Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

48 inventeurs Crozonnais poursuivis par la république  !

Une des plages d'ivresse avant la punition pénale !

Aux petites âmes, toujours les récifs...

Un sombre sort tempétueux s'abattit sur les habitants de Crozon dans la soirée du 25 novembre 1928. Au large, les enfers mettaient en pièce les navires marchands et à la côte tous les flottants étaient refoulés. Dans cette infortune, 20 demi-muids, peut-être 25 – tonneaux épais de 500 à 650 litres – échouèrent sur la côte Sud-Ouest de la presqu'île de Crozon entre le Cap de la Chèvre et la plage de Kersiguénou. 600 litres présentement, multipliés par 20 énormes barriques cela revenait à 12 000 litres de vin, à 25 on en venait à 15 000 litres (valeur estimée jusqu'à 50 000frs), venus supposément d'Oran pour se destiner à Dunkerque sans-doute, bien que le cargo ne fut jamais identifié. Une marée rouge en somme qui déclencha une dégoulinade de Crozonnais du littoral qui vint sur les plages, équipée de tout ce qui pouvait être un contenant, de la bouteille vide à la lessiveuse pour récupérer subrepticement cette fortune de mer aussi précieuse que l'oxygène ambiant. La ligue d'inventeurs – nom donné aux personnes qui trouvent un objet/trésor – se mit à faire une séance d'œnologie dans les courants d'air alors que certains toits des pentys et des soues volaient par la brusquerie d'Eole. Qu'importe, hommes et femmes tarabustèrent les barriques, se chamaillèrent, gouttèrent, regouttèrent, reregouttèrent. Il fallait se faire une juste opinion du niveau de l'iode qui aurait pu gâter le breuvage... Chacun, s'étant rassuré, rentra chez lui gai comme un pinçon printanier et à la lueur d'une ultime lucidité, cacha le précieux liquide dans des endroits discrets, broussailles ou abris connus que de lui-même.

Une discrétion qui déclencha un commérage spontané qui remonta aux oreilles du garde maritime de Morgat, qui les avaient toujours grandes ouvertes. Gendarmerie prévenue, parquet de Quimper aussi, l'enquête commença et l'on obtint quelques certitudes auprès de quelques déshydratés du bon vivre qui avaient prévenu le syndic des gens de la mer pour que la loi se chargea de l'affaire. Il suffit pour la maréchaussée de déboucher le « c'est pas moi, c'est lui » pour qu'un flux de contrevenants fut identifié dans les heures qui suivirent. 400 litres de vins seulement furent extraits de leurs cachettes ; pour le reste, il sembla qu'une intense évaporation locale eut vaporisé ce que le législateur nommait fraude car toute marchandise, selon le principe de l'octroi et assimilés, devait être taxée par la douane à son arrivée à terre, même accidentelle... Les Crozonnais connaissaient cette imperfection financière qui rendait la trouvaille onéreuse et donc amère.

Tous les hameaux de la côte presqu'îlienne furent épinglés et par un coup de Trafalgar, au Conquet, un fût se trouva pris dans un cheminement légal d'une vente aux enchères dont le produit de la vente revint à la caisse des invalides de la marine (175fr). Si le Conquétois ne savait se satisfaire de la providence, que pouvaient y faire nos chers Crozonnais ?

21 mars 1929 : 48 inventeurs de Crozon, passèrent au tribunal correctionnel de Quimper sous l'attention d'un président de séance légèrement irrité par les témoignages des suspects fraudeurs. La première vague d'auditions n'emmena que des innocents au gosier asséché malgré les soupçons gendarmesques. Voyant, le juge faire mauvais vin, une seconde vague admit avoir absorbé une lampée de principe jusqu'au litre pour les plus confondus. Le juge se dérida et promis une ristourne à l'amende promise... Une troisième vague menée par un grand escogriffe, certainement dubitatif quant à la générosité judiciaire, déclara ne pas se souvenir ni de s'être abstenu, ni d'avoir bu... Il fut plébiscité par d'autres inventeurs conquis par le droit à l'oubli.

Rendons hommage à la liberté de dégustation des fortunes de mer et à leurs ardents défenseurs Crozonnais victimes d'une coercition étatique intraitable. Ils étaient des femmes et des hommes, cultivateurs et marins-pêcheurs pour la plupart de 18 ans à 69 ans, pauvres de naissance et assurés de le rester, saoulés par l'ivresse des profondeurs d'une république livrée aux chiffres et aux amalgames.

Histoire locale

Préhistoire

Galet aménagé / ChopperTemples druidiques ?

