Garde des côtes Allemand et Grenzaufsichtsstelle GAST dès 1940

Ci-dessus, la photographie de propagande allemande montre que désormais les plages de la zone occupée sont gardées. Un soldat muni de jumelles, son fusil appuyé contre un canon antichar.  Les Presqu'îliens ont vu cette photo sur des affiches ou dans la presse en Août 1940. La guerre s'installe pour de bon et si ce n'est pas leurs falaises qui sont représentées, ils ont sans-doute vu que les patrouilles de gardes armés marchent sur leurs sentiers côtiers. Pour l'instant, ceux-ci ne sont pas agressifs, ils ont reçu l'ordre d'être aimable avec la population car les autorités allemandes recherchent une vive collaboration de la part des Français aimant leur patrie, aimant la France en bon ordre comme ils disent.

Le mercredi 19 juin 1940, l'armée allemande accompagnée de gendarmes de Crozon envahissent la presqu'île de Crozon. Ils ont prévenu qu'au matin il serait à l'Est et que dans l'après-midi ils seraient dans la partie Ouest, soit Camaret. Ils sont à l'heure et souriants. Ce sont des unités combattantes provisoires.

Le 08 août 1940, la bataille d'Angleterre commence. L'aviation allemande – Luftwaffe – engage 2669 avions pour anéantir l'aviation anglaise (RAF).

En août 1940, par voie de presse et de propagande allemande, les Presqu'îliens sont informés que les plages et les ports, comme partout en zone occupée, vont être désormais sous surveillance des garde-côtes Allemands. Des photographies accompagnent les articles des quotidiens régionnaux ou les affiches officielles. Dans les ports, ce sont des soldats de la Grenzaufsichtsstelle (GAST) – douane militaire maritime. Ils contrôlent la circulation des embarcations et tout particulièrement celles des pêcheurs pour éviter le trafic d'armes et le passage de résistants vers l'Angleterre mais ils "organisent" aussi des passages d'espions germaniques vers les Îles Britanniques. Cette unité est subordonnée à la Zollgrenzschutz (ZGS), la douane nazie composée d'anciens fonctionnaires d'état qui progressivement seront remplacés par des SS du régime nazi. En dehors des ports tels que Camaret et Morgat, les gardes de côte émanent des troupes d'occupation dont la 343ème ID de forteresse hors batteries de côte et antiaériennes. En cet été 1940, les soldats Allemands pensent à la baignade et laissent les civils, tout particulièrement les jeunes femmes se baigner dans les zones gardées... Cela ne va pas durer.

La propagande explique que l'Allemagne protège la France des envahisseurs et qu'elle compte sur la réciprocité de la part des Français. La France est en danger et grâce aux sacrifices de l'Allemagne, la véritable alliée de la patrie et des Français, ces derniers seront saufs ! Le mensonge est éhonté et plaît à quelques-uns.

Le 8 décembre 1941 : Führerweisung Nr. 39 – «Übergang zur Verteidigung» – Passage à la défensive. Jusqu'à cette date, les "garde-côtes" Allemands augmentent les kilomètres de barbelés sur les abords des plages et augmentent les rondes de jour comme de nuit. L'accès aux plages est de moins en moins possible.

Le 23 mars 1942 : Führerweisung Nr. 40 – Ordre est donné de construire le Mur de l'Atlantique. Les travaux commencent en août 1942. Le passage de la méthode garde-côte à la défense en béton armé fut donc très progressive à mesure de la dégradation du contexte de guerre en défaveur d'Hitler.

En presqu'île de Crozon, la présence militaire sur les plages n'est pas une nouveauté, elle commence après l'envahissement des Romains qui tiennent une ligne de défense côtière (limes), se poursuit par les guets de mer, puis les milices garde-côtes durant des siècles de guerre avec les Anglais puis l'armée veille avec plus ou moins de constance et de moyens humains avec le 87ème RIT jusqu'en 1914. Avant que la troupe allemande n'occupe le terrain en 1940, l'armée française postent deux soldats du 248ème RI avec une mitrailleuse de la première guerre mondiale en tous lieux susceptibles de subir un débarquement. L'ennemi est susceptible de prendre Brest à revers. Ancienne idée que Vauban déjà craignait et qu'un contingent espagnol avait réussi à la pointe éponyme. Ainsi depuis l'antiquité jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale, les Presqu'îliens ont toujours connu des garde-côtes armés...



