Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Batterie de canons de 100mm TR 1897 Pointe des Espagnols

Port de guerre de Brest en fond.

Le "disque" métallique à boulons est une sellette de canon sur laquelle on fixait l'affût (pied) du canon de 100mm. En premier plan, dans l'une des quatre fosses à gauche et à droite, les niches à munitions fermées par des volets métalliques (disparus)

La butte en arrière plan dispose à son sommet d'un poste d'observation aérien du 19ème siècle appartenant à la batterie dite "intérieure" de canons de 320mm orientée vers la rade de Brest.

Gond de volet de niche à munitions.

Chaque canon est semi-enterré et sa cuve récupère les eaux de pluie qu'il faut évacuer par un égoût. Chaque cuve a son évacuation.

La plate-forme de la Pointe des Espagnols avec au sol les aménagements cimentés en arc de cercle constitue une batterie française (1913*) réutilisée par l'armée allemande lors de la seconde guerre mondiale. Les fosses (encuvements) sont semi-enterrées avec des murets en moellons à l'ancienne. C'est la dernière des batteries de canons de 100 mm construite par l'armée française (Cornouaille, Capucins) , elle disposait de toutes les modernités de l'époque mais en quelques années, elle perdra de sa superbe.

Cette batterie de quatre canons de 100mm TR Mle 1897 – diamètre de l'obus 100mm Tir Rapide Modèle de l'année 1897 – sous blindages en encuvements alignés accompagnés de soutes à munitions de proximité chacun, était conduite par un poste de direction de tir. Les tirs de nuit étaient aidés par deux projecteurs (90cm et 60cm) alimentés par une usine électrique et orientés d'après un poste de commande.

En 1916-1917, tous les canons de 100mm Modèle 1897 sur affût 1897 sont envoyés à la guerre (Est de la France). La batterie de la Pointe des Espagnols est donc désarmée.

L'atlas des batteries de côte de 1922 mentionne à la Pointe des Espagnols, 2 canons de 100 Mle 1881 (sur la batterie de 100mm) ainsi que 4 pièces de 75 modèle 1922 en défense anti-aérienne.

Usés par l'armée de terre lors de la première guerre mondiale, les canons de 100mm récupérables furent réalésés et leur calibre fut passé à 105mm vers 1930. Seulement trois des quatre canons furent réinstallés. Ces canons étaient aussi antiaériens et remplaçaient les différentes batteries lourdes (de marine) démantelées à partir de 1904.

Ces canons de batterie de côte prétendument affectés à un usage anti-aérien pour cette batterie juste en face du port militaire de Brest est une incongruité. Ces canons réalésés ont une cadence de tir de 3 coups à la minute (5 d'origine) à la condition que l'affût reste en position fixe. Suivre un avion biplan de 1920 et suivre un avion de chasse de 1939 n'est pas la même tâche. La portée des obus en altitude est naturellement abaissée par rapport à une portée de marine (environ 14 km) ce qui rend ces canons peu efficaces sur des bombardiers volant à très haute altitude d'autant que la mobilité de l'affût est modeste. C'est à se titre, sans doute, que l'armée française classe la batterie en batterie de réserve soit une batterie en état de marche mais ne disposant pas de munitions sur place.

Cette installation fut aussi le dernier aménagement militaire français des fortifications de la Pointe des Espagnols. Les Allemands y ajouteront un appontement de déchargement, une batterie antiaérienne, un stützpunkt.

En 2001, après l'attentat des tours jumelles de New-York, des batteries antiaériennes mobiles de l'armée ont été mobilisées brièvement.

* La date de 1913 est incertaine. Dans la presse régionale, on annonce la mise à disposition de canons de 100 mm  modèle 1897 en 1899. Canons fabriqués à la fonderie de Ruelle et affûts fabriqués par la compagnie de Fives-Lille. D'autres sources privilégient les dates de 1901 à 1910.

La Pointe des Espagnols tirant son nom du retranchement espagnol in-situ étant devenue touristique pour son panorama, après la seconde guerre mondiale, les encuvements furent rebouchés jusqu'en 2023. Un projet de valorisation du bâti militaire d'un montant d'1.7 million € de l'ensemble du site a contribué à "l'exhumation" d'une batterie appartenant à une période d'équipements militaires à la recherche de performances que l'évolution technologique des avions et des navires de guerre exigeait.

48° 20' 27.8" N
4° 32' 1.8" O



La défense côtière avant 1939

Goulet de Brest

Postes de projecteur du Goulet Roscanvel

Cam 59 Camaret

Lunette à micromètre G de côte

Télémètre Audouard

Les postes de télémétrie Audouard 1880 Rosvanvel : Kerviniou - Capucins Sud réemployé - Capucins Sud - Capucins - Capucins Nord - Stiff - Espagnols Sud - Espagnols

