Crozon Morgat Camaret Roscanvel Landévennec Telgruc Argol Lanvéoc

La christianisation de la presqu'île de Crozon

La religion chrétienne pénètre la presqu'île de Crozon par quelques propagateurs romains très minoritaires dans une armée conquérante venue de Rome et qui durant des siècles d'occupation va tenir des campements et des liens forcés avec la population qui doit s'adapter à une administration qu'elle n'a jamais connue. Cette influence devait être éparse. La seconde diffusion religieuse provient de l'immigration bretonne. Les Armoricains (Îles Britanniques) traversent la Manche pour s'installer en Petite-Bretagne. Ils fuient les guerres claniques qui déchirent leur pays divisé en une multitude de seigneurie. Parmi les migrants, il y a des fils cadets et suivants de familles nobles qui à défaut de pouvoir briguer un titre aristocratique réservé à leur aîné, s'investissent dans la religion avec plus ou moins d'ambition selon les personnalités. La première communauté religieuse implantée et reconnue en presqu'île de Crozon est celle de Landévennec à la fin du 5ème siècle sous l'égide de St Guénolé. Mais avant cette installation et ce rayonnant qui ira croissant, il ne faut pas oublier des générations de missionnaires démunis qui ouvrirent des ermitages au péril de leur vie et vivant souvent dans l'isolement volontaire. Ils espéraient approcher une population païenne, polythéiste qui avait mélangé jusqu'alors les rites gaulois aux croyances romaines dans un mixe de convictions très sophistiqué : un dieu pour chaque chose, un malheur pour toute étrangeté... Une nouvelle religion prônant un dieu unique qui règle tout dans un au-delà accessible après la mort correspond à une évolution brusque que certains moines paient de leur vie pour avoir voulu imposer ce qui se susurre.

Des invasions normandes du 10ème siècle de l'Armorique versent une nouvelle génération de moines qui débarquent partout en Petite Bretagne avec pour bagage des reliques de leurs saints. « Chacun » tente de bâtir un monastère, un lieu de prière. La presqu-île de Crozon connaît ces lieux de culte que la toponymie de certaines parcelles mettent en avant sous la forme de « ar Mouster » – le monastère ou « ar Chapel » – la Chapelle. Sur les anciens cadastres, dans les actes de vente, ces mentions apparaissent. Bien moins dotés, ces monastères n'ont pas su traverser le temps mais ont contribué à l'établissement d'une religion officielle qui va produire ses premiers hommes d'église non issus des monastères locaux mais directement des vues de l'évêché. Evêché du Léon (Saint Pol de Léon) puis évêché de Cornouaille (Quimper) suite au rattachement de la presqu'île à la famille de Rohan en 1363.

Quoiqu'il en soit l'abbaye de Landévennec régit tout, prélève des revenus sur tout et les pauvres se sont enrichis spirituellement dans la crainte du diable et de ses enfers. L'abbaye ne peut à elle seule entretenir le mouvement religieux. Deux paroisses initiales sont créées pour mettre de la temporalité dans une religion qui doit intégrer les rites païens sans se dévoyer pour prospérer. Crozon connaît le patronage de Saint Pierre et de Saint Paul. Argol connaît le patronage de Saint Pierre. Est-ce une coïncidence que les costumes traditionnels soient distincts en Crozon et toute la partie Ouest de la presqu'île avec ceux d'Argol et toute la partie Est de cette même presqu'île  ? Il y a eu une fracture culturelle entre ces deux presqu'îles cela est certain. Ensuite d'autres paroisses sont adossées à chaque commune d'importance.

Chaque paroisse est dirigée par un recteur – persoun ou an aotrou person – seigneur personnage qui assure la gestion du territoire dont il a la charge. A la grande différence des autres régions, les recteurs bretons se sont comportés comme des seigneurs dans le plus mauvais sens du terme, agissant avec une autorité crainte. Des curés et des sous-curés sont à ses ordres et officient dans les campagnes. Puis il y a des prêtres nouvellement ordonnés, des enfants du peuple, qui parlent un breton populaire et attendent une affectation. Ils participent à la vie de la paroisse. Ces Dom Yan vivent de la charité et se tournent immanquablement vers l'aristocratie pour subvenir à leurs besoins.

Le clergé et la noblesse otrouvent des communautés d'intérêts qui ne sont pas toujours liées à la spiritualité mais bien aux affaires terrestres quant au partage des terres et des pouvoirs. Chaque génération de noble fournit des fils et des filles religieux ce qui tisse des liens étroits entre l'église et la noblesse... Durant cet élan, la presqu'île de Crozon vit se construire une trentaine de chapelles (18 à Crozon en 1745, les prêtres vivent de la quête). Chaque chapelle a son prêtre, son fabricien, son sacristain. Ces chapelles tombent en ruines les unes après les autres quand l'aristocratie trouve moins d'avantages à entretenir une église qui se veut gourmande et qui au cours de son affaiblissement devient parasitaire... Puis vient la révolution française de 1789, qui doit remettre à plat les pouvoirs de la noblesse et du clergé au bénéfice du tiers-état... L'église se reconstruira avec peine et différemment et ne retrouva jamais son hégémonie d'antan.

