Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Office de tourisme de Morgat

Plublicité en faïence.

L'exutoire des eaux du Loc'h sur la plage à gauche.

L'office à deux pas de la plage.

Office de tourisme de Crozon – Office de tourisme de Camaret-sur-Mer.

La quartier de Morgat est sous administration de Crozon au grand dam des Morgatois qui avaient espéré une « libération » de la même manière que Lanvéoc s'était dépêtrée de l'influence crozonnaise (fin 19ème). L'impôt de Morgat étant trop faible, la commune n'aurait pu se financer ce qui mit un terme à l'indépendance morgatoise. Le projet fortement encouragé par les notables, extérieurs à la presqu'île de Crozon, fraîchement débarqués par l'attrait de la station balnéaire naissante, avaient revendiqué cette liberté de gestion considérant Morgat comme une station d'avenir et Crozon un bourg du passé. Ils durent reconvertir leurs ambitions dans une lutte sans merci avec la municipalité pour obtenir un local et des moyens financiers pour valoriser la station. L'ESSI de Morgat occupa longuement le théâtre des initiatives pour embellir Morgat et diffuser des envies touristiques avant la seconde guerre mondiale. Les bagarres entre l'ESSI et le conseil municipal furent épiques. Puis vint le temps des vacances incontournables. Les familles venaient en voiture au bout du monde, tournaient en rond, campaient à la sauvage sur les rivages et ce fut alors le grand réveil, chaque commune devait avoir son office de tourisme et au plus haut de la vague, Crozon s'offrit un bâti annexe à la croisée des chemins. Une construction arrondie pour être dans le vent, un bureau d'accueil à une époque où la communication était en papier glacé avec de belles photos en couleurs exagérées... Morgat et ses alentours en dépliant que l'on égarait dans les fourrés à la moindre rafale maritime...

Signe des temps, le 3 décembre 2007, l'office recevait un pupitre d'accueil pour une « poste nouvelle génération ». Nouvelle formulation qui indiquait que la poste du quai de Morgat avait rendu l'âme et qu'un service d'agence postale réduit allait prendre le relais par le biais d'une convention entre la commune de Crozon et la Poste. Une employée de l'office du tourisme, tous les matins de la semaine, se transformait en postière amène. Employée rémunérée par la Poste. C'était une convention de 9 ans qui se voulait durable et reconductible. Il y avait la prise pour l'ordinateur mais pas encore l'ordinateur... Ce qui devait durer, ne dura pas... L'annexe de l'office du tourisme redevint une agence touristique estivale. A la saison, on y ajoutait des saisonniers qui renseignaient les touristes hébétés qui se demandaient ce qu'il était possible de visiter pour éviter l'ennui en famille... L'ennui, seul, se dissimule à l'ombre de la solitude, mais en famille, cela se communique et devient un sujet de mécontentement conjugal.

Septembre 2022, coup de tonnerre dans le ciel du tourisme local. La municipalité envisage de démolir l'office de tourisme de Morgat et ses toilettes publiques gratuites. Une démolition plus ou moins argumentée par le risque d'inondation, non pas de l'office, mais de toute la place et son arrière place causé par la difficulté d'évacuation de la zone humide en période de forte pluie. Des eaux de ruissellement qui peinent à rejoindre la mer à marée haute. L'office serait construit sur une buse d'évacuation qui pourrait nécessiter une amélioration...

Eté 2023. L'office reste ouvert et peuplé de touristes à brochures.

Juin 2023.

Morgat à découvrir

Port de Morgat

Villas de Morgat

Locations des villas

Château de Rulianec

Quartier des pêcheurs

Hôtels d'antan

Menhirs : alignements de Ty-ar-C'huré

Cabines de bain

Ile Vierge

Les restaurants oubliés

Place d'Ys

Place de l'église

Grande marée du siècle

Vague submersion

Inondations

Môle des thoniers

Hélice de la Jeanne d'Arc

Maison du marin

Relais des pêcheurs

Les magasins d'avitaillement

Phare du Kador

Pointe du Kador

Bois du Kador

Calvaire de Margerie

Stèle France Libre

Chapelle Notre Dame de Gwel Mor

La Potinière

Quartier du Portzic

Conserveries

Rampe de la Montagne

Club de plage

Mardis de Morgat

Epicerie Félix Potin

Fontaines

Moulin à vent

Capitainerie de Morgat

Villa Gradlon

Ancienne Poste

Chemins, venelles, rues

Château d'eau Peugeot

Confiserie Landié

Cale brisée

Excursion vers les grottes marines

Nettoyage - criblage plage de Morgat

Intégration de l'immobilier

Histoire

Liaison maritime Douarnenez Morgat

Société anonyme de la plage de Morgat – Peugeot

Régates

Galerie Nuage Bleu

ESSI

Office de tourisme de Morgat

Rue de la Fontaine

Tournoi de tennis coupe Breitling & Rulianec

Portzmoguer : un pirate honoré

Alice Coudol : résistante honorée

Patrimoine militaire

MILITARIA : de Vauban, 14-18, 39-45, à nos jours...

Des hélicoptères intérimaires ? – L'histoire d'une réserve foncière – Une friche industrielle en presqu'île ! – L'adressage va-t-il faire disparaître les hameaux ? – Des panneaux électoraux inutilisés – La flamme olympique passe dans le Goulet – Maisons préfabriquées, une époque en passe d'oubli – Les bouquets de la mortCommunauté de femmes religieuses ou sorcières ? – L'influence de Charles de Gaulle en presqu'île – Derniers actes de résistance avant la Libération – Jacques Mansion premier résistant en presqu'île de Crozon – Fenêtre à traverse - Nid d'hirondelles artificiel – Le calice des maisons – Linteau d'artisan : GOVRMELEN 1584 – Les écluses routières sont à la mode – Le mystère des lettres inversées – La bouteille de sirop Amour BaillyMouillage des sardiniersElectro-sémaphoriste du 19ème siècle – L'insupportable CharançonLitage sédimentaireTerres vaines et vagues Chapelle St Nicolas bâtiment militaire – Cale de St Nicolas, symbole de misère – Le détecteur de métaux : usages et interdictions – Un agave envahissant ou pas ? – Intégration des résidences : urbanisme – La visite de la presqu'île de Crozon par Camille Vallaud

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024