Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Réparation mécanique des bateaux du sillon de Camaret-sur-Mer

La multiplication des chantiers navals sur le sillon de Camaret-sur-Mer est terminée depuis longtemps déjà. Après le temps de la construction des bateaux de pêche, un second souffle fut espéré au travers de l'entretien maritime. L'entretien mécanique, l'entretien de la coque permettaient de créer quelques ateliers de réparation qui remplaçaient que très partiellement l'effervescence d'antan. Un chantier naval pouvait avoir un effectif de 30 charpentiers de marine. Un atelier de réparations peut tourner rond avec quelques personnels qualifiés.

Les embarcations du passé réclamaient une vérification parfois pluriannuelle, aujourd'hui plusieurs années peuvent s'écouler entre deux mises à niveau... Les bateaux de plaisance sont dailleurs presque jetables...

Le sillon de Camaret-sur-Mer était un phénomène géologique à l'instar du sillon de Landévennec et celui des Anglais. Le dépôt naturel de galets marins fut aménagé pour en tirer des bénéfices économiques mais le sillon empierré, élargi, puis bétonné est resté la propriété de la commune afin de préserver le contrôle des aménagements et pouvoir à terme échu s'en débarrasser.

Ainsi, la société PMM, Presqu'île Mécanique Marine qui occupa l'extrême pointe du sillon à partir de 2013 bénéficiait d'une A.O.T. (Autorisation d'occupation temporaire) communale de 35 ans. La société qui occupait les locaux (Mécamar 1978-2013) préalablement avait la même contrainte. Précédemment encore, les lieux avaient pour entrepreneur Dominique Grouhel (1907-1998), ancien pêcheur, qui fut un mécanicien qui installait les moteurs de bateaux à bord, tout particulièrement, des langoustiers tel que «Ma Petite Folie». En remontant le temps encore, la concession appartint à Mr Langlois qui travaillait dans la mécanique maritime mais à une période ou le matériel était plutôt considéré comme une invention incertaine.

Camaret à découvrir

Aller à l'essentiel

Pointe de Pen-Hir

Manoir de Saint Pol Roux

Phare du Toulinguet

Tour Vauban

Alignements de Lagatjar et plus...

Patrimoine religieux

Eglise Saint Rémi

Chapelle ND de Rocamadour

Chapelle de Saint Julien

Calvaires

Pointe du Grand Gouin - du Couvent

Chanoine Bossennec

Le port, les quais...

Cimetière de bateau

Feux d'entrée du port

Arche de Camaret

Grue à mâter d'armement

Etang de Prat ar Pont & submersions

Quais

Brise-lames du port Vauban

Quartier du Stivel

Sauvetage en mer

Slipway

Béziers conserverie

Cabanes noires de coaltar

Chantier naval

L'usine rouge

Pressage des piles de sardines

Grand Magasin

Port de plaisance

Fresque murale Sevellec Henriot

Des pierres...

Villas de la Montagne – des artistes

Abri du marin

Hôtels "historiques"

In hoc signo vinces

Maison d'armateur

Maison des mareyeurs

Rues de Reims, Dixmude, de la Marne

Place St Thomas

Moulin à vent

Rue/impasse du Moulin Cassé

Pont du Kerloc'h

Réservoir à eau de la gare

Abattoir

Fontaines

Salle de Venise

Station service Purfina

Histoire

La vague artistique 19-20ème

Limites communales

Rue Georges Ancey

Chez Mémé Germaine

Auberge de jeunesse

Divers

Borne 1000km GR34

Ecole du Lannic

Ecole du Kerloc'h

Réparation mécanique

Patrimoine militaire

MILITARIA : de Vauban, 14-18, 39-45, à nos jours...

Aide sociale d'antan – Histoire du réseau électrique – L'ESSI: Morgat à la peineGarde-fou – Le môle de Lanvéoc – Container chinois – Le pont sans maître : Kervéneuré – Hommage au Nuage Bleu – La rafle de Crozon – La ravageuse Pyrale du buisSablière sculptée

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2022