Mur de l'Atlantique

Garde de côte Allemand 1940

Saint Efflez

Capitulation

Wn Cr6 Abris de Kersiguenou

Appontement pte des Espagnols

Batterie antiaérienne de Cornouaille

Poste de tir des mines de Cornouaille

Batterie antiaérienne pointe des Espagnols Cr332

SeeTakt C 42 - Position radar Cr42

Batterie antiaérienne de Botsand

Batterie antiaérienne de Kertanguy

Batterie du Menez Caon

Station radar du Menez Luz

Détails de mission du bombardement du 3 septembre 1944

Bombardement du 25-26 août 1944

Missions RAF 1940

Missions RAF 1941

Missions RAF 1942

Missions RAF 1943

Missions RAF USAAF 1944

Administration des bombardements

Pourjoint

Cap de la Chèvre

Gouin

Aber

Bunker 501 et 502

Bunker 515

Bunker 601

Bunker 621

Bunker 627

Bunker 633

Bunker 634

Bunker 636a

Bunker 638

Bunker 669

Bunker 668

Petit Gouin

Bunker VF2a

Bunker tobrouk Vf25

Bunker tobrouk Vf8 58 c & d

Mg-stand multi-créneaux

Bunker wellblech - tôle métro Vf1b

Kabelbrunnen - puits à câbles

Marquages bunkers

Bunker aux croisements

Portes et créneaux de bunker

Tranchées

Blockhauss Crozon

Goulien

Wn Cr7 Kersiguénou Sud

Wn Cr? Pointe de Trébéron

Infirmerie Crozon

Kergalet

La Palue

Penaros

Wn Cr5 Kerloch

Wn Cr323 Batterie antiaérienne Saint Jean

Wn Cr330 Batterie antiaérienne Pont-Scorff

Wn Cr354 Batterie antiaréienne de Trébéron

Wn Cr507 Station radio Kervenguy

Kriegsfischkutter

Morgat

Pointe du Menhir

Porte de Crozon

Rulianec

Bunkers de Telgruc

Défense allemande de Telgruc

Les caissons du Fret

Canon 164.7mm

Vestige de canon

Cantine allemande

Cartouche 12.7mm

Duc d'albe de Lanvéoc

Encuvement 2cm flak

Encuvement fl243a

Encuvement fl307

Torpedobatterie Pointe Robert

Torpedobatterie de Cornouaille

Baril

Mkb Kerbonn

Moulins de Kerret

Munitions historiques

Piquets

Poutrelles

Stutzpunkt de Roscanvel

Tetraedre

Asperges de Rommel

Obstacles anti-débarquement en bois

Porte belge - porte Cointet

Les citernes

Le Fret quartier sanitaire allemand

Vedette fluviale - Flugbebriebsboot

Patrouilleur d'avant-poste - Vorpostenboot

Escadrille E6 ou 6e et hydravions Latécoère 521-522-523

Küstenfliegergruppe 406

Spitfire Mk Ia PR P9385

Avion fusée Messerschmitt 163 Komet

Aérodrome leurre

Stations de radio guidage allemandes

Position d'un projecteur de 60cm Flak-Sw 36

Mines allemandes

Radar et écoute acoustique

Embase béton de canon Flak 2cm

5e Panzerdivision

Une entreprise française participe au Mur de l'Atlantique

°°°

FORTS FORTIFICATIONS BATTERIES DE COTE AVANT 1939

APRES 1945

DESTINS DES HOMMES ET FEMMES DE GUERRE

Vestiges à identifier



A la une :

La Musaraigne, une amie du jardinier.
Bunker 634 : un blockhaus à coupole en 4 exemplaires en Roscanvel.
Remorqueur océanique et manutention d'ancres.
Le bunker 515 neu présent en presqu'île de Crozon.
Un câblier "français" dans l'anse de Morgat.
Un coup de vent différemment géré.
Carrière – Excavation militaire pour l'extraction de matériaux de construction des batteries de côte.
Des avisos et des hommages dans le Goulet.
Bâtiments-écoles type Léopard BE
Le guano à la loupe.
La grésification des sables dunaires.
Les manœuvres militaires de Telgruc.
Les fontaines lavoirs de Telgruc-sur-Mer.
La décharge de Kerlaër refait parler d'elle.
La digue de Telgruc-sur-Mer cache des histoires.
La ganivelle travaille à la survie des dunes.
La fausse méduse inoffensive : la jolie Vélelle.
Pêche du bord à vos risques et périls.
La vague artistique de Camaret au 19ème et début du 20ème. Des grands noms de la culture.
Pluie de météorites sur Crozon Lostmarc'h, pas de victimes en dehors d'une certitude !
Le pirate Portzmoguer honoré à Morgat par une rue.
Tregoudan se sépare de Crozon, une affaire d'état !
Marcel Sauvaige un peintre de la Bande Noire à Camaret.
L'Anatife le grand voyageur océanique !
Les pommiers à cidre dispersés.
Sondage : Quel avenir pour la Presqu'île de Crozon ?
Les papes Grégoire XI et Paul II bénissent Camaret-sur-Mer.
L'histoire de l'aménagement du rocher du Mengant en balise du Mengam.
Repère d'Entrée de Port – R.E.P.
La Pointe du Gouin s'appelait la Pointe du Couvent.
Le garde-pêche un navire oublié !
La garde des côtes allemande dès août 1940, signe que la guerre s'installe.
La milice garde-côte tout à l'honneur des Crozonnais !
La fin du remorqueur Atlas.
Le wingfoil arrive en presqu'île en force !
Position de l'armée française de projecteur et d'écoute au Grand Gouin.
Scène de guerre à Kerbonn, des activistes en arme !
Une MIG dans les dunes grises.
BATRAL BÂtiment de TRAnsport Léger Dumont d'Urville coque L9032.
L'évolution de l'usage de la voiture en presqu'île de Crozon.
La R.A.F. en mission sur la presqu'île en 1940 1941 1942 puis 1943 et enfin 1944.
Vestiges de guerre à identifier pour fins limiers !
La Feldkommandantur 752.
Les fruiteries de village.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021