Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Fort de l'Aber modèle N°2 type 2 1846-1862

Le fort de l'Aber

Toit-terrasse pouvant recevoir 8 canons de montagne - canons de très petit calibre portés à dos de mule dans les positions en altitude. Défense côté terre avec une portée maximale de 2.7 km. Les canons n'ont jamais été installés. L'accès de la terrasse était une voûte qui couvrait la volée d'escalier.

Morgat en fond.

La construction du réduit de l'Aber est une réalisation à partir d'un plan type datant de 1846 nommé "Corps de garde pour 30 hommes".
Nomenclature du corps de garde de l'Aber pour 30 hommes.
1 & 3 - Magasin à poudre.
2 - Magasin d'artillerie.
4 - Chambrée pour trente hommes.
5 - Escalier à deux volées pour l'accès à la terrasse de tir ayant un palier (6) à mi-hauteur.
7 - Magasin aux vivres.
8 - Cuisine.
9 - Chambre du gardien.
10 - Chambre du chef de poste.
11 - Réserve à eau.
12 - Créneau de tir pour arme légère.

Les pierres de taille grise sont en dolérite. Présence de ce minéral d'origine volcanique sur le sur l'île de l'Aber et à proximité. Les murs sont en schiste ou grès existant sur place. Les séparations / cloisons sont en briques rouges de terre-cuite.

L'usage prévu est celui avant tout de casernement pour des artilleurs qui doivent servir les deux batteries derrière des talus ou des parapets en bord de falaise.

Couloir d'entrée avec au sol l'ancienne réserve à eau. Première porte à droite donnant sur la cuisine. Deuxième porte à droite, l'accès à l'escalier pour monter sur la terrasse. Porte à gauche donnant sur la loge du gardien et celle de l'officier du poste. Pièce intermédiaire, la chambrée. Pièce du fond : magasin d'artillerie avec un créneau de tir.

L'entrée vue de la chambrée avec réserve à eau au sol.

Chambrée avec crochets de hamac sur les murs.

Palier entre les 2 volées d'escalier.

Magasin des vivres et cuisine.

Cuisine.

Magasin d'artillerie et ses 3 créneaux de tirs.

Vue d'un magasin de poudre vers le second en fond.

Elément dépassant en surplomb = bretêche. Perforations pour tirs au fusil vertival : mâchicoulis.

Mâchicoulis de la bretêche. L'ennemi ne peut s'activer au pied du réduit. Procédé médiéval par lequel on versait de l'huile bouillante sur les assaillants.

Une des deux poulies participant au levage du pont-levis qui enjambait un petit fossé.

La construction des corps de garde sur les côtes françaises émane d'un travail de la commission mixte d'armement des côtes, de la Corse et des îles qui en 1841 fait l'état de la défense du littoral en reprenant parfois des lieux que Vauban au 17ème siècle avait déjà remarqué et aménagé parfois. C'est le cas de l'île de l'Aber qui a connu son corps de garde et une batterie de canons vers 1694. La flotte anglaise a tendance à mouiller en baie de Douarnenez avec l'arrière pensée de quelque coup de force par débarquement surprise.

Le corps de garde crénelé de l'île de l'Aber est bien issu du programme de défense côtière émis par le ministère de la guerre par la circulaire du 31 juillet 1846 mais il est le dernier de la presqu'île de Crozon à être construit en 1862 de sorte qu'il comporte quelques différences de conception et de réalisation par rapport à son plan initial. Prix des travaux 43000frs.

La principale modification est le renforcement de la terrasse et l’insertion de créneaux de tirs pour de petits canons. Cet armement ne sera jamais installé.

Le plan type 1846 utilisé est le modèle N°2 type 2 (le plan modèle N°2 est prévu pour 40 hommes), soit une version pour trente hommes mais dans une construction presque carrée L : 14,75m, l : 14m. Le réduit de l'Aber a des murs renforcés qui portent les cotations à L : 15,75m, l : 15,75m environ pour supporter des canons légers sur sa terrasse. Le réduit est construit sous les ordres du capitaine du génie Farjas.

Le fort de l'Aber ne sera jamais en exercice pour cause d'obsolescence précoce – comme tous ceux de sa génération, il ne résiste pas aux obus explosifs – néanmoins, il y a une présence militaire sporadique jusqu'en 1914 sans doute lors de manœuvres bien que le fort soit militairement déclassé. Seule l'armée d'occupation allemande (1940-1944) s'en sert de dépôt de munitions pour ses installations de proximité appartenant au point de défense codé Cr28.

