Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

Petites annonces de rencontre en presqu'île de Crozon

« Homme recherche femme disposée pour conversation. »
« Homme respectable recherche dame de compagnie pour promenade. »
« Homme recherche femme d'intérieur*. »
Publications sur papier journal entre les réclames pour les pommades miracles et les machines outils révolutionnaires.

Les petites annonces de rencontre publiées dans les journaux locaux de la fin du 19ème siècle, début du 20ème étaient récurrentes pour que les presqu'îliens pussent vivre d'amour et d'eau fraîche. Les femmes n'était pas en reste mais cette audace, à l'époque des qu'en-dira-t-on, risquait de forger une réputation de femme de petite vertu à la moindre rumeur. Publier une annonce pouvait s'avérer être une crucifixion en place publique. Une annonce féminine suscitait une très relative tolérance mais plusieurs publications étaient une inconvenance notoire pouvant réclamer une intervention du curé jusqu'au sermon du dimanche prônant la remise du destin amoureux des femmes esseulées à l'agence matrimoniale suprême, celle de Dieu, seul gestionnaire des inclinations recommandées.

« Femme de bonne mœurs recherche un homme sérieux pour mariage. Correspondance préalable exigée. »

L'homme n'avait pas à préciser ses mœurs dans son annonce et proposait une rencontre verbale et ludique en préalable. La femme devait signaler sa moralité afin de prouver sa capacité à être une femme d'intérieur irréprochable. Le fameux sérieux masculin était attendu... Toujours attendu, les siècles passant... La méthodologie de la rencontre par annonce a changé de procédé technique, pour le reste...

Répondre à une annonce de rencontre publiée dans la presse nécessitait d'écrire une lettre au journal qui transmettait, c'était long... Parfois plusieurs semaines pour obtenir une réponse prudente...

Ensuite, les échanges se faisaient par courriers manuscrits envoyés par la poste de sorte que le postier savait qu'il y avait anguille sous roche. Par effet de résonance des commérages, on apprenait en quelques semaines qu'une femme de la commune, souvent veuve, cherchait des épaules. La durée du deuil était alors expertisée. 2 ans était la règle de base. 5 années étaient appréciées. Honneur au mari défunt même s'il s'agissait d'une crapule. La femme n'étant pas indépendante financièrement, on tolérait quelques écarts dans les échéances. Néanmoins, il fallait vraiment que la rue soit proche de la dame et les enfants en bas âge pour qu'une femme enfreignit la temporalité du veuvage.

Ces annonces de langue française ne concernaient qu'une classe administrative ou bourgeoise francophone. La population agricole ou issue de la pêche de la presqu'île de Crozon étant bretonnante, celle-ci n'avait pas accès à cette ouverture sur le hasard des rencontres. Le mariage était souvent arrangé dans le voisinage.

Les guerres avaient le don de réduire le nombre d'homme en bon état de marche. Les recherches féminines d'après guerre étaient les seules classifiées comme convenables car chacun reconnaissait qu'une femme seule n'avait aucun avenir. Trop peu de métiers s'ouvraient à elle. En dehors d'employée des postes et d'institutrice, l'offre était rare pour la classe moyenne.

La seconde guerre mondiale fit apparaître des annonces nettement plus embarrassantes de la part d'administratifs allemands de l'occupation. Tous ne se satisfaisaient pas des quelques heures de distraction des maisons à soldats qu'il y avait en presqu'île en chaque commune. Certains romantiques espéraient des vibrations sentimentales... 

« Homme parlant allemand cherche relation suivie avec femme éduquée. »

L'éducation de la femme en temps de guerre, un appréciable distinguo envers celles que l'on prenait pour des paillasses avec consentement ou sans, avec rémunération ou sans...

Le journal le plus achalandé en matière de rencontres écrites fut « Le Chasseur Français » (dès 1885). Les femmes célibataires ne s'y entendaient guère en matière de chasse et de pêche qui leur procuraient un certain dégoût mais les pages des annonces de toutes régions valaient le détour vers le rêve de la rencontre de l'homme idéal... pour assumer le quotidien.

Enfin, le rituel d'une rencontre qui ne fut pas organisé par la famille obéissait à quelques précautions. Avoir une benoîte des marais dans son jardin et l'entendre crisser au passage de l'inconnu qui entrait pour la première fois dans la maison de la dame, était de très mauvais augure... Entendre crisser une plante, fallait-il avoir bonne ouïe.

L'affaire installée, il ne fallait pas trop tarder pour le mariage... Au diable la luxure... Se marier sans consommation excessive ramenait l'histoire douteuse dans le cadre d'une volonté divine de l'union des êtres par les voies impénétrables du hasard terrestre.

Ainsi se rencontrer par annonce n'est pas une nouveauté du 21ème siècle. Aucune modernité là dedans... Faire rencontrer le sérieux d'un homme avec la disponibilité d'une femme, les clichés ont de beaux restes à ce jour... Sera-ce différent quand une femme d'extérieur rencontrera un homme d'intérieur  ?

* La femme d'intérieur est l'expression d'un concept de vie conjugale du 19 et 20ème siècle qui équivalait à l'expression «  femme au foyer » avec tout ce que cela comporte d'abnégation, voire de soumission. L'expression était alors jugée élégante et respectueuse du devoir de la femme, celui de vivre entre quatre murs choisis par l'homme qui était/est souvent un homme d'extérieur...

Histoire locale

Préhistoire

Galet aménagé / ChopperTemples druidiques ?