Histoire locale

Préhistoire

Galet aménagé / Chopper

L'empire romain

Camp romain du Kerloc'hMonnaie de PostumeVoies romainesTuiles romaines

L'ancien régime

La dernière comtesse de CrozonL'histoire du comté de CrozonLes fourches patibulairesJeanne de Navarre quitte la Bretagne par le port du FretMaître des barquesLa loi du milliard pour les émigrésAttaques des diligences

Personnalités

Marguerite de SavoieVice-amiral ThévenardMaréchal Philippe PétainJean MoulinLouis-Ferdinand CélineLa visite d'Erwin RommelLouis Prucser moine résistantLes vacances de de Gaulle à MorgatGabrielle Colonna-RomanoLouis JouvetMonique Keraudren & Gérard Aymonin botanistesFrère François le Bail géologueMacron à Crozon carton rouge 2018Les architectes qui comptentPapes Grégoire XI et Paul II

Artistes

Marie-Jo GuévelGérard GuéguéniatAlphonse et Gabriel ChanteauPierre ChanteauMaxime MaufraJim E SévellecGeorges VioletMarcel SauvaigeEugène Boudin

Les gens

Statut social des femmes par leurs pierres tombalesLes femmes dans les conseils municipaux  – Les épidémiesBaisse de la population à cause du sable marinResencement : baisse du nombre d'habitantsMourir en vacancesChristianisationCurés de campagneLes Filles du Saint EspritVendeur colporteur de presse VCPDémocratie participativeRIP Référendum d'initiative partagéePrécarité et délinquanceAlmanach du forestierTour de FranceCaravane publicitaire  – Covid 19Aide sociale d'antanInfanticide

Pêche

Locations au Fret pour les pêcheurs de coquillesUne vie de sardinierCrise sardinière le vrai le fauxExtermination des bélugas au canonLe Mauritanien RocamadourL'histoire des MauritaniensPéri ou disparu en merLa Janine monument historiqueDundeeDragage du maërl et des goémons rouges

Epaves et échouages

Le fantôme de LandévennecLa fin de la flûte RhôneL'épave du Tante YvonneD'autres épavesL'échouage du PérouL'échouage du DuguesclinPlanches découvrantesIndemnisations de l'Erika

Vieilles coques

Inauguration du navire école Charles DaniélouHorreur à bord du BreslawLe Bel EspoirVoiliers anciens et vieilles coquesVoile pince de crabeGrésillonBateau à vapeur l'AverseLa FauvetteLes ancres qui chassent

Navires d'aujourd'hui

Seajacks ScyllaVedette des douanes en sauvetageVedettes PM 509 PM 510Méthanier à membraneTempête AmélieStellamarisPétrolier WhitstarLiaisons maritimesPorte-conteneursCâblierRemorqueur océaniqueAbeille BourbonAtalante Ifremer

Légendes coutumes toponymes

La chasse aux Cormorans, l'occasion de marier la filleLe Galant-PasseurLa légende des KorrigansTraduction de toponymesLan – ErmitageGarenne Goarem

Aménagements

L'histoire des moulinsLes cloches sous la RévolutionLivre terrier et cadastre napoléonienManoir disparuPetit commerceFruiteriePlaque émaillée licence IVBoîte jaune de la PosteCâble sous-marinAntennes-relaisPoteaux en bétonPoteaux en boisPoteaux composites & fibres de verreDéploiement de la fibre optiqueHistoire du réseau électriqueEnfouissement de lignes électriquesLignes de haute-tensionPoste de transformation de haute tensionRepère de nivellement généralPistes cyclablesL'évolution de l'usage de la voitureL'histoire des pompes à essenceRallye Super - Casino - Leader Price - AldiFaire la buéeChantiers CourtéPLUiHDésert médicalDiorama

Culture

Tournages de films de cinémaSéries Tv et courts métragesOrchestre de la WW2

La guerre 14-18 vue de la presqu'île de Crozon – Algue encroûtante rose – Infanticide à Crozon – Marquage de la palette récupérable – Des nouvelles du Guillemot de TroïlCollaboration économique durant la WW2 – Georges Robin "Trompe la mort" – Inscription maritime d'antan de Camaret – Bateaux communistes à Morgat – Couvert à gibier – Evolution du châssis de toitPot de chambre souvenir, souvenir – Bureau départemental de répartition des œufs – Ambiguïté de la guerre : la bataille navale de CasablancaPlatier définition – "Petites villes de demain" miroir aux alouettes – Temps de Vanneau ! – La Marianne CrozonnaiseRue de la Fontaine, une histoire d'eau – Hommage à la Jeanne D'ArcHélice symbolique en Lanvéoc – Frontstalag 284 Rostellec – Bal de la Maison-Blanche.

Recherches

• IDENTIFICATION D'UN BÂTIMENT À CAMARET ! Merci de votre aide.



°°°

Conversion données GPS

Une information, une demande, patrimoine, nature, hors tourisme :

© 2022