Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

ESSI syndicat d'initiatives Crozon-Morgat

ESSI
L'assemblée générale s'est réunie le dimanche 9 août, à l'école maternelle de Morgat, sous la présidence du docteur Le Couteur.

Etaient présents: MM. Thiébaut, président de l'Essi du Nord-Finistère ; Bott, Raillard, Le Roux, Donnard père, Piriou, Bouillonnec, Belbéoch, Daniel, Berneron, Heurtant, Chabal, le docteur Lemoine, Ansel et Bergerot.

En ouvrant la séance, le président remercie les personnes présentes, et particulièrement M. Thiébaut, qui s'est dérangé pour assister a l'assemblée générale de la section de Morgat.

L'action de l'Essi de Morgat se manifeste par des progrès lents, mais continus. Les commerçants de la région commencent à se persuader de l'utilité de notre groupement ; quelques-uns ont loué des cases pour le panneau-réclame du bureau de l'Essi. La propagande commence à porter ses fruits. Il est nécessaire par le temps qui court de grouper toutes les bonnes volontés, d'insister auprès des pouvoirs publics pour obtenir les améliorations indispensables et les commodités que les touristes sont en droit d'exiger d'une plage aussi connue et aussi fréquentée que Morgat. La taxe de séjour, qui permet déjà à des plages moins importantes de la côte nord de faire des progrès rapides, ne peut être accordée qu'aux municipalités décidées à réaliser l'effort nécessaire. L'électricité, l'eau potable et les égouts constituent les conditions indispensables.

Crozon et Morgat auront très vraisemblablement le courant électrique l'an prochain. Il convient de féliciter la municipalité d'avoir enfin pris la décision attendue depuis si longtemps. Pourquoi faut-il que le projet de l'adduction d'eau ne soit pas aussi avancé. Certes, nous n'avons pas manqué d'eau cette année, mais l'eau de pluie n'est pas de l'eau potable, et le Conseil supérieur d'hygiène exige une adduction d'eau chimiquement et bactériologiquement pure.

La question des égouts est plus complexe, mais il importe qu'elle soit amorcée au moins aux abords du port de Morgat, qui devient en mortes-eaux un véritable cloaque. Ce tronçon, aboutissant derrière le môle, recueillerait les eaux polluées de trois grands hôtels et de tout le village.

Le stationnement des automobiles sur la place publique de Crozon est en progrès et les bancs ont été réparés. On ne saurait dire autant de bien de la place de Loc'h, à Morgat. Le service de voirie, l'enlèvement des ordures ménagères et des tessons de bouteilles sont toujours sensiblement au même point.

La circulation devient chaque année plus difficile, et il semble vraiment qu'entre Crozon et Morgat on soit arrivé au point où l'abstention des pouvoirs publics serait suivie de véritables catastrophes. Déjà, la saison de 1931 a compté quelques accidents sérieux, mais c'est miracle qu'il n'y ait pas chaque jour deux ou trois enfants écrasés.

L'unique voie, étroite, sinueuse, trop bombée, sillonnée sans interruption par des centaines de voitures et par de volumineux auto-cars, constitue un danger public. Le projet d'une route neuve de Crozon à Morgat par Lesquiffinec est en suspens après avoir fait l'objet d'études très avancées. En attendant que les crédits soient votés et le tracé définitif adopté, il est extrêmement urgent d'élargir la route actuelle entre Crozon et l'entrée de Morgat. L'élargissement à Morgat de la route en corniche paraît impossible, et il est infiniment regrettable que l'on n'ait pas encore arrêté le tracé d'une voie très large dans les terrains de seconde zone, à partir du lavoir ou à partir de Toulc'har, pour aboutir à la place du Loc'h et rejoindre la route du cap de La Chèvre. On pourrait alors réaliser un circuit en huit à sens unique beaucoup plus sûr que la route actuelle. Il semble également indispensable de classer le tronçon qui emprunte des quais pour aller au môle. Le tournant de l'hôtel Sainte-Marine est très dangereux. On l'éviterait en supprimant l'angle aigu qui fait face à l'hôtel et en constituant là un vaste terre-plein terminé par une cale de béton pour la descente et la montée des embarcations. Le coin du port est d'ailleurs complètement ensablé et les immondices s'y accumulent.

