Bateau à vapeur l'Averse et le remorqueur le Hêtre - Anse de Rostudel

Bateau à vapeur "l'Averse"

A tribord de "l'Averse", le remorqueur portuaire "le Hêtre".

Le Hêtre.

Le bateau gabare à vapeur l'Averse fut une "citerne à eau flottante" appartenant à la Marine Nationale. Ce bateau à vapeur est une coque rivetée à l'ancienne. Il est l'un des bateaux à vapeur de la génération de 1935 qui sillonna la Mer d'Iroise pour des missions d'alimentation en eau potable les îles de la région pour la population civile ainsi que les navires militaires. 235 Tonnes d'eau douce, 13 Tonnes d'eau distillée, avec 5 membres d'équipage à bord. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, l'Averse fut "empruntée" par la Marine Anglaise et restituée en 1946.

Tout espoir de réhabilitation semble désormais vain. Le financement dispendieux qu'une restauration nécessite sera la cause de la disparition d'une technologie qui fut, fin 19ème et début du 20ème siècle une révolution. Le transport à vapeur, soit terrestre grâce aux locomotives, soit maritime grâce à des bateaux fumant et pétaradant, était à la pointe du progrès. Le principe était simple et somme toute dangereux. Un réservoir d'eau chauffé par un foyer en l’occurrence à charbon . La vapeur d'eau sous pression qui s'en échappait était guidée et créait une force motrice. Que ce soit dans la baie de Douarnenez ou dans la Rade de Brest, une flottille de vapeurs croisait chaque jour. L'économie locale fonctionnait à la vapeur !

A côté de l'Averse, s'envase aussi une relique d'une autre époque, un remorqueur portuaire militaire nommé le Hêtre qui fut acheté lui aussi aux Domaines pour être rénové... Un remorqueur est un petit bateau qui accompagne les grands navires dans les ports afin d'arriver ou de quitter le quai sans dommages. Il faut une puissante motorisation pour déplacer et guider les géants des mers dans les manœuvres. Un, deux, trois, quatre remorqueurs étaient amarrés au vaisseau de guerre et par de petits déplacements synchronisés entre-eux, ce vaisseau était déplacé avec justesse. Il n'était donc pas question de vitesse, ni de précipitation.

Depuis bien longtemps (1992 pour l'Averse – 1997 pour le Hêtre) ces bateaux échoués contenaient des hydrocarbures et ce n'est qu'en 2013 qu'il fut décidé d'en faire le nettoyage interne à la demande des Affaires Maritimes. Cette occupation de l'espace maritime sur l'estran est illégale, elle devait être provisoire. Les différents propriétaires des bateaux ont été condamnés à des amendes...

En octobre - novembre 2019, après un durcissement de la réglementation de la destruction des épaves, la préfecture du Finistère déclenche une déconstruction sur place et l'évacuation des découpes des bateaux vers Brest pour un retraitement des déchets.

Les deux témoins d'un autre monde étaient visibles dans l'Anse de Rostellec qui n'est autre qu'un sombre cimetière de bateaux en lieu et place du fameux chantier naval d'Auguste Tertu.

L'Averse coque A743 – Lancé en 1935 au Havre – rayé en 1976 à Brest.
Le Hêtre coque Y654 – 700CV – Lancé en 1957 (construit à Villeneuve la Garenne) – rayé en 1994 à Brest.

La découpe du "Hêtre" et de "l'Averse" parmi des épaves de bois.



A la une :

