Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Signification du panonceau du notaire

Durant la guerre de cent ans, au 15ème siècle, le notaire de la ville est signalé par un bandeau brodé aux insignes royaux. Cette enseigne indiquait l'étude notariale afin de dissuader les cas de malveillance car le notaire était le garant de la conservation des actes notariés, seules preuves de propriété, testamentaires... Au cours d'une émeute, la maison du notaire est souvent épargnée. Le tissu est plus tard remplacé par une plaque de bois. Le matériau putrescible est remplacé par une plaque métallique représentant des lys durant la royauté, puis l'aigle impérial durant la période napoléonienne et enfin la déesse romaine Junon apparaît sur la version républicaine. Le panonceau du notaire informe de l'importance de la charge de l'officier public au travers du symbole de la déesse des dieux, épouse de Jupiter, protectrice du mariage, des richesses, des monnaies dans un esprit de justice et de liberté. Junon est représentée assise tenant d’un bras le faisceau du licteur*. Elle est coiffée d’une couronne de laurier radiée à sept pointes (version originale) assurant le rayonnement de la liberté. Dans l'Antiquité, la coquille est symbole d'Amour, telle la coquille de Vénus. Un élément décoratif repris à la Renaissance, dans le style Louis XIV, puis Louis XV...

Depuis l'arrêté du 18 septembre 1848** et suite à la création du graveur Jacques-Jean Barre, les lettres S et U sont représentées pour rappel du suffrage universel qui garantit l'équité, sur une urne au pied de Junon. Certains panonceaux représentent aussi des feuilles de chêne pour la justice et la sagesse mêlées, des céréales symbole des biens agricoles, une roue dentée symbole des biens industriels...

*Garde portant une hache dans un faisceau de verges, qui marchait devant les hauts magistrats afin de les protéger dans la Rome antique.

**Arrêté du 18 Septembre 1848 relatif au sceau de l'État, et aux sceaux , timbres et cachets des cours, tribunaux, justices de paix et notaires.
Le président du conseil, chargé du pouvoir exécutif, vu l'art. 6 de la loi du 15 août 1792, en exécution duquel le sceau de l'État doit porter la figure de la Liberté ; vu les ordonnances des 19 novembre 1830 et 16 février 1831, relatives aux sceaux de l'État, et aux timbres et cachets des tribunaux et des notaires ; sur le rapport du ministre de la justice; arrête ce qui suit :
Art. 1er. À l'avenir, le sceau de l'État portera , d'un côté, pour type, la figure de la Liberté, et pour légende, au nom du peuple français ; de l'autre côté, une couronne de chêne et d'olivier, liée par une gerbe de blé; au milieu de la couronne, République française, démocratique, une et indivisible, et pour légende, liberté, égalité, fraternité.
2. Les sceaux, timbres et cachets des cours, tribunaux, justices de paix et notaires, porteront, pour type, la figure de la Liberté, telle, qu'elle formera un des côtés du sceau de l'Etat ; pour exergue, République française, et pour légende, le titre des autorités ou officiers publics par lesquels ils seront employés.
3. Les ordonnances des 19 novembre 1830 et 16 février 1851 sont rapportées.
4. Le ministre de la justice (M. Marie) est chargé etc.

Curiosités du pays

Tradition

La coiffe du pays Rouzig - La coiffe Penn-Maout

Pierres

Abreuvoirs anciens - Auge en pierre - Four à pain traditionnel breton - Ardoises gravées - Murs en pierres sèches

Construction & équipement

Bac de lavage en béton - Pompe à bras - Puits - Pompage électrique - Borne incendie - Voies Decauville - Arrondir les angles - Garde-corps de fenêtre en ferronnerie - Soubassement en faux-appareils - Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930 - Devantures - Mosaïques et devantures - Aubette - Panneau indicateur - Palplanche - Gués - Carrières - Tessons de bouteille sur les murs - Radar pédagogique - Panonceau notaire - Chemin creux - Toilettes publiques - Bilinguisme routier

Religieux

Niche votive - Echalier d'enclos paroissial - Tombe en ardoise - Tombe en fer forgé et fonte d'art - Croix celtique - Croix huguenote - Sablière sculptée - Tronc

Machines agricoles

Broyeuse hache-lande - Coupe racine - Arracheuse de pomme de terre - Charrue de fonderie - Machine à traire - Tracteurs anciens - Défilé de tracteurs

Transports

Chemins des goémoniers - Maison bateau de Crozon : une caloge - Gares bigoudenes - Haltes et PN - Ponts ferroviaires - Voies Decauville - Réserves à eau de gare - Garde-fou - Conteneurs SNCF - Hélicoptère Samu - Rando vélo

Marine

Cachoutage des voiles - Grand pavois - Embossage - Canon bollard - Mouillage forain - Balise de Basse Vieille - Espar - Balise Rocher du Mengant Mengam - Balise maritime de danger

Nature

Brume et embruns - différence - Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ? - Coup de vent - Ecume de mer - Tempête d'écume - Ruisseau du Kerloc'h - Ruisseau de l'Aber - Ganivelle - Bois de chauffage d'antan

Trouvailles

Vélo Anquetil - Moteur CLM - Vieilles tiges - Publicités murales - Street-art - Container - Pot de chambre - Caméra piège photographique - Détecteur de métaux

L'insupportable CharançonLitage sédimentaireTerres vaines et vagues Chapelle St Nicolas bâtiment militaire – Cale de St Nicolas, symbole de misère – Le détecteur de métaux : usages et interdictions – Un agave envahissant ou pas ? – Intégration des résidences : urbanisme – La visite de la presqu'île de Crozon par Camille VallaudSaint Norgard oublié – Pierre Profonde bombardée – Hagiotoponymes de la presqu'île de Crozon – Risque de pollution bactériologiquePorte-conteneurs à l'ancre – Le bilinguisme routier plein de surprises – Lister les boiteux et les idiots ! – Les inquiétudes de la carte scolaire – 1944 US + FFI/FFL contre les postes avancés allemands – Le canon belge antichar de "carrefour" – Toul ar Stang le hameau des orphelins – Munition FX – WW2 : Russes blancs à Toul ar Stang – La chapelle St Michel de Tromel – La station météo de la BAN – La chapelle de Trovéoc – La Route Neuve – Usages de la prière prônale – Le cimetière de Crozon – Les pierres tombales de noblesse – Les troncs des pauvres – Temples druidiques – Un tronçon d'un ancien Grand Chemin en Argol – Kergoff : vie et mort d'un hameau oublié

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024