Ecole Saint Hernot - Maison des minéraux

Première école de garçons. A droite, première porte, la classe des garçons, la seconde l'extension ultérieure de la classe des filles.

A gauche, nouvelle école devenue maison des minéraux.

Premier bâti pour les garçons puis école des filles.

Les toilettes pour les filles et le mur "obligatoire" qui séparait les filles des garçons dans toutes les écoles du 19ème siècle.

Une école de St Hernot publique primaire de garçons est construite en 1875 ayant une seule classe avec un poêle au milieu de celle-ci et des murs blanchis à la chaux avec un plancher en bois sur vide sanitaire. L'instituteur directeur vivait dans la maison qui donne sur la route. Salon et cuisine au rez de chaussée, chambres à l'étage. La cuisinière à bois faisait office de chauffage du logement. Les chaussettes de laine remplissaient mieux cette tâche. Cave en sous-sol pour conserver l'alimentation par exemple. L'eau au puits, lui-même à sec en été. Toilettes spartiates dans la cour.

Le plan Gustave Bigot, architecte départemental des bâtiments publics, exécuté par l'entreprise Boucharé pour 10335 frs est modifié par l'architecte Marie (Châteaulin) par l'ajout d'une classe (plus petite) de filles dans le prolongement de celle des garçons, en 1893. Les enfants viennent de loin, souvent, en sabots par les chemins boueux et font sécher leurs galoches et vareuses ou pèlerines autour du poêle.

1910, une nouvelle école est construite à côté, l'esthétique y est la même, seules les proportions changent. L'ancien bâti devient l'école des filles et le nouveau celui des garçons. La population bien que disséminée dans une multitude de hameaux est tout de même élevée.

Au cours de la seconde guerre mondiale, par manque d'instituteurs masculins envoyés au front, les classes furent mixtes et les villageois en oublièrent presque les drames de la guerre tant le drame de la mixité parut prédominant - il ne se passa rien - les garçons jouèrent entre garçons et les filles entre filles lors des récréations sous le préhau, les jours de pluie.

La pêche et l'agriculture toutes deux déclinantes, la population se déplaça et fut remplacée par de nouveaux venus et un habitat secondaire dont les propriétaires étaient équipés de voiture. Les écoles de Saint Hernot furent fermées. Une partie des bâtiments est désormais la Maison des minéraux.

48° 12' 14.38" N
4° 31' 40.58" O

Pointe du Guern / Tréboul

Eglise Saint Pierre et retable

Eglise Saint-Jean de Leïdez

Chapelle St Fiacre

Chapelle Saint Philibert - St Drigent

Les 2 Chapelles Saint Laurent

Chapelle St Hernot

Calvaires de Crozon

Calvaires de Tal ar Groas

L'ancienne forge de Tal ar Groas

Presbytère

Maisons de nobles

Manoir de Trébéron

Manoir d'Hirgars

Manoir de Kerivoas

Moulins à vent

Corps de garde de Postolonnec

Corps de garde de l'Aber

Colonie Ker-Jeanne du Portzic

Gendarmeries et écuries

Bars hôtels restaurants

Les mairies de Crozon

La poste

Rue Charles Levenez

Rue Louis-René de Caradeuc de La Chalotais

Labouret maître verrier

Maison de l'architecte Netter

Menez Gorre

Fontaines

St Fiacre

Rostellec

Menhirs dolmens

Tombes du Commonwealth

Ramassage industriel des galets

Four à Chaux de Rozan

L'étang de l'Aber

Jumelage Sligo-Crozon

Plage de Lostmarc'h

Maison paroissiale

Centre culturel

Sculpteur Jacques Boënnec

Auguste Dizerbo

Colonie de vacances

Le centre des impôts de Crozon

Cinéma Le Rex

Conserverie Péron

Résidence seniors

Le port du Fret

 

Ecoles

Ecole Jeanne d'Arc - Ecole Sainte Anne - Ecole de Saint Fiacre - Ecole Jean Jaurès - Ecole de Tal ar Groas - CES Alain - Ecole Saint Hernot



A la une :

Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Traitement administratif allemand des bombardements anglais et américains de la seconde guerre mondiale.
La chenille Psi spéciale ligne jaune continue et la Punaise grise toute de grisaille vêtue.
Ariane nous rappelle qu'elle est encore présente dans le Finistère.
Le tir à ricochets, tout un art !
De la flûte au porte-conteneurs...
Les fours à boulets de la presqu'île de Crozon.
L'hybridation des oies.
Membre de l'association des Vieilles Tiges pour l'éternité.
La sculpture de Georges Violet : St Pol Roux.
Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique
Rue de la Chalotais - Louis-René de Caradeuc de La Chalotais : tout sur l'affaire de Bretagne.
L'araignée Epeire diadème utile au jardin.
Un Caïman survole le port de Camaret !
Des étuis de calibre français 12.7mm : le reflet d'une réussite familiale industrielle.
Rallye Super - Casino - Leader Price - Aldi, la valse des enseignes.
Votre opinion : "Vivre en presqu'île de Crozon, trompe l'œil ou paradis ?"
CONTESTATION POPULAIRE : des traces de colère sur les murs !
L'affaire du cimetière déplacé.
Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Pêche.
Le port du Fret.





°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021