L'empire romain

Camp romain du Kerloc'hMonnaie de PostumeVoies romainesTuiles romaines

L'ancien régime

La dernière comtesse de CrozonL'histoire du comté de CrozonLes fourches patibulairesJeanne de Navarre quitte la Bretagne par le port du FretMaître des barquesLa loi du milliard pour les émigrésAttaques des diligencesEglises et chapelles 1789Motte castraleMode de vie au moyen-âgeTerres vaines et vagues

Personnalités

Marguerite de SavoieVice-amiral ThévenardMaréchal Philippe PétainJean MoulinLouis-Ferdinand CélineLa visite d'Erwin RommelLouis Prucser moine résistantLes vacances de de Gaulle à MorgatGabrielle Colonna-RomanoLouis JouvetMonique Keraudren & Gérard Aymonin botanistesFrère François le Bail géologueMacron à Crozon carton rouge 2018Les architectes qui comptentPapes Grégoire XI et Paul IIRoi Marc'hGuillaume BalayCamille Vallaud

Artistes

Marie-Jo GuévelGérard GuéguéniatAlphonse et Gabriel ChanteauPierre ChanteauMaxime MaufraJim E SévellecGeorges VioletMarcel SauvaigeEugène Boudin

Les gens

Statut social des femmes par leurs pierres tombalesLes femmes dans les conseils municipaux  – Les épidémiesBaisse de la population à cause du sable marinResencement : baisse du nombre d'habitantsChristianisationMariageMariages consanguinsDivorceCurés de campagneLes Filles du Saint EspritPrière prônaleVendeur colporteur de presse VCPDémocratie participativeRIP Référendum d'initiative partagéePrécarité et délinquanceProcès verbalAlmanach du forestierTour de FranceCaravane publicitaire  – Covid 19Aide sociale d'antanInfanticideCadavres échouésAnnonces de rencontreLes inventeursIdentité - pêche ou agricultureAccident de véloAccident de la routeAccident mortel

Pêche

Locations au Fret pour les pêcheurs de coquillesUne vie de sardinierCrise sardinière le vrai le fauxExtermination des bélugas au canonLe Mauritanien RocamadourL'histoire des MauritaniensPéri ou disparu en merLa Janine monument historiqueDundeeDragage du maërl et des goémons rougesMouillage des sardiniers

Epaves et échouages

Le fantôme de LandévennecLa fin de la flûte RhôneL'épave du Tante YvonneD'autres épavesL'échouage du PérouL'échouage du DuguesclinPlanches découvrantesIndemnisations de l'Erika

Vieilles coques

Inauguration du navire école Charles DaniélouHorreur à bord du BreslawLe Bel EspoirVoiliers anciens et vieilles coquesVoile pince de crabeGrésillonBateau à vapeur l'AverseLa FauvetteLes ancres qui chassent

Navires d'aujourd'hui

Seajacks ScyllaVedette des douanes en sauvetageVedettes PM 509 PM 510Méthanier à membraneStellamarisPétrolier WhitstarLiaisons maritimesPorte-conteneursConti ChivalryCâblierRemorqueur océaniqueAbeille BourbonBSAA SapeurAtalante IfremerCargo Enough Talk

Tempêtes

Tempête AmélieBombe météorologique Ciarán

Légendes coutumes toponymes

La chasse aux Cormorans, l'occasion de marier la filleLe Galant-PasseurLa légende des KorrigansTraduction de toponymesLan – ErmitageGarenne GoaremHagiotoponymes

Aménagements

L'histoire des moulinsLes cloches sous la RévolutionLivre terrier et cadastre napoléonienManoir disparuPetit commerceFruiteriePlaque émaillée licence IVBoîte jaune de la PosteCâble sous-marinAntennes-relaisPoteaux en bétonPoteaux en boisPoteaux composites & fibres de verreDéploiement de la fibre optiqueAdressageHistoire du réseau électriqueEnfouissement de lignes électriquesLignes de haute-tensionPoste de transformation de haute tensionRepère de nivellement généralPistes cyclablesL'évolution de l'usage de la voitureL'histoire des pompes à essenceRallye Super - Casino - Leader Price - AldiFaire la buéeChantiers CourtéPLUiHDésert médicalDioramaCarrières de pavés de l'Île LongueExtraction du sable et des galets du rivageRoutes et chemins

Culture

Tournages de films de cinémaSéries Tv et courts métragesOrchestre de la WW2Flamme olympique

Une friche industrielle en presqu'île ! – L'adressage va-t-il faire disparaître les hameaux ? – Des panneaux électoraux inutilisés – La flamme olympique passe dans le Goulet – Maisons préfabriquées, une époque en passe d'oubli – Les bouquets de la mortCommunauté de femmes religieuses ou sorcières ? – L'influence de Charles de Gaulle en presqu'île – Derniers actes de résistance avant la Libération – Jacques Mansion premier résistant en presqu'île de Crozon – Fenêtre à traverse - Nid d'hirondelles artificiel – Le calice des maisons – Linteau d'artisan : GOVRMELEN 1584 – Les écluses routières sont à la mode – Le mystère des lettres inversées – La bouteille de sirop Amour BaillyMouillage des sardiniersElectro-sémaphoriste du 19ème siècle – L'insupportable CharançonLitage sédimentaireTerres vaines et vagues Chapelle St Nicolas bâtiment militaire – Cale de St Nicolas, symbole de misère – Le détecteur de métaux : usages et interdictions – Un agave envahissant ou pas ? – Intégration des résidences : urbanisme – La visite de la presqu'île de Crozon par Camille Vallaud

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024