rome qui devient une grande surface dédiée à la pharmacie grand public. On y trouve de tout y compris de la droguerie.

La mort inattendue d'Amour Bailly met un terme à la première phase d'expension. Des neveux reprennent l'affaire dont des « descendants commerciaux » maintiendront le cap de la grande pharmacie. L'entité pharmaceutique, bien que modifiée, survit longuement. En 2011, l'enseigne « Pharmacie A. Bailly » est descendue de la façade parisienne.

Le frère gestionnaire ayant développé une communication tous azimuts, chacun connaissait les produits Bailly de sorte que la population de la presqu'île de Crozon ne put échapper à la chalandise.

Autre époque, autres soins, un pharmacien de Brest met en bouteille l'eau de la fontaine Sourdis en Roscanvel.

Curiosités du pays

Tradition

La coiffe du pays Rouzig - La coiffe Penn-Maout

Pierres

Abreuvoirs anciens - Auge en pierre - Four à pain traditionnel breton - Ardoises gravées - Murs en pierres sèches - Lettres inversées

Construction & équipement

Bac de lavage en béton - Pompe à bras - Puits - Pompage électrique - Borne incendie - Voies Decauville - Arrondir les angles - Fenêtre à traverse - Garde-corps de fenêtre en ferronnerie - Soubassement en faux-appareils - Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930 - Devantures - Mosaïques et devantures - Aubette - Panneau indicateur - Palplanche - Gués - Carrières - Tessons de bouteille sur les murs - Radar pédagogique - Panonceau notaire - Chemin creux - Toilettes publiques - Bilinguisme routier - Ecluses routières

Religieux

Niche votive - Echalier d'enclos paroissial - Tombe en ardoise - Tombe en fer forgé et fonte d'art - Croix celtique - Croix huguenote - Sablière sculptée - Tronc - Calice

Machines agricoles

Broyeuse hache-lande - Coupe racine - Arracheuse de pomme de terre - Charrue de fonderie - Machine à traire - Tracteurs anciens - Défilé de tracteurs

Transports

Chemins des goémoniers - Maison bateau de Crozon : une caloge - Gares bigoudenes - Haltes et PN - Ponts ferroviaires - Voies Decauville - Réserves à eau de gare - Garde-fou - Conteneurs SNCF - Hélicoptère Samu - Rando vélo

Marine

Cachoutage des voiles - Grand pavois - Embossage - Canon bollard - Mouillage forain - Balise de Basse Vieille - Espar - Balise Rocher du Mengant Mengam - Balise maritime de danger

Nature

Brume et embruns - différence - Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ? - Coup de vent - Ecume de mer - Tempête d'écume - Ruisseau du Kerloc'h - Ruisseau de l'Aber - Ganivelle - Bois de chauffage d'antan

Trouvailles

Vélo Anquetil - Moteur CLM - Vieilles tiges - Publicités murales - Street-art - Container - Pot de chambre - Caméra piège photographique - Détecteur de métaux - Sirop Bailly

Derniers actes de résistance avant la Libération – Jacques Mansion premier résistant en presqu'île de Crozon – Fenêtre à traverse - Nid d'hirondelles artificiel – Le calice des maisons – Linteau d'artisan : GOVRMELEN 1584 – Les écluses routières sont à la mode – Le mystère des lettres inversées – La bouteille de sirop Amour BaillyMouillage des sardiniersElectro-sémaphoriste du 19ème siècle – L'insupportable CharançonLitage sédimentaireTerres vaines et vagues Chapelle St Nicolas bâtiment militaire – Cale de St Nicolas, symbole de misère – Le détecteur de métaux : usages et interdictions – Un agave envahissant ou pas ? – Intégration des résidences : urbanisme – La visite de la presqu'île de Crozon par Camille VallaudSaint Norgard oublié – Pierre Profonde bombardée – Hagiotoponymes de la presqu'île de Crozon – Risque de pollution bactériologiquePorte-conteneurs à l'ancre – Le bilinguisme routier plein de surprises – Lister les boiteux et les idiots ! – Les inquiétudes de la carte scolaire – 1944 US + FFI/FFL contre les postes avancés allemands – Le canon belge antichar de "carrefour" – Toul ar Stang le hameau des orphelins – Munition FX – WW2 : Russes blancs à Toul ar Stang – La chapelle St Michel de Tromel – La station météo de la BAN – La chapelle de Trovéoc – La Route Neuve

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024