Poste d'observation 1920 de Cornouaille Roscanvel

Bataille de Trez Rouz Camaret

Milice garde-côte

Batteries : Basse de Cornouaille Roscanvel - Batterie de Beaufort Roscanvel - Vieille Batterie Roscanvel - Haute de Cornouaille Roscanvel - Poul Dû Crozon - Mort Anglaise Camaret - Capucins Roscanvel - Kerbonn Camaret + projecteur Camaret - Kerviniou Roscanvel - Pen-Hir Camaret - Tremet Roscanvel - Ty-Du Morgat - Portzic Crozon - Stiff Roscanvel - Pourjoint Roscanvel - Haute Pointe des Espagnols Roscanvel - Petit Gouin Camaret - Sud des Capucins Roscanvel - Batteries hautes des Capucins Roscanvel - Batterie de rupture ou bombardement - Batteries haute et basse du Kador Morgat - Rouvalour Crozon - Batteries Est de Roscanvel Roscanvel - Batterie du Run / Pont-Scorff Roscanvel - Batterie de l'île de l'Aber Crozon - Batterie extérieure de la Tour Vauban Camaret - Batterie de Dinan Crozon

Cabines téléphoniques de batterie

Camp Sanitaire des Capucins Roscanvel

Casernement bas de la Pointe des Espagnols Roscanvel

Casernement haut de la Pointe des Espagnols Roscanvel

Abri groupe électrogène Roscanvel

Fortifications de la Pointe des Espagnols Roscanvel

Casernement de Kerlaër Roscanvel

Casernement de Lagatjar Camaret

Baraquement Adrian

Carrière

Ile Trébéron et île aux Morts

Île Longue avant 1939

Camp d'internés de l'Île Longue

Circulaire du 31 juillet 1846

Corps de Garde 1846 / Fort : Aber Crozon - Camaret Camaret - Kador Morgat - Postolonnec Crozon - Roscanvel Roscanvel - Rulianec Morgat

Loi de déclassement des corps de garde 1846

Loi du 17 juillet 1874 - système Séré de Rivières

Loi du 3 juillet 1877 - réquisitions de l'armée

Réduit de Kerbonn Camaret

Tours modèle 1811

Borne

Chemins de service Roscanvel

Créneau à lampe

Créneau de tir

Réduit de Quélern Roscanvel

Lignes de Quélern Roscanvel

Caserne Sourdis & cale Roscanvel

Les forts : Fraternité Roscanvel - Landaoudec Crozon - Lanvéoc Lanvéoc - Toulinguet Camaret - Crozon Crozon

Caponnière

Fort Robert Roscanvel

Ilot du Diable Roscanvel

Lignes de Quélern Ouest Roscanvel

Mât à pavillon

Tirs à la mer pavillon rouge

Niche pareclats

Pointe des Espagnols - Ligue Roscanvel

Postes de Douane

Poste d'inflammation des torpilles Roscanvel

Poudrière de Quelern Roscanvel

Sémaphore

Station TSF Roscanvel

Repère d'Entrée de Port R.E.P. Roscanvel

Canon de 47mm TR Mle 1885-85

Canon de 65mm TR Mle 1888-91

Canon de 75mm Mle 1908

Canon de 95mm Lahitolle Mle 1888

Canon de 100mm TR

Canon de 32 cm Mle 1870-84

Canons de siège et place

Histoire et évolution des calibres des canons

Four à boulets

Abri du champ de tir de l'Anse de Dinan

Les pierres de guerre

Les boulets

La poudre B

Tir à ricochets

Munition calibre 12.7mm SF

L'arrivée de la téléphonie dans les postes d'observation

Les Ancres de Roscanvel Roscanvel

Flotte Tardieu

Corvette Chevrette

Garde-pêche

Motte féodale de Rozan Crozon

Château-fort de Castel bihan Poulmic Lanvéoc

La ligne d'artillerie terrestre de 1914

Les piliers des terrains militaires

Sous-marin Nautilus de Robert Fulton Camaret

1404 la chute de l'Anglais à Lam Saoz Camaret

La BAN de Lanvéoc-Poulmic Lanvéoc

La défense antiaérienne avant 1939

Position de DCA en presqu'île avant 1939

Batterie de DCA de Kerguiridic Crozon

Batterie de 100mm Pointe des Espagnols Roscanvel

Projecteur et écoute de Pen ar Vir Lanvéoc

Projecteur et écoute du Grand Gouin Camaret

Abri de projecteur de la Pointe des Espagnols Roscanvel

Station d'écoute aérienne de Messibioc Lanvéoc

Autres positions françaises de projecteurs

°°°

MILITARIA : de 1939 à nos jours

Porte-conteneurs à l'ancre – Le bilinguisme routier plein de surprises – Lister les boiteux et les idiots ! – Les inquiétudes de la carte scolaire – 1944 US + FFI/FFL contre les postes avancés allemands – Le canon belge antichar de "carrefour" – Toul ar Stang le hameau des orphelins – Munition FX – WW2 : Russes blancs à Toul ar Stang – La chapelle St Michel de Tromel – La station météo de la BAN – La chapelle de Trovéoc – La Route Neuve – Usages de la prière prônale – Le cimetière de Crozon – Les pierres tombales de noblesse – Les troncs des pauvres – Temples druidiques – Un tronçon d'un ancien Grand Chemin en Argol – Kergoff : vie et mort d'un hameau oublié – La population baisse de 3.9% en presqu'île (page actualisée) – Souvenir de la chapelle de la Trinité d'Argol – La mort à nouveau :  accidents – Les trois mamelles de Ste Gwen en Argol – La preuve par le bœufPanneaux routiers à l'enversMairie de Landévennec – Le château du roi Gradlon – Le Bois du Loc'h subit les changements de régime.

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024