Les nombreuses petites routes très fréquentées par les touristes sont dans un état déplorable. Il faudrait obtenir le classement des plus importantes en particulier de celle qui mène de l'entrée de Morgat au Portzic. L'entretien de cette allée ombragée ne ruinerait pas la commune et serait de nature à donner satisfaction aux riverains, qui paient a eux seuls une part importante des impôts. Les sentiers d'accès à la plage sont également à peu près impraticables.

La future chapelle de Morgat est en projet. L'Essi de Morgat ne saurait se désintéresser de la question, car un grand nombre de touristes refusent de venir à Morgat, parce que l'église est à trois kilomètres du village.

Malgré l'arrêté préfectoral, les cabines de bain deviennent chaque année plus nombreuses à Toulc'har, et les piétons arrivant à la plage ne pourront bientôt plus jouir de la vue de la mer. Nous espérons que M. l'ingénieur des ponts et chaussées à Châteaulin voudra bien faire respecter les règlements pour la saison de 1932. Il serait désolant que pour satisfaire quelques familles on en vint à gâter le paysage dans cette partie de la plage d'où l'on découvre un panorama admirable.

En terminant, le président regrette que la municipalité de Crozon n'ait pas cru devoir maintenir la subvention qu'elle versait jadis à l'Essi de Morgat. Quelles que soient les raisons invoquées, il est navrant que M. le maire de Crozon se refuse à soutenir un groupement comme le nôtre qui ne vise que le progrès et la richesse du pays. Les municipalités voisines reconnaissent les services rendus par les Essis en augmentant chaque année les subventions. N'est-il pas évident que l'avenir de la commune de Crozon est étroitement lié à l'essor de Morgat. Espérons que les rapports entre la municipalité et le Syndicat d'initiatives finiront par devenir meilleurs pour le plus grand profit de tous.

M. Thiébaut prend ensuite la parole pour féliciter la section de Morgat de son activité et montrer le progrès réalisé par l'Essi du Nord-Finistère. Il rend compte de l'avancement de la cale du Fret, qui sera terminée avant la fin de l'année grâce à la Chambre de commerce de Brest, et qui intéresse d'une façon toute spéciale l'essor touristique de la presqu'île. Il fait adopter un vœu tendant à la création d'un matériel nautique capable de transporter les automobiles et les camions de marchandises de Brest au Fret. Ce vœu est accepté à l'unanimité.

Il annonce ensuite l'édition d'un nouveau dépliant, qui nécessitera un effort financier auquel participera la section de Morgat.

Vœux adoptés par l'assemblée générale.

Vœu pour la réalisation aussi proche que possible de l'électrification de Morgat. Vœu pour la reprise des études d'adduction d'eau potable en quantité suffisante pour subvenir aux besoins d'une population qui peut être doublée pendant la saison d'été. Mise à l'étude d'un réseau d'égouts en commençant par celui du port de Morgat.

Vœu pour l'amélioration de la route Crozon-Morgat, soit par l'élargissement de la voie actuelle jusqu'à l'entrée de Morgat, soit par la création d'une nouvelle route passant par Lesquiffinec. Etablissement immédiat d'une route en seconde zone entre l'entrée de Morgat et la place du Loc'h, circuit en huit avec sens unique. Classement du tronçon allant de la place du Loch' au môle et suppression de l'angle aigu au voisinage de l'hôtel Sainte-Marine.

Vœu pour la création d'une poste auxiliaire à Morgat et pour la présence permanente pendant la saison, tout au moins, d'un monteur à Crozon, pour les réparations urgentes. Le service téléphonique a été incontestablement amélioré en 1931, et il convient d'en remercier l'administration.

Vœu pour obtenir de la municipalité un service de voirie plus matinal et plus régulier avec application de sanctions sévères contre les personnes qui déposent des détritus sur la plage ou sur les voies publiques.

Le président lève la séance.
Morgat, le 15 octobre 1931.
Le président, docteur LE COUTEUR.
Le secrétaire, BERGEROT.