Le BEM Monge.
La genèse et l'inauguration de l'abattoir de Camaret.
Le vice-amiral Thévenard à la Pointe du Toulinguet et aux alignements de Lagatjar.
Le maréchal Pétain à Morgat.
Louis-Ferdinand Céline décroché pour l'oubli !
Eugène Boudin à Camaret-sur-Mer.
Le danger d'une baïne, que faire ?
Le mangeur d'étamines : le Dasyte émeraude.
Nettoyage par criblage de la plage de Morgat.
Des marques de tracteurs anciens qui n'existent plus ou presque.
Du nouveau dans les orties, le papillon Carte Géographique arrive en presqu'île !
Surf et environnement, un rapport difficile !
Une nouvelle ponte pour les gravelots ! Troisième année de reproduction dans l'extros ! 2 poussins au 2 mai !
Cherche infos sur le "réservoir" de Camaret ! Merci de votre aide.
Les risques technologiques en Presqu'île de Crozon.
Le remorqueur Abeille Bourbon dans l'anse de Camaret.
Les anciennes carrières de la presqu'île.
La batterie de "la Mort Anglaise".
Le monument aux Morts d'Argol : le grand déplacement !
L'histoire des échaliers des enclos paroissiaux.
La position allemande du Marros pour défendre le pont de Térénez.
Les urinoirs d'Argol, une affaire d'Etat !
La géomatique surveille le recul des falaises en presqu'île de Crozon.
Les vapeurs du transport aérien, une calamité que les anciens avaient prévue.
L'activité humaine contre nature : fauchage des prunelliers et polystyrène indésirable.
Araignée Epeire concombre : la belle verte !
Fourmi, le genre Formica.
L'affaire de la rampe (rue) de la Montagne enfin éclaircie.
Flakartillerie légère et mobile.
De la grande guerre au tir aux poulets, l'histoire du canon de 32cm de Roscanvel.
Tournage d'un film policier à Morgat avec la célèbre vedette Suzanne Grandais.
Le bois du Kador, son histoire pour préparer sa découverte.
Un crime de guerre ordinaire resté impuni.
Le pré, la rue, le Grand Café du Luxembourg.
Garenne Goarem, les lapins du moyen-âge.
La répartition des algues.
Les limites élastiques de la commune de Camaret.
Bientôt le départ de la Grive Litorne.
Les victimes du cuirassé Danton.
L'Atalante d'Ifremer.
La batterie du Portzic "effacée" par une table de pique-nique.
Le sup foil est bien là à  Crozon !
Sensations fortes au rocher de la Cormorandière.
Les vestiges d'un poste de télémétrie Audouard à la Pointe des Espagnols.
Les défenses allemandes de Morgat.
Le radar pédagogique moins innocent qu'il en a l'air.
Un patrimoinne militaire sous-estimé : "la Vieille Batterie" du 17ème siècle.
Regelbau 667.
Une ancienne batterie française devenue allemande : Pourjoint.
Le monument aux morts de Crozon fit éructer le préfet.
Anne Le Bastard de Mesmeur, une religieuse royaliste.
Manoir de Lescoat des Poulmic aux Bastard !
Les trous des bonnes-sœurs.
Attaques des diligences à Crozon !
Le manoir de Treyer de la famille Le Jar de Clesmeur.
Les intentions du PLUiH de la presqu'île de Crozon.
Super-Marché Concorde de Crozon.
La fonte des cloches sous la Révolution.
La manoir de Goandour de la famille de Gouandour.
De la place des femmes, des cigarettes et des cravates dans les conseils municipaux.
Les chantiers Courté.
L'aventure du Centre Hospitalier.
Les excursions maritimes pour visiter les grottes de Morgat, toute une histoire.
Les cordages marins synthétiques la fausse bonne idée.
Abri de projecteur de DCA français redécouvert à la Pointe des Espagnols.
La batterie extérieure de la Tour Vauban.
Un rorqual sans queue ni tête mystérieux.
Usine abri groupe électrogène de l'armée française de la fin du 19ème siècle.
Faire connaissance avec la limace rouge.
Rue et impasse du Moulin Cassé, l'ultime souvenir d'un moulin à vent camarétois.
L'exploitation des roselières pour le chaume traditionnel.
La corvée de la buée.
La Musaraigne, une amie du jardinier.
Bunker 634 : un blockhaus à coupole en 4 exemplaires en Roscanvel.
Remorqueur océanique et manutention d'ancres.
Le bunker 515 neu présent en presqu'île de Crozon.
Un câblier "français" dans l'anse de Morgat.
Un coup de vent différemment géré.
Carrière – Excavation militaire pour l'extraction de matériaux de construction des batteries de côte.
Des avisos et des hommages dans le Goulet.
Bâtiments-écoles type Léopard BE
Le guano à la loupe.
La grésification des sables dunaires.
Pêche.
Le port du Fret.



°°°

Sondages locaux

Quel avenir pour la presqu'île de Crozon ?
Vous exprimez vos préoccupations !

Vivre en presqu'île de Crozon

°°°



Conversion données GPS

Une information, une demande :

© 2021