48° 13' 30.4" N
4° 26' 13.6" O



La défense côtière avant 1939

Cam 59 Camaret

Lunette à micromètre G de côte

Télémètre Audouard

Les postes de télémétrie Audouard 1880 Rosvanvel : Kerviniou - Capucins Sud réemployé - Capucins Sud - Capucins - Capucins Nord - Stiff - Espagnols Sud - Espagnols

Poste d'observation 1920 de Cornouaille Roscanvel

Bataille de Trez Rouz Camaret

Milice garde-côte

Batteries : Basse de Cornouaille Roscanvel - Batterie de Beaufort Roscanvel - Vieille Batterie Roscanvel - Haute de Cornouaille Roscanvel - Poul Dû Crozon - Mort Anglaise Camaret - Capucins Roscanvel - Kerbonn Camaret + projecteur Camaret - Kerviniou Roscanvel - Pen-Hir Camaret - Tremet Roscanvel - Ty-Du Morgat - Portzic Crozon - Stiff Roscanvel - Pourjoint Roscanvel - Haute Pointe des Espagnols Roscanvel - Petit Gouin Camaret - Sud des Capucins Roscanvel - Batteries hautes des Capucins Roscanvel - Batterie de rupture ou bombardement - Batteries haute et basse du Kador Morgat - Rouvalour Crozon - Batteries Est de Roscanvel Roscanvel - Batterie du Run / Pont-Scorff Roscanvel - Batterie de l'île de l'Aber Crozon - Batterie extérieure de la Tour Vauban Camaret

Cabines téléphoniques de batterie

Camp Sanitaire des Capucins Roscanvel

Casernement bas de la Pointe des Espagnols Roscanvel

Casernement haut de la Pointe des Espagnols Roscanvel

Abri groupe électrogène Roscanvel

Fortifications de la Pointe des Espagnols Roscanvel

Casernement de Kerlaër Roscanvel

Casernement de Lagatjar Camaret

Baraquement Adrian

Carrière

Ile Trébéron et île aux Morts

Circulaire du 31 juillet 1846

Corps de Garde 1846 / Fort : Aber Crozon - Camaret Camaret - Kador Morgat - Postolonnec Crozon - Roscanvel Roscanvel - Rulianec Morgat

Loi de déclassement des corps de garde 1846

Loi du 17 juillet 1874 - système Séré de Rivières

Réduit de Kerbonn Camaret

Tours modèle 1811

Borne

Chemins de service Roscanvel

Créneau à lampe

Créneau de tir

Réduit de Quélern Roscanvel

Lignes de Quélern Roscanvel

Caserne Sourdis & cale Roscanvel

Les forts : Fraternité Roscanvel - Landaoudec Crozon - Lanvéoc Lanvéoc - Toulinguet Camaret - Crozon Crozon

Caponnière

Fort Robert Roscanvel

Ilot du Diable Roscanvel

Lignes de Quélern Ouest Roscanvel

Mât à pavillon

Tirs à la mer pavillon rouge

Niche pareclats

Pointe des Espagnols - Ligue Roscanvel

Postes de Douane

Poste d'inflammation des torpilles Roscanvel

Poudrière de Quelern Roscanvel

Sémaphore

Station TSF Roscanvel

Repère d'Entrée de Port R.E.P. Roscanvel

Canon de 47mm TR Mle 1885-85

Canon de 65mm TR Mle 1888-91

Canon de 75mm Mle 1908

Canon de 95mm Lahitolle Mle 1888

Canon de 100mm TR

Canon de 32 cm Mle 1870-84

Canons de siège et place

Histoire et évolution des calibres des canons

Four à boulets

Abri du champ de tir de l'Anse de Dinan

Les pierres de guerre

Les boulets

La poudre B

Tir à ricochets

Munition calibre 12.7mm SF

L'arrivée de la téléphonie dans les postes d'observation

Les Ancres de Roscanvel Roscanvel

Flotte Tardieu

Corvette Chevrette

Garde-pêche

Motte féodale de Rozan Crozon

Château-fort de Castel bihan Poulmic Lanvéoc

La ligne d'artillerie terrestre de 1914

Les piliers des terrains militaires

Sous-marin Nautilus de Robert Fulton Camaret

1404 la chute de l'Anglais à Lam Saoz Camaret

La défense antiaérienne avant 1939

Position de DCA en presqu'île avant 1939

Batterie de DCA de Kerguiridic Crozon

Projecteur et écoute de Pen ar Vir Lanvéoc

Projecteur et écoute du Grand Gouin Camaret

Abri de projecteur de la Pointe des Espagnols Roscanvel

Station d'écoute aérienne de Messibioc Lanvéoc

Autres positions françaises de projecteurs

°°°

MILITARIA : de 1939 à nos jours

La Serpule triangulaireGalette de fioul lourd – La guerre 14-18 vue de la presqu'île de Crozon – Algue encroûtante rose – Infanticide à Crozon – Marquage de la palette récupérable – Des nouvelles du Guillemot de TroïlCollaboration économique durant la WW2 – Georges Robin "Trompe la mort" – Inscription maritime d'antan de Camaret – Bateaux communistes à Morgat – Couvert à gibier – Evolution du châssis de toitPot de chambre souvenir, souvenir – Bureau départemental de répartition des œufs – Ambiguïté de la guerre : la bataille navale de CasablancaPlatier définition – "Petites villes de demain" miroir aux alouettes – Temps de Vanneau ! – La Marianne CrozonnaiseRue de la Fontaine, une histoire d'eau – Hommage à la Jeanne D'ArcHélice symbolique en Lanvéoc

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2022