L'empire romain

Camp romain du Kerloc'hMonnaie de PostumeVoies romainesTuiles romaines

L'ancien régime

La dernière comtesse de CrozonL'histoire du comté de CrozonLes fourches patibulairesJeanne de Navarre quitte la Bretagne par le port du FretMaître des barquesLa loi du milliard pour les émigrésAttaques des diligencesEglises et chapelles 1789Motte castraleMode de vie au moyen-âgeTerres vaines et vagues

Personnalités

Marguerite de SavoieVice-amiral ThévenardMaréchal Philippe PétainJean MoulinLouis-Ferdinand CélineLa visite d'Erwin RommelLouis Prucser moine résistantLes vacances de de Gaulle à MorgatGabrielle Colonna-RomanoLouis JouvetMonique Keraudren & Gérard Aymonin botanistesFrère François le Bail géologueMacron à Crozon carton rouge 2018Les architectes qui comptentPapes Grégoire XI et Paul IIRoi Marc'hGuillaume BalayCamille Vallaud

Artistes

Marie-Jo GuévelGérard GuéguéniatAlphonse et Gabriel ChanteauPierre ChanteauMaxime MaufraJim E SévellecGeorges VioletMarcel SauvaigeEugène Boudin

Les gens

Statut social des femmes par leurs pierres tombalesLes femmes dans les conseils municipaux  – Les épidémiesBaisse de la population à cause du sable marinResencement : baisse du nombre d'habitantsMourir en vacancesChristianisationMariageMariages consanguinsDivorceCurés de campagneLes Filles du Saint EspritPrière prônaleVendeur colporteur de presse VCPDémocratie participativeRIP Référendum d'initiative partagéePrécarité et délinquanceProcès verbalAlmanach du forestierTour de FranceCaravane publicitaire  – Covid 19Aide sociale d'antanInfanticideCadavres échouésAnnonces de rencontreLes inventeursIdentité - pêche ou agricultureAccident de véloAccident de la route

Pêche

Locations au Fret pour les pêcheurs de coquillesUne vie de sardinierCrise sardinière le vrai le fauxExtermination des bélugas au canonLe Mauritanien RocamadourL'histoire des MauritaniensPéri ou disparu en merLa Janine monument historiqueDundeeDragage du maërl et des goémons rouges

Epaves et échouages

Le fantôme de LandévennecLa fin de la flûte RhôneL'épave du Tante YvonneD'autres épavesL'échouage du PérouL'échouage du DuguesclinPlanches découvrantesIndemnisations de l'Erika

Vieilles coques

Inauguration du navire école Charles DaniélouHorreur à bord du BreslawLe Bel EspoirVoiliers anciens et vieilles coquesVoile pince de crabeGrésillonBateau à vapeur l'AverseLa FauvetteLes ancres qui chassent

Navires d'aujourd'hui

Seajacks ScyllaVedette des douanes en sauvetageVedettes PM 509 PM 510Méthanier à membraneStellamarisPétrolier WhitstarLiaisons maritimesPorte-conteneursConti ChivalryCâblierRemorqueur océaniqueAbeille BourbonBSAA SapeurAtalante IfremerCargo Enough Talk

Tempêtes

Tempête AmélieBombe météorologique Ciarán

Légendes coutumes toponymes

La chasse aux Cormorans, l'occasion de marier la filleLe Galant-PasseurLa légende des KorrigansTraduction de toponymesLan – ErmitageGarenne GoaremHagiotoponymes

Aménagements

L'histoire des moulinsLes cloches sous la RévolutionLivre terrier et cadastre napoléonienManoir disparuPetit commerceFruiteriePlaque émaillée licence IVBoîte jaune de la PosteCâble sous-marinAntennes-relaisPoteaux en bétonPoteaux en boisPoteaux composites & fibres de verreDéploiement de la fibre optiqueHistoire du réseau électriqueEnfouissement de lignes électriquesLignes de haute-tensionPoste de transformation de haute tensionRepère de nivellement généralPistes cyclablesL'évolution de l'usage de la voitureL'histoire des pompes à essenceRallye Super - Casino - Leader Price - AldiFaire la buéeChantiers CourtéPLUiHDésert médicalDioramaCarrières de pavés de l'Île LongueExtraction du sable et des galets du rivageRoutes et chemins

Culture

Tournages de films de cinémaSéries Tv et courts métragesOrchestre de la WW2

L'insupportable CharançonLitage sédimentaireTerres vaines et vagues Chapelle St Nicolas bâtiment militaire – Cale de St Nicolas, symbole de misère – Le détecteur de métaux : usages et interdictions – Un agave envahissant ou pas ? – Intégration des résidences : urbanisme – La visite de la presqu'île de Crozon par Camille VallaudSaint Norgard oublié – Pierre Profonde bombardée – Hagiotoponymes de la presqu'île de Crozon – Risque de pollution bactériologiquePorte-conteneurs à l'ancre – Le bilinguisme routier plein de surprises – Lister les boiteux et les idiots ! – Les inquiétudes de la carte scolaire – 1944 US + FFI/FFL contre les postes avancés allemands – Le canon belge antichar de "carrefour" – Toul ar Stang le hameau des orphelins – Munition FX – WW2 : Russes blancs à Toul ar Stang – La chapelle St Michel de Tromel – La station météo de la BAN – La chapelle de Trovéoc – La Route Neuve – Usages de la prière prônale – Le cimetière de Crozon – Les pierres tombales de noblesse – Les troncs des pauvres – Temples druidiques – Un tronçon d'un ancien Grand Chemin en Argol – Kergoff : vie et mort d'un hameau oublié

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2012-2024