Dans les années 1920, est fondé le Syndicat d'Initiatives de Crozon-Morgat. L'acronyme ESSI (commun à tous les SI) reprend l'astuce de la compagnie pétrolière Standard Oil SO qui devient ESSO pour une meilleure prononciation. Par manque de fonds, les premières années de l'ESSI se passent dans la villa "Pré Fleuri" de madame Bonain. Puis un bureau provisoire est construit à l'entrée de Morgat.

A la lecture des doléances datant de 1931, on s'aperçoit que plusieurs décennies écoulées, les problèmes subsistent, en vrac...
La chapelle fut en effet construite puis déconstruite.
La route corniche fut élargie mais l'érosion est venue contrarier cette commodité.
L'ensablement de Morgat est toujours d'actualité.
Les cabines de bain font toujours l'objet de débats variés.
Si le réseau téléphonique est bien présent, l'arrivée de la fibre optique s'est fait attendre. La fibre arrive mais l'état du port, poumon économique local, est en rade !
Quant aux eaux usées, aux égouts, à la qualité des eaux de baignade au sortir des exutoires, discussions inflammables dans les troquets !
Les problèmes de stationnement survivent l'été.
Le transrade... Liaison maritime entre le Fret et Brest... Un projet ranimé périodiquement surtout en période électorale.
L'électricité sur le môle a bien existé mais fut supprimée... Idem pour le bureau de poste...
Le Loc'h inonde les gazettes...
ETC.
Sinon, il n'y a plus d'angle droit au pied de l'ancien Hôtel St Marine devenu logements et restaurant. Le terre-plein est devenu une place pavée. Une cale permet la mise à l'eau des embarcations mais comme un port de plaisance existe, la cale n'a plus d'usage et est devenue un point d'entrée des vagues submersion.
Le risque de manque d'eau potable en été est levé en 2022 par la construction d'un réservoir à forte capacité sur les hauteurs de Crozon...
La rue passant par Lesquiffinec est en service.

Morgat à découvrir

Port de Morgat

Villas de Morgat

Locations des villas

Château de Rulianec

Quartier des pêcheurs

Hôtels d'antan

Menhirs : alignements de Ty-ar-C'huré

Cabines de bain

Ile Vierge

Les restaurants oubliés

Place d'Ys

Place de l'église

Grande marée du siècle

Vague submersion

Inondations

Môle des thoniers

Hélice de la Jeanne d'Arc

Maison du marin

Relais des pêcheurs

Les magasins d'avitaillement

Phare du Kador

Pointe du Kador

Bois du Kador

Calvaire de Margerie

Stèle France Libre

Chapelle Notre Dame de Gwel Mor

La Potinière

Quartier du Portzic

Conserveries

Rampe de la Montagne

Club de plage

Mardis de Morgat

Epicerie Félix Potin

Fontaines

Moulin à vent

Capitainerie de Morgat

Villa Gradlon

Ancienne Poste

Chemins, venelles, rues

Portzmoguer : un pirate honoré

Château d'eau Peugeot

Confiserie Landié

Cale brisée

Excursion vers les grottes marines

Nettoyage - criblage plage de Morgat

Histoire

Liaison maritime Douarnenez Morgat

Société anonyme de la plage de Morgat – Peugeot

Régates

Galerie Nuage Bleu

ESSI

Rue de la Fontaine

Tournoi de tennis coupe Breitling & Rulianec

Patrimoine militaire

MILITARIA : de Vauban, 14-18, 39-45, à nos jours...

La Serpule triangulaireGalette de fioul lourd – La guerre 14-18 vue de la presqu'île de Crozon – Algue encroûtante rose – Infanticide à Crozon – Marquage de la palette récupérable – Des nouvelles du Guillemot de TroïlCollaboration économique durant la WW2 – Georges Robin "Trompe la mort" – Inscription maritime d'antan de Camaret – Bateaux communistes à Morgat – Couvert à gibier – Evolution du châssis de toitPot de chambre souvenir, souvenir – Bureau départemental de répartition des œufs – Ambiguïté de la guerre : la bataille navale de CasablancaPlatier définition – "Petites villes de demain" miroir aux alouettes – Temps de Vanneau ! – La Marianne CrozonnaiseRue de la Fontaine, une histoire d'eau – Hommage à la Jeanne D'ArcHélice symbolique en Lanvéoc

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2022