Alphone Chanteau - Gabriel Chanteau, peintres oubliés

Une Crozonnaise, portant la coiffe traditionnelle Penn Maout, affligée sur les genoux de Notre dame de Consolation.

Signature de l'artiste portant l'ancre des peintres de marine.

Les frères Chanteau, les peintres oubliés ayant passé de nombreuses heures d'inspiration à Morgat laissent derrière eux une œuvre dispersée essentiellement dans les collections privées.
• Chanteau Alphonse Marie Henri Etienne 1874 1958 - peinture, gravure, eau-forte, pyrogravure, céramique, illustration, décoration de façade de magasin, etc.
• Chanteau Gabriel Marie Jacques François 1874 1955 - peinture, décoration, illustration.

Les jumeaux de Nantes, élèves de Luc-Olivier Merson et d'Albert Besnard, se font connaître après des études, dès 16 ans, à l'école Bernard Palissy à Paris puis l'école des beaux-arts, grâce à un tableau copie «L'infante Marguerite» de Velasquez que l'Etat achète à Alphonse Chanteau en 1898. Ensuite, sous la direction de Jules Chéret, les artistes décorent une salle de l'exposition universelle de 1900. Ils exposent à la Société nationale des beaux-arts pendant dix ans environ, puis aux expositions des Sociétés de gravure et eau-forte et des Artistes angevins.

Sans doute aiment-ils tous les deux les coups d'éclat médiatiques puisque considérés comme des peintres prometteurs dans les cercles parisiens où ils ont l'habitude d'exposer désormais, les jumeaux épousent des jumelles sous les regards de témoins jumeaux et les sourires d'une flopée de journalistes qui remplissent les gazettes de 1906.

Après cela, ils séjournent en Italie pour étudier la Renaissance italienne puis les familles voguent pour New-York où les deux frères apprennent l'art de l'illustration, de la publicité, des caricatures politiques et d'actualité dans des magazines tel que le «New York World»... De retour en France, et ce par arrêté ministériel, les frères Chanteau sont nommés «Peintres attachés au département de la Marine» en 1910. Chacun d'eux a à son actifs des paysages maritimes et des poissons de surcroît pour Gabriel. Les peintres collaborent au «Courrier Français», au «Pearson's Magazine» anglais et développent aussi une activité souvent cosignées de plans de décorations de devantures de magasin puis d'affiches publicitaires pour les produits alimentaires par exemple des biscuits et des vins d'Angers. Leurs pratiquent artistiques touchent encore la conception de faire-parts, de menus... Après avoir été réformés tous les deux durant la période de la première guerre mondiale, dans un premier temps, les deux familles d'artistes passent des vacances à Morgat. Dans les années 1930, Alphonse Chanteau s'installe à Morgat dans la villa "La muse marine", Gabriel Chanteau a choisi le soleil du Sud de la France mais revient en vacances chez son frère régulièrement. Alphonse Chanteau multiplie les travaux et devient directeur artistique de la faïencerie de Quimper HB, reçoit une médaille de reconnaissance de l'exposition coloniale de Paris en 1931. Il se rapproche de Nicolas Quillivic et Mathurin Méheut entre autres, il enseigne à de jeunes artistes locaux. Ses tableaux décoratifs, faits sur mesure pour les propriétaires des villas de Morgat, font fureur; certains hôteliers passent commandes pour la décoration de leurs établissements. L'hôtel Moderne de Crozon se voit embelli d'un grand poulpe dans une grotte marine - il y aussi une carte magistrale du Finistère le tout est sous dominante vert profond - profondeur des océans sans doute. Les tableaux avec d'autres restent accrochés durant des décennies dans la salle à manger jusqu'à la cessation d'activité du dernier propriétaire qui revend les œuvres aux enchères. Touristes, voyageurs de commerce et jeunes mariés de Crozon fréquentèrent les peintures d'un artiste réputé désormais.

Bien seul dorénavant, un tableau d'Alphonse Chanteau est visible en l'église de Crozon : "Notre dame de Consolation" de 1947 intégrant la liste des victimes de guerre de 1939-1945.

Les deux frères sont enterrés au cimetière de Crozon dans des sépultures distinctes. Une rue de Crozon porte le nom d'Alphonse Chanteau mais cela ne suffira pas à entretenir le souvenir des jumeaux artistes connus à leur époque, à la belle époque...

Alphonse Chanteau
Artiste Peintre
1874-1958
Adieu Vat

Adieu Vat : expression des marins qui viraient face au vent (vent debout). Le risque était grand, on s'en remettait à Dieu. Expression synonyme : advienne que pourra.

Sépulture de Gabriel Chanteau.

Histoire locale

L'empire romain : Camp romain du Kerloc'hMonnaie de PostumeVoies romaines.

