Penn maout coiffe bretonne de la Presqu'île de Crozon

Coiffe penn maout portant 7 fleurs pour rappeler les 7 évêchés de Bretagne.

L'épingle de Pardon - Spilh Pardon - attache le châle au chemisier et évite ainsi qu'il ne glisse lors des danses. Cette épingle est aussi une marque de statut marital.

Coiffe de travail sans broderies pour les employées d'hôtel, de maison...

Penn maout, tête de bélier ! La coiffe bretonne de l'Ouest de la Presqu'île de Crozon concernant les communes de Roscanvel, Camaret, Morgat, Crozon, Telgruc-sur-Mer, Lanvéoc et Landévennec, tire son nom du large ruban blanc dont les deux grandes boucles symbolisent les cornes enroulées du bélier. Ces deux grandes boucles sont d'ailleurs l'élément distinctif et exclusif de cette coiffe bretonne qui est aussi classifiée dans la « famille » des coiffes nommées « penn sardin » tête de sardine et dont les rubans sont petits, voire discrets. Il existe donc plusieurs coiffes « penn sardin » qui dans les détails divergent et sont attribuées dans plusieurs localités avoisinantes.

Les Crozonnaizes passait un bonnet de laine légère noire sur le chignon et attachait à celui-ci leur coiffe avec de fines épingles. Les femmes les plus âgées se passaient de ce bonnet et favorisaient les épingles à cheveux.

Le tule qui constitue la base de la coiffe était fabriqué selon les procédés des filets de pêche. Chaque Crozonnaise avait plusieurs coiffes. Celle de travail était sans broderie, celle de petit apparat avait quelques broderies, quant à la coiffe des cérémonies (souvent religieuses), elle se devait d'être la plus ornementée possible, signe d'aisance sociale. Une femme devait donner une image valorisante d'elle-même pour trouver un beau parti.

A l'ouverture des conserveries de sardines dès 1870 en presqu'île la coiffe penn maout est devenue en quelque sorte une coiffe obligatoire de travail pour les ouvrières afin que leurs cheveux ne se mélangent pas à la fabrication des sardines à l'huile.

Argol, le pays du Faou jusqu'à Chateaulin arbore une toute autre coiffe. La coiffe aux ailes d'hirondelle du pays Rouzig.

Coiffe pour enfant.

Coiffe paysanne pour le travail aux champs

Curiosités du pays

La coiffe du pays Rouzig

La coiffe Penn-Maout

Abreuvoirs anciens

Auge en pierre

Broyeuse hache-lande

Faneuse ancienne

Charrue de fonderie

Machine à traire

Bois de chauffage d'antan

Four à pain traditionnel breton

Chemins des goémoniers

Maison bateau de Crozon : une caloge

Publicités murales

Street-art

Mosaïques et devantures

Gares bigoudenes

Haltes et PN

Ponts ferroviaires

Brume et embruns - différence

Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ?

Ecume de mer

Tempête d'écume

Ruisseau du Kerloc'h

Ruisseau de l'Aber

Palplanche

Panneau indicateur

Tombe en ardoise

Tombe en fer forgé et fonte d'art

Eglises et chapelles

Calvaires

Niche votive

Gués

Aubette

Clôture en béton armé sur mur bahut des années 1920-1930

Garde-corps de fenêtre en ferronnerie

Bac de lavage en béton

Pompe à bras

Puits

Pompage électrique

Voies Decauville

Cachoutage des voiles

Grand pavois

Embossage

Canon bollard

Mouillage forain

Balise de Basse Vieille

Espar

Arrondir les angles

Patrouilleur Kermorvan

Ardoises gravées

Borne des 1000 km du Gr34

Tessons de bouteille sur les murs

Devantures

Croix celtique

Vélo Anquetil

Moteur CLM

Soubassement en faux-appareils

Borne incendie



A la une :

Des champignons bien visibles : Lépiote et Coprin chevelu. Le Scléroderme commun nettement plus discret.
Le speed sail : le sport du vent et du sable.
L'abeille charpentière qui fait peur !
L'orge maritime, une céréale manquée !
Plantes invasives du littoral à leurs risques et périls
Liaisons maritimes.
La lunette à micromètre G de côte.
BCR Marne : retour en terre natale !
Les mouches et les hommes : vie commune impossible.
La Punaise arlequin qui adore se mettre en avant !
Le Cossus gâte-bois amoureux des vergers !
L'antipathique hanneton commun.
L'histoire des pompes à essence de la presqu'île de Crozon.
Le mauvais souvenir des marées noires en presqu'île.
Voie verte en cours de développement.
Le kiosque flottant avec sa baignoire !
La batterie de Beaufort, l'avant période Vaubanienne.
Le ruisseau de l'Aber et ses moulins à eau.
Départ des marins pêcheurs résistants vers l'Angleterre.
La Martre des pins, ex-nuisible, peine à traverser les routes.
Etape du Tour de France en presqu'île de Crozon. Les photos de la caravane publicitaire.
Pétroliers en rade Brest : les livreurs de votre carburant.
L'Oursin cœur ou Souris des mers.
Une borne à incendie, rien que des normes !
Un orchestre de la seconde guerre mondiale.
Souvenir de la naissance du gouffre du Cap de la Chèvre.
Le sablier Stellamaris.
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Un petit papillon qui tend à se raréfier : l'Hespérie du faux buis.
Deux lignes de haute-tension pour la presqu'île !
Machine à traire Diabolo.
La voie romaine : la via rupta devenue route.
Recherche désespérément l'histoire de Kerédan en Telgruc !!!
La chute de l'Anglais à Lam Saoz.
Batailles navales à Camaret ! Sourdéac contre Fontenelle.
Les anciens ermitages les toponymes en Lan.
La monnaie de Postume en usage en presqu'île.
La position française de projecteur de marine de la batterie de Kerbonn.
La table de sacrifice de Pen-Hir.
La pointe du Guern / Tréboul une zone protégée ?!
Le chemin des ancres.
Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Pêche.
Le port du Fret.





Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021