L'ancien régime : La dernière comtesse de CrozonL'histoire du comté de CrozonLes fourches patibulairesJeanne de Navarre quitte la Bretagne par le port du FretMaître des barquesLa loi du milliard pour les émigrésArmoiries des communes

Les personnalités : Marguerite de SavoieJean MoulinLa visite d'Erwin RommelLouis Prucser moine résistantLes vacances de de Gaulle à MorgatGabrielle Colonna-RomanoLouis JouvetMonique Keraudren & Gérard Aymonin botanistesFrère François le Bail géologueMacron à Crozon carton rouge 2018Les architectes qui comptent

Artistes : Marie-Jo GuévelGérard GuéguéniatAlphonse et Gabriel ChanteauPierre ChanteauMaxime MaufraJim E Sévellec

Les gens : Statut social des femmes par leurs pierres tombalesLes épidémiesBaisse de la population à cause du sable marinResencement : baisse du nombre d'habitantsMourir en vacancesCurés de campagneLes Filles du Saint EspritVendeur colporteur de presse VCPDémocratie participativeRIP Référendum d'initiative partagéePrécarité et délinquanceAlmanach du forestier

Pêche : Locations au Fret pour les pêcheurs de coquillesUne vie de sardinierCrise sardinière le vrai le fauxExtermination des bélugas au canonLe Mauritanien RocamadourL'histoire des MauritaniensPéri ou disparu en merLa Janine monument historiqueDundee

Epaves et échouages : Le fantôme de LandévennecLa fin de la flûte RhôneL'épave du Tante YvonneD'autres épavesL'échouage du PérouL'échouage du DuguesclinPlanches découvrantesIndemnisations de l'Erika

Vieilles coques : Inauguration du navire école Charles DaniélouHorreur à bord du BreslawLe Bel EspoirVoiliers anciens et vieilles coquesVoile pince de crabeGrésillonBateau à vapeur l'AverseLa FauvetteLes ancres qui chassent

Navires d'aujourd'hui : Seajacks ScyllaVedette des douanes en sauvetageVedettes PM 509 PM 510Méthanier à membraneTempête Amélie

Légendes coutumes toponymes: La pierre du mariageLa chasse aux Cormorans, l'occasion de marier la filleLe Galant-PasseurLa légende des KorrigansTraduction de toponymesLan – Ermitage

Aménagements : L'histoire des moulinsLivre terrier et cadastre napoléonienManoir disparuPetit commercePlaque émaillée licence IVBoîte jaune de la PosteCâble sous-marinAntennes-relaisPoteaux en bétonPoteaux en boisPoteaux composites & fibres de verreDéploiement de la fibre optiqueEnfouissement de lignes électriquesLignes de haute-tensionPoste de transformation de haute tensionRepère de nivellement général

Culture : Tournages de films de cinémaSéries Tv et courts métrages


°°°




A la une :

Que voir et visiter à la Pointe de Pen-Hir et ses environs ?
Le Criocère du lys – Lilioceris Lilii – est un insecte invasif venu d'Asie.
L'ensemble des sites archéologiques militaires de la pointe de Cornouaille 17ème 18ème 19ème 20ème siècle.
La torpedobatterie de Cornouaille.
Poste de tir allemand des mines de la pointe de Cornouaille.
L'écaille lièvre, un poilu discret. Le Bombyx de la ronce, un velu bien visible.
La coccinelle à 7 points la bête à bon dieu, pourquoi un tel surnom ?
Les cabines téléphoniques des batteries de côte.
Pourquoi disons-nous "coucou" à des personnes de notre connaissance ?
L'érosion littorale, les routes côtières y passent.
En souvenir d'Auguste Dizerbo.
Tombe en fer forgé et fonte d'art en pleine révolution industrielle.
Les soldats inconnus des plages de Crozon.
Un visiteur de grande envergure, le Fou de bassan pêche à Landévennec.
Un petit papillon qui tend à se raréfier : l'Hespérie du faux buis.
Deux lignes de haute-tension pour la presqu'île !
Machine à traire Diabolo.
La voie romaine : la via rupta devenue route.
Recherche désespérément l'histoire de Kerédan en Telgruc !!!
La chute de l'Anglais à Lam Saoz.
Batailles navales à Camaret ! Sourdéac contre Fontenelle.
Les anciens ermitages les toponymes en Lan.
La monnaie de Postume en usage en presqu'île.
La position française de projecteur de marine de la batterie de Kerbonn.
La table de sacrifice de Pen-Hir.
La pointe du Guern / Tréboul une zone protégée ?!
Le chemin des ancres.
Les ulves tubuleuses aiment aussi l'azote !
Les fourches patibulaires de la presqu'île de Crozon.
Le camp romain du Kerloc'h.
La presqu'île de Crozon du temps où elle était une propriété privée : le comté de Crozon.
L'histoire d'une villae devenue village puis hameau : Luzéoc.
Précarité et délinquance, une affaire de classe sociale ou une affaire de famille ?
Navire école Panthère A749.
Vedette de gendarmerie maritime P798.
Regelbau Flak 307 - Encuvement Fl307.
SeeTakt C 42 - Position Cr 42 d'un radar allemand en Roscanvel.
Les effets de la loi du milliard aux émigrés.
Risques d'inondations en presqu'île de Crozon : les zones basses de submersion marine.
Les terriers des dunes.
Les conséquences des carrières de sable de Kersiguenou.
Pourquoi pleut-il en Bretagne ? Tout le temps ?
Vestiges de portes belges ou porte Cointet sur les plages.
L'engraissement de l'anse de Dinan, du sable, rien que du sable...?
La surveillance des égouts une nécessité environnementale
La vie agitée des curés de la presqu'île de Crozon.
Le crash d'un Noratlas 2501 dans les Pyrénées, à bord un Camarétois.
E-book - livre numérique gratuit.
Pêche.


Argol Aulne Camaret Crozon Landévennec Lanvéoc Morgat Roscanvel Telgruc



Conversion données GPS - Avis presqu'île de Crozon

Une information, une